Paris
LaVieImmo.com
ConstructionConstructionlundi 27 décembre 2010 à 09h26

Apparu veut construire "plus de logements en IdF"


Le secrétaire d'Etat au Logement veut une construction ciblée en fonction de la demande
Le secrétaire d'Etat au Logement veut une construction ciblée en fonction de la demande
Le secrétaire d'Etat au Logement veut une construction ciblée en fonction de la demande (©dr)

Le secrétaire d’Etat au Logement, Benoist Apparu, a déclaré dimanche sur Europe 1 qu’il fallait « produire plus de logements sur notre territoire et notamment en Île-de-France ». Le gouvernement a donc pour priorité pour 2011 d'accélérer la construction de logements neufs, « là où c'est nécessaire ».

(LaVieImmo.com) - Benoist Apparu a réaffirmé dimanche la volonté du gouvernement de construire plus de logements. Selon le ministre, la question du logement dépasse la problématique du nombre de logements à construire, mais est plutôt dans leur répartition géographique : « Le problème principal de la politique du logement en France, depuis 20 ans, c’est qu’on n’a pas épousé les évolutions démographiques du pays. Et qu’on continue à construire deux fois plus de logements par habitant en Auvergne qu’en Île-de-France », a-t-il déclaré.

La « problématique principale » en IdF

Le secrétaire d’Etat a fait référence à l’évolution des prix en région, et au manque de logements disponibles. L’Île-de-France devient ainsi officiellement la priorité du gouvernement, car selon le ministre, « c’est là que se concentre la problématique principale ». Benoist Apparu a illustré ses propos par l’exemple de sa propre région : « Sur mon territoire, Châlons-en-Champagne, la Marne, les prix de l’immobilier ont plutôt une tendance à la baisse qu’à la hausse ; donc la réalité sur notre territoire est totalement différente en fonction des régions ». En outre, les derniers chiffres publiés par la Chambre des Notaires font état d’une moyenne de prix au mètre carré de 7 500 euros à Paris à la fin de l’année 2010, et prévoient d’atteindre les 8 000 euros d'ici à la fin du premier semestre 2011. Le gouvernement se polarise donc sur la demande locale de logement, et est déterminé à « construire beaucoup plus de logements là où c'est nécessaire » , a souligné le ministre.

Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 31/12/2010 à 09:18 par Le Parisien Liberal

    supprimer l'inconstructibilité par défaut ? privatiser les HLM ? réduire les délais d'expulsion des locataires ?

  • 0 Reco 27/12/2010 à 19:55 par Mrdisparu

    Quel génie! Après avoir fait n'importe quoi, il est déterminé maintenant!

    Sinon, j'aime bien:

    "Sur mon territoire, Châlons-en-Champagne, la Marne, les prix de l’immobilier ont plutôt une tendance à la baisse qu’à la hausse"

    Y a pas que son ton territoire. La hausse des taux permettra aux patients de profiter des vraies ristournes. Tant pis pour ceusx qui ont acheter au prix fort.

  • 2 Reco 27/12/2010 à 13:21 par MisterHadley

    Voila quelqu'un qui aura donc déjà compris qu'on a pas besoin de 3000 appartements fraichement sortis de terre au fin fond du Larzac...

    Sur la bonne voie, l'Benoît...

    Redéploiement des objectifs...

    Une excellente news, donc... ;)

  • 0 Reco 27/12/2010 à 11:45 par RYU

    mega LOL en effet

  • 0 Reco 27/12/2010 à 10:22 par MisterHadley

    Chapeau bas... ;)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...