Paris
LaVieImmo.com
DiversDiverslundi 17 décembre 2007 à 12h27

Lutte pour la diversité commerciale dans 5 nouveaux quartiers


(LaVieImmo.com) - Le Conseil de Paris, réuni jusqu’à demain, devrait élargir les compétences de la SEMAEST à cinq nouveaux quartiers parisiens.   Créée en 1983, la Société d’économie mixte d’aménagement de l’Est de Paris est reconnue pour ses compétences et son savoir-faire en matière d'aménagement urbain, de construction-réhabilitation et de redynamisation économique des quartiers. Depuis le début 2004, dans le cadre de la mission Vital’quartier, elle est chargée par la Mairie de Paris d’assurer le développement économique et la diversité commerciale de six quartiers de Paris touchés soit par l’absence d’activité économique, soit par des formes de mono-activité, jugées nuisibles aux commerces de proximité et aux riverains. Sont concernés les quartiers Fontaine-au-Roi et Sedaine-Popincourt (11ème arrondissement), Beaubourg-Temple (3ème arrdt), Saint-Denis (1er et 2ème arrdts), Daumesnil-Montgallet (12ème arrdt) et Belleville (20ème arrdt).   Le Conseil de Paris devrait élargir les compétences de la SEMAEST à cinq nouvelles zones. Dans le quartier Daumesnil-Félix Eboué (12ème arrdt), elle sera chargée d’étendre la zone d’intervention existante afin de faire reculer le développement sur le secteur Daumesnil-Montgallet de la mono activité informatique ; dans le quartier Jonquière les Epinettes (17ème arrdt), elle agira contre la désertification commerciale ; dans le 10ème arrondissement, elle luttera contre la mono-activité textile au sein du quartier Lancry et pour la diversité de l’offre commerciale dans le quartier Entre Deux gares ; enfin, dans le quartier Latin (5ème et 6ème arrdts), elle agira pour la préservation et le développement des commerces culturels.   Il s’agit ici d’une nouveauté, puisque la SEMAEST sera chargée non pas de lutter contre la mono activité ou de favoriser la diversité commerciale, mais d’aider à la préservation et au développement de l’offre culturelle d’un quartier ou le tiers des librairies parisiennes sont installées, les principaux éditeurs français, l’essentiel des cinémas d’art et d’essai et la majeure partie des galeries d’art. La SEMAEST va y racheter les murs de locaux commerciaux, reprendre des baux ou bien encore remobiliser des locaux situés en pieds d’immeubles appartenant à la Ville, afin de les réaffecter à des commerces ou des entreprises culturelles.   Un budget de 63,9 Millions d’euros, dont 34 Millions apportés directement par la Ville est prévu pour cette deuxième opération Vital’quartier.

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...