Paris
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobilierjeudi 10 octobre 2013 à 18h26

Les prix au m², bientôt du passé ?


Les 2-3 pièces vendus en Idf dans une fourchette de 250 à 335 000 €
Les 2-3 pièces vendus en Idf dans une fourchette de 250 à 335 000 €
Les 2-3 pièces vendus en Idf dans une fourchette de 250 à 335 000 € (©dr)

En guerre contre le diktat du prix au m², la Fnaim Île-de-France vient de mettre à jour sa cartographie interactive de l’immobilier.

(LaVieImmo.com) - « Choisir un logement, ce n’est pas acheter du m² ! ». Fidèle au crédo défendu depuis près d’un an par l’antenne francilienne de la Fnaim, qu’il préside, Gilles Ricour-de-Bourgies a présenté jeudi les nouvelles fonctionnalités de sa carte interactive des prix de l’immobilier.

Lancée en début d’année, celle-ci permet aux acheteurs potentiels de construire leur projet immobilier sans recourir aux critères habituels de la superficie et du prix. « Choisir un logement, c’est acquérir un nombre de pièces en fonction d’un projet familial, d’une capacité d’endettement et, en particulier en Île-de-France, de temps de transport », explique le dirigeant. La carte, dont la fédération prend soin de rappeler qu’elle n’est « pas un outil commercial », permettait déjà de classer les transactions réalisées à Paris intra-muros et dans la petite couronne en fonction d’un budget et d’un nombre de pièces.

Temps de transport

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Elargie à l’ensemble de l’Île-de-France (à l’exception, pour le moment, de la Seine-et-Marne), elle permet désormais aux futurs acquéreurs d’affiner leur recherche en tenant également compte du temps maximum qu’ils sont prêts à passer chaque jour dans les transports en commun pour aller travailler. « Notre cartographie présente non seulement les stations de métro et de tramway existantes, mais intègre également les futures lignes et gares du Grand Paris, indique Pierre-Antoine Ménez, vice-président de la Fnaim Île-de-France. Elle permet aux acheteurs de prendre conscience qu’ils peuvent se loger dans des zones auxquelles ils n’auraient pas forcément pensé de prime abord ».

Sur la question de ces zones, la Fnaim innove également. Elle ne raisonne pas, comme le font par exemple les notaires, à l’échelle des communes, arrondissements et quartiers administratifs, mais a identifié, avec l’aide de ses 2 200 adhérents. Avec l’aide de ses 2 200 adhérents, elle a identifié un millier de micro-marchés correspondant à des zones d’homogénéité de prix par typologie de biens, dont la liste est susceptible de varier au gré de l’évolution du marché.

La carte est en ligne sur LaMaisondel'Immobilier.org, le site de la Fnaim Île-de-France

Emmanuel Salbayre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 2 Reco 11/10/2013 à 13:07 par Papy Bailleur

    Moi je m'en fiche pas mal du prix au m², j'ai acheté mes apparts il y a longtemps, un temps où les agents immo étaient garant du prix du marché, avait une vraie valeur ajoutée...maintenant c'est vrai que souvent ils se contentent d'afficher le prix du vendeur que celui à "calculer" à la base de prix du m² * superficie + 10% au cas ou passage de pigeon ou pour négocier....

  • 1 Reco 11/10/2013 à 13:00 par Robert

    C'est dans ta tête que tout est simple et surtout simpliste. Visiblement tu ne souhaites ps te poser des questions..reste dans ton petit monde.

    Pourquoi se fier à un prix au m² serait pertinent :ili inclut toutes les superficie, le nombre de pièce,les qualités,les quartiers etc...Cet indicateur ne veut rien dire et ne sert qu'à gonfler les prix en période d'euphorie,...l'absence de vraies statistiques officielles fait cruellement défaut.

  • 0 Reco 11/10/2013 à 12:52 par antoine

    "Choisir un logement, c’est acquérir un nombre de pièces en fonction d’un projet familial, d’une capacité d’endettement et, en particulier en Île-de-France, de temps de transport "

    je suis entièrement d'accord mais il n'empeche qu'il est bonn tout dememe de connaitre le prix moyen au m2, histoire d'etre sur de ne pas avoir été prix pour un con.. quand le RT2012 est 10% moins cher que l'ancien, dans exactement le meme secteur et pour la meme surface, la oui, les vendeurs nous prennent pour des cons!

  • 1 Reco 11/10/2013 à 12:47 par Mister-Hadley

    Ce n'est pas à moi de t'apprendre le B-A-BA de l'immobilier, surtout alors que tu viens ici balancer tes vannes à trois sous sans ne rien connaitre, puisque tu le dis toi-même...

    1 - ce n'est pas le m² "moyen", mais médian qui est important...

    2 - c'est sur le m² que tu vas ensuite porter des avantages et soustraire des inconvéniants, etc, etc...

    3 - pour arriver effectivement, et très simplement, à la valorisation du m² que tu multiplieras par la surface exacte...

    Alors, pourquoi vouloir sortir je ne sais quelle méthode foireuse qui embrouille tout le monde, alors que même toi n'est donc déjà pas capable de comprendre la simplicité du "m²"...

    Tout est dit, là...

