Paris
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobiliermercredi 4 novembre 2015 à 09h59

Immobilier de luxe : Paris dans le top 10 des villes les plus chères du monde


Paris à la 7e place des viles les plus chères du monde selon Savills
Paris à la 7e place des viles les plus chères du monde selon Savills
Paris à la 7e place des viles les plus chères du monde selon Savills (©Wikimedia Commons)

Distancée dans les prix par Hong Kong, Londres ou New York, Paris parvient néanmoins à maintenir son attractivité auprès des étrangers. En partie, n'en déplaise aux Cassandre, grâce à une fiscalité pas si rédhibitoire que ça !

(LaVieImmo.com) - La capitale française reste très en vue pour son immobilier de luxe. Un classement établi par le groupe de conseil en immobilier Savills la place au 7ème rang des villes les plus chères au monde, derrière Moscou, Tokyo, Londres, New York, Monaco et Hong Kong.

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

La région administrative autonome chinoise truste ainsi la première place, étant redevenue l'une des villes où le risque d'explosion de la bulle immobilière est le plus élevé.

En dépit du recul d’une place par rapport à 2014, "le marché parisien retrouve des couleurs après deux années impactées par des incertitudes économiques et fiscales", indique Savills.

Selon cette étude, l'année 2015 se caractérise par une croissance des ventes de biens résidentiels de luxe, tirées notamment par les 8ème, 16ème et 6ème arrondissements.

Une dynamique à laquelle participent activement les acquéreurs étrangers, "de retour sur le marché avec l’envie de concrétiser leur projet immobilier" dans un contexte de taux de change favorable et de prix favorables.

Au dernier pointage, pas moins de 1.648 appartements de plus d'1 million d'euros ont été acquis à Paris, dont plus d'un dixième par des acquéreurs étrangers.

Une clientèle internationale plus présente

Les Américains reviennent peu à peu dans le résidentiel de luxe tandis que les Européens, historiquement les plus présents (entre 30% et 50% depuis 2007) voient leur part s’accroître également en 2014 pour atteindre 52% des ventes, indique l'étude.

Qu'est-ce qui explique