Paris
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobiliermercredi 21 janvier 2009 à 17h06

La baisse des prix de l'immobilier se poursuit dans la capitale


(©Leber)

(LaVieImmo.com) - « La baisse des prix dans la capitale se confirme, même si elle marque momentanément une pause ». Lancé il y a à peine deux mois, le baromètre des prix de l’immobilier ancien du courtier en agences immobilières MeilleursAgents a reculé de 0,12 % en décembre, après des replis de 0,3 % en novembre et 1,8 % en octobre. Les prochaines semaines devraient marquer un retour à une baisse plus marquée, qui n’épargnera aucun arrondissement.

Mesuré par MeilleursAgents, le prix moyen du m² à Paris était de 6 478 euros fin décembre, contre 6 486 euros en novembre. Inférieur de 4,4 % au record de 6 777 euros touché fin juin, il affiche sur les douze derniers mois un repli de 2,06 %. Les chutes importantes constatées dans les quartiers plus populaires de l’est parisien (-5,9 % dans le 12ème arrondissement, -5,6 % dans le 20ème) contrastent avec la résistance qu’affichent encore les 7ème et 4ème arrondissements (en hausse de 3,9 et 1,8 % respectivement sur un an).

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

La baisse pourrait atteindre 10 % en 2009 Ces disparités devraient s’atténuer avec le temps. « Le resserrement du crédit et la hausse du chômage qui se profile signifient que les mois à venir seront difficiles pour le marché immobilier, y compris à Paris », commente Sébastien de Lafond, porte-parole de MeilleursAgents. Il est loin le temps où la capitale faisait figure de forteresse imprenable… « Maintenant que la baisse est amorcée, la question de la résistance ne se pose plus vraiment », poursuit M. Lafond, qui se risque, « même si l’exercice est toujours délicat », à prédire une baisse de 10 % du prix moyen du m² parisien en 2009. Une baisse qui touchera tous les arrondissements, mais dont l’ampleur variera selon les caractéristiques des logements. « Dans un marché haussier, tous les biens ont tendance à monter en même temps », reprend M. de Lafond. Dans un contexte baissier, les acheteurs savent qu’ils peuvent discuter et la correction est plus sévère pour les biens qui ne sont pas sans défaut ».

E.S.

Pour lire l’interview de Julien Cheyssial, co-fondateur de MeilleursAgents, cliquez ici

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...