Paris
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobilierjeudi 22 mai 2008 à 18h04

Petites surfaces très prisées dans le 5ème arrdt


(LaVieImmo.com) - Rares et recherchées, les studettes et chambres de service représentent un investissement sûr et rentable.

Dans le quartier, les biens à moins de 100 000 euros sont très rares, témoigne Hervé Rampeneau, de l'agence Century 21 Quartier latin. On peut en trouver mais, à près de 10 000 euros du mètre carré, ce sont des très petites surfaces et souvent en mauvais état. » Selon la localisation, vous pourrez trouver des biens allant de 13 à moins de 9 m2. Dans un quartier où abondent les facultés et les lycées prestigieux, ces logements se loueront pourtant, sans interruption, 500 euros par mois au minimum, soit une rentabilité proche de 5 %. « D'ailleurs, les prix montent en flèche quand on s'approche des établissements scolaires », remarque Hervé Rampeneau. Très prisées des parents soucieux d'offrir à leur enfant un hébergement près de leur lieu d'études dans un quartier sûr, ces petites surfaces intéressent aussi les investisseurs.

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Inutile de chercher votre studette près du Panthéon. « Il en existe mais elles se vendent à prix d'or, parfois à plus de 12 000 euros du mètre carré, précise Marc Sabellico, de l'agence Immo Paris. Les acquéreurs sont souvent des étrangers ou des investisseurs qui veulent faire de la location saisonnière. »

100 000 euros les 9 m2

Il faut se décaler un peu à l'ouest, vers le Luxembourg, pour commencer à trouver quelques biens disponibles, là aussi à un prix élevé. « Une surface de 9 m2 en très mauvais état, pas trop loin du jardin, coûtera un peu plus de 100 000 euros », indique Marc Sabellico. Des prix similaires à ceux pratiqués dans la zone de sectorisation du lycée Henry-IV, même si les lycéens occupent rarement des chambres de service. « La présence de l'établissement fait monter les prix des grandes surfaces, entraînant à la hausse ceux des petites », décrit Sylvie Knopfer, de l'agence Claude-Bernard. Le choix est un peu plus étendu dans les environs de la place Monge. Les prix y sont très légèrement inférieurs. Ainsi, rue de la Clef, un 10 m2, au 6e étage avec ascenseur - ce qui est très rare dans le quartier - et des toilettes sur le palier, mais à usage privatif, s'est vendu 105 000 euros. Le bien, à refaire complètement, a trouvé preneur très rapidement. « Aussitôt que l'on trouve une petite surface disponible, il ne faut pas hésiter, conseille Marc Sabellico. La demande est telle que les appartements restent rarement plus de quarante-huit heures en vente. » Inutile donc d'espérer négocier. Car les parents, après avoir hébergé leur enfant, se transforment en bailleurs, ce qui freine les reventes.

Pousser jusqu'aux limites orientales du 5e permet, à budget égal, de gagner un ou deux mètres carrés. « Tous les environs des boulevards de l'Hôpital et Saint-Marcel sont évalués à près de 8 000 euros du mètre carré pour ce type de bien », précise Sylvie Knopfer. Un 15 m2 en bon état se négociera entre 110 000 et 120 000 euros. « Mais attention : ce gain de surface ne se traduit pas par des loyers plus importants », prévient Marc Sabellico.

Jean-Marie Benoist

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...