Paris
LaVieImmo.com
ConstructionConstructionjeudi 13 janvier 2011 à 12h14

Grand Paris : Après le tracé, quel coût ?


(LaVieImmo.com) - Le projet de futur métro de rocade avance. Le futur métro de rocade desservira bien la proche banlieue, les aéroports et le plateau de Saclay qui sera relié à Orly et La Défense via Versailles, indiquent Les Echos. Mais après que le ministre de la Ville et le président du Conseil régional d’Île-de-France sont parvenus à s’accorder sur la fusion de leurs projets de métro de rocade, demeure la question du financement de celui-ci. Les coûts d’exploitation des nouvelles lignes pour la région sont estimés entre 600 et 800 millions d’euros, selon le quotidien. Une charge de poids pour le Syndicat des transports d'Île-de-France (Stif), qui exploite les lignes.

L. M. - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 13/01/2011 à 15:54 par jaka

    Bonjour ,
    Une idée toute simple,
    "révolutionnaire" certainement pas; mais doit amener réflexions avant rejet:

    - Leurs implantations intra-muros ne sont plus en phase, ni avec les besoins, ni pour la SNCF.
    - Bien sur, cela ne pourrait se faire que "dans le temps" et en bouleversant les ringards.
    - Pour les mettre où ? -- Par exemple à la hauteur de la francilienne.
    Ceci "pourrait" se faire en plusieurs étapes. Construire des nouvelles gares parisiennes, sur un site de Banlieue, choisit pour édifier une gare moderne assortie des équipements d'infrastructure, parkings, offrir une priorité de réimplantation aux commerces satellites, ...etc.
    Prévoir un prolongement sérieux des lignes Métro ou RER , RATP. autant que possible en souterrains avec jonctions à la nouvelle gare (voir Gare de Lyon)
    C'est uniquement l'idée qui me semble importante mais elle présente mille avantages si l’on y regarde bien, et très peu d'inconvénients; voici (en non exhaustif):
    • forte réduction des bruits pour les riverains sur les parcours reconsidérés;
    • récupération des terrains libérés, constructions, espaces verts, pour autoroute pénétrante qui pourrait aussi être souterraine (quel pactole !)
    • rejets d'entreprises utilisant des accès SNCF en Banlieue (+ de facilité d'échanges)
    • Bien meilleur ratios temps de parcours pour tous les TGV
    (les aiguillages, nombreux en Banlieue font augmenter les temps de trajet)
    • Redéfinir : quelle Société s’occupe de quoi ? => RATP/SNCF/REGION/…
    • meilleurs accès pour tous transports connexes (Taxis, Cars, Bus, etc..)
    • chantiers de longues durées = beaucoup d'embauches.
    • couts largement autofinancés par la revente des énormes "emprises" libérées et à vendre !
    • meilleurs accès pour tous: provinciaux, parisiens et franciliens.
    • Etc.
    Il y a bien d'autres aspects positifs pour ces "chantiers"; je n'en vois que peu de négatifs.
    J.M.C. 118061 94 (un repère si vous dés

  • 0 Reco 13/01/2011 à 15:53 par jaka

    Il manque la 1° phrase :

  • 0 Reco 13/01/2011 à 15:50 par jaka

    Bonjour ,
    vers la Rocade...
    "révolutionnaire" certainement pas; mais doit amener réflexions avant rejet:

    - Leurs implantations intra-muros ne sont plus en phase, ni avec les besoins, ni pour la SNCF.
    - Bien sur, cela ne pourrait se faire que "dans le temps" et en bouleversant les ringards.
    - Pour les mettre où ? -- Par exemple à la hauteur de la francilienne.
    Ceci "pourrait" se faire en plusieurs étapes. Construire des nouvelles gares parisiennes, sur un site de Banlieue, choisit pour édifier une gare moderne assortie des équipements d'infrastructure, parkings, offrir une priorité de réimplantation aux commerces satellites, ...etc.
    Prévoir un prolongement sérieux des lignes Métro ou RER , RATP. autant que possible en souterrains avec jonctions à la nouvelle gare (voir Gare de Lyon)
    C'est uniquement l'idée qui me semble importante mais elle présente mille avantages si l’on y regarde bien, et très peu d'inconvénients; voici (en non exhaustif):
    • forte réduction des bruits pour les riverains sur les parcours reconsidérés;
    • récupération des terrains libérés, constructions, espaces verts, pour autoroute pénétrante qui pourrait aussi être souterraine (quel pactole !)
    • rejets d'entreprises utilisant des accès SNCF en Banlieue (+ de facilité d'échanges)
    • Bien meilleur ratios temps de parcours pour tous les TGV
    (les aiguillages, nombreux en Banlieue font augmenter les temps de trajet)
    • Redéfinir : quelle Société s’occupe de quoi ? => RATP/SNCF/REGION/…
    • meilleurs accès pour tous transports connexes (Taxis, Cars, Bus, etc..)
    • chantiers de longues durées = beaucoup d'embauches.
    • couts largement autofinancés par la revente des énormes "emprises" libérées et à vendre !
    • meilleurs accès pour tous: provinciaux, parisiens et franciliens.
    Il y a bien d'autres aspects positifs pour ces "chantiers"; je n'en vois que peu de négatifs.
    J.M.C. 118061 94 (un repère si vous désirez me contacter)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...