Paris
LaVieImmo.com
DiversDiversjeudi 3 janvier 2008 à 15h58

La loi Dutreil sauvera-t-elle les Champs-Elysées de la cherté des loyers ?


(LaVieImmo.com) - On se souvient que la dernière édition de l’étude « Main Streets Across The World », publiée fin novembre par le conseil international en immobilier d’entreprise Cushman & Wakefield, avait consacré Les Champs-Elysées comme l’artère commerciale la plus chère d’Europe.  Avec un loyer annuel de 7 400 euros par mètre carré, la prestigieuse avenue est également la troisième la plus chère au monde, derrière la 5ème avenue de New York (12 000 euros) et Causeway Bay, à Hong Kong (9 700 euros).   La cherté des loyers n’est bien évidemment pas sans conséquence sur la physionomie de l’avenue, progressivement désertée par les petits commerces au profit de grandes enseignes internationales. Après la pharmacie Lincoln, le prochain à quitter les lieux pourrait bien être le bureau de poste qui occupe le 71 avenue des Champs-Elysées depuis 1952. Selon un article du Figaro en date du 3 janvier, l’enseigne postale, arrivée au terme de son bail commercial, s’est en effet vue imposer « une revalorisation extravagante par son administrateur de biens. Au lieu des 15 000 euros mensuels dont elle s’acquittait jusqu’à présent, ce sont pas moins de 108 000 euros qui lui seraient aujourd’hui demandés, soit un loyer multiplié par sept », ajoute le quotidien. La décision de partir ou rester n’a pas encore été prise, la procédure judiciaire qui oppose La Poste au gérant, entamée en 2003, étant toujours en cours.   La mise en application de la loi Dutreil du 2 août 2005, annoncée comme imminente par Christine Lagarde, ministre de l’Economie, devrait aider la Mairie de Paris à lutter contre cette désertion des petits commerces. La loi Dutreil prévoit en effet d’accorder aux communes le droit de préemption des baux commerciaux, sur lesquels portent une majorité des transactions dans l’immobilier commercial, et plus seulement des murs comme c’est actuellement le cas. La loi Dutreil, qui devrait aider certains maires d’arrondissements à lutter contre les dérives de la mono-activité commerciale, pourrait également permettre le maintien d’une plus grande diversité sur les Champs-Elysées. Tout dépendra de l'ampleur des montants que la Ville de Paris allouera à ce dispositif amélioré.

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...