    ;)

  • 2 Reco 11/10/2013 à 12:46 par FRIKCHIK

    Y a qu'une chose qui "fonctionne" bien, et qi a toujours "fonctionné" comme ça. C'est si ton larfeuille est rempli t'achètes, sinon , pas. C'est tout.

  • 0 Reco 11/10/2013 à 12:42 par Robert

    le prix au mètre carré ca fonctionne? ah bon, donc je prend la surface, la multiplie par le m² moyen du moment et j'ai le prix du logement !

    Je ne sais pas trop où ca fonctionne mais si tu le dit...

  • 1 Reco 11/10/2013 à 12:23 par Mister-Hadley

    Pourquoi vouloir absolument changer quelque chose qui fonctionne très bien, justement...

    C'est n'importe quoi, tout ça, et il y a surtout bien mieux et plus urgent à faire, non..?

  • 0 Reco 11/10/2013 à 12:22 par Mister-Hadley

    Peut-être qu'ils tentent de justifier les cotisations qu'ils réclament à leurs adhérents...

    De temps en temps, ils pondent un truc ou deux, histoire de faire style...

    :D

  • 1 Reco 11/10/2013 à 12:20 par cécé

    ben voyons! je suis en train de faire construire une maison 4 pièces de 160m² et ils croient que je la vendrai éventuellement dans 10 ou 15 ans au même prix qu'un 4 pièces de 80m²? je ne sais pas ce qu'ils prennent mais ça doit être un peu trop fort pour leurs cerveaux à la fnaim...

  • 0 Reco 11/10/2013 à 12:15 par Pigeons

    Le m² et rien d'autre ...ben si justement il y a tout le reste qui compte et beaucoup l'ont oublié dans la période euphorique de l'achat compulsif de bouses à tout prix...

  • 1 Reco 11/10/2013 à 12:07 par Mister-Hadley

    Oui, pour une fois, les bras cassé habituels n'ont pas tors...

    Il n'y a que le m² qui est important, et s'avère être le plus fiable, avoir la meilleure lisibilité pour les non -initiés, et le plus simple à valoriser...

    Quel intérêt de vouloir créer artificiellement une méthode farfelue, sinon pour embrouiller tout le monde, et tenter de justifier "que chez nous autres, on mouille la chemise à faire des trucs"...

    Bien inutile, tout ça...

    Le m², et rien d'autres..!

    ;)

  • 0 Reco 11/10/2013 à 11:34 par gros quick

    Tiens ca me fait penser à tous les cupides en régions parisiennes qui font des travaux dans leur logement pour fermer le moindre cm² et ainsi doper la surface habitables pour arnaquer d'autant plus le pigeon...

  • 0 Reco 11/10/2013 à 10:29 par hé-hé

    ils veulent nous faire pareil qu'au Royaume Uni... tous les moyens sont bons pour faire monter le prix.
    Mais au final ça va juste ralentir la recherche pour les acheteurs potentiels. Donc le volume va encore chuter. Donc moins de comm perçue. Ils jouent contre eux-mêmes

  • 1 Reco 11/10/2013 à 09:58 par Moua

    Faut dire qu'il a fallu rien moins qu'une loi pour les obliger à mettre le prix au m2 dans l'acte de vente. Imaginons une seconde la taille qu'auraient les fruits et légumes s'ils n'étaient pas vendus au poids mais au nombre de pièces !

  • 2 Reco 11/10/2013 à 09:56 par Immondice Immo

    La faute à qui si le m² se retrouve être l'indicateur le plus suivi???

    Qui s'en ai servi ces dernières années pour justifier les prix exhorbitants des bouses thermiques avec vis à vis???

    Merci à l'excellente corporations des agents immo et aux statistiques opaques des notaires....

    Seul des vrais stats changeront la donne, le reste n'est que subterfuge pour attrape pigepons

  • 1 Reco 11/10/2013 à 09:43 par madeinsweden

    Parfaitement daccord avec Grumly 75 , dans tous les pays nordiques ey anglo saxon , les agences pays des photographe pro qui savent faire de belles photos pour vendre les biens immobiliers... En france , on cache la misere que l'on laisse decouvrir, lors de la premiere visite, perte de temps pour tout le monde ...mais ca c'est la FRANCE , retrograde,

  • 0 Reco 11/10/2013 à 08:43 par descons

    voilà!:

  • 2 Reco 11/10/2013 à 06:47 par Grumly75

    Oui une excellente idée pour masquer les prix délirants du marché. Seloger s'y est mis aussi, maintenant on choisit le nombre de pièces et pas la surface, tiens donc c'est nouveau.

    A Paris j'ai vu des 2 pièces de 25m² ou des 1 pièce de 40m². Vous pensez toujours que le nombre de m² n'est pas important dans ce choix ? Quelle personne sensée va signer un appartement sans demander la surface en m² ?

    Moi j'ai un conseil pour les vendeurs et les agences : donnez autant d'informations que vous pouvez. Ne les cachez pas et faites des belles photos dans vos annonces. D'ailleurs vos collègues à l'étranger l'ont compris depuis bien longtemps.

  • 3 Reco 10/10/2013 à 19:47 par Locataire HLM

    Méfiez vous des bonnes idées de la FNAIM c'est bizarre l'idée ne leur est pas venue dans un marché haussier , c'est surement un subterfuge pour masquer les baisses de prix


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...