Paris
LaVieImmo.com
DiversDiversvendredi 9 janvier 2009 à 15h18

Le budget d’hébergement des SDF dans la capitale doit tripler en 2009


(©Gantner)

(LaVieImmo.com) - La Ville de Paris renforce ses engagements en matière d’accueil pour les sans-abri. Alors même que Christine Boutin, Ministre du logement et de la Ville, a annoncé vouloir « humaniser » les centres d’hébergement, en leur dédiant 110 millions d’euros, Olga Trostiansky, adjointe au maire de Paris en charge de la solidarité, de la famille et de la lutte contre l'exclusion a réaffirmé la volonté des élus de la capitale participer activement à l’humanisation des Centres d’hébergement et de réinsertion sociale.

La municipalité, qui juge que cette somme n’est « pas à la hauteur des besoins », demande à l’Etat que lui soient délégués cette année 6 millions d’euros de crédits complémentaires à cet effet. Il est par ailleurs question pour la ville de Paris de tripler le budget alloué cette année à l’hébergement des sans-abri, qui passerait des 150 000 à 500 000 euros en 2009, a indiqué l’adjointe au maire.

« Guide de la solidarité » et engagements pour le logement social Parallèlement, la municipalité a mis en ligne aujourd’hui, vendredi, sur son site Internet www.Paris.fr son « Guide de la solidarité ». Ce document recense les actions menées dans la commune par des institutions, organismes ou associations dans le cadre du dispositif Paris 2009. Au fil des pages du « Guide de la solidarité », des réponses aux questions et aux problèmes de la vie quotidienne, et des informations détaillées en matière notamment d’hébergement d’urgence.

« Notre priorité est de gagner la bataille du logement, pour que cessent les situations indignes », explique le maire Bertrand Delanoë en introduction. « Face au refus de l’État de faire appliquer la loi SRU (qui impose aux communes 20 % de logements sociaux) dans les communes réfractaires, face aussi à la baisse de l’aide au logement social dans le projet de loi de finance 2009 et devant l’insuffisance de son engagement concernant l’hébergement d’urgence, la Ville de Paris doit agir sur tous les fronts en même temps », poursuit-il. A Paris, les objectifs de la loi SRU devraient ainsi être atteints avec six ans d’avance ( cliquez ici ).

A.R.

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...