Paris
LaVieImmo.com
DiversDiversjeudi 12 mars 2009 à 12h06

N. Foster relance les tours Hermitage à La Défense


Un nouveau projet star représente le site de la Défense au Marché international des professionnels de l’immobilier (MIPIM). Après la présentation en grandes pompes, l’an passé de la Tour Signal de Jean Nouvel, c'est le promoteur russe Hermitage qui a dévoilé mercredi son nouvel aménagement : Hermitage Plaza.

(LaVieImmo.com) - Ironie du sort, ce projet n’est ni plus ni moins qu’un ancien outsider du concours organisé par l’Epad pour incarner le renouveau du célèbre quartier d’affaires, à l’occasion de son cinquantième anniversaire. Aujourd’hui, le projet lauréat de l’opération, la fameuse Tour Signal de Jean Nouvel, se trouve justement mis à mal par la crise, en raison des difficultés rencontrées par son promoteur, l’espagnol Medea Metrovacesa. Quant au programme Hermitage Plaza, incarné au départ par l’architecte Jacques Ferrier, son avenir avait été fortement compromis par deux fois. D’abord recalé en finale du concours de l’Epad, le promoteur avait annoncé dès le lendemain son intention de réaliser les tours malgré tout, et de les implanter sur l’emplacement actuel des « Damiers », à Courbevoie. Puis en septembre dernier, coup de théâtre : le cabinet Jacques Ferrier abandonne le projet.

Un projet repensé par l’architecte Norman Foster

Aujourd’hui, les plans des tours Hermitage ont légèrement évolué. L’architecte Norman Foster (finaliste également du concours de l’Epad qui consacra Jean Nouvel… dans un projet soutenu par Compagnie La Lucette !) prend le relai, au côté du promoteur russe. Composé de deux tours hautes respectivement de 91 et 93 m reliées entre elles par un volume suspendu au dessus du vide, et érigées sur un socle « en forme de cristal », l’édifice version Foster s’élèvera au total sur 323m. Une échelle qui lui vaut sans conteste le titre d’Immeuble de Très Grande Hauteur (ITGH), et même, aujourd’hui, du plus haut immeuble mixte jamais construit en Europe. D’ailleurs, Hermitage Plaza se veut novateur par sa « mixité d’usage inédite à Paris », incarnant une « nouvelle façon d’habiter et de travailler à Paris ».

Sur une quinzaine de grands projets en cours de réalisation à La Défense, plus du tiers semblent aujourd’hui menacés d’abandon ou de fort retard. Le programme Hermitage faisait donc hier figure d’exception dans l’atmosphère un peu morose du MIPIM. Sa livraison est prévue pour 2014.

A.R.

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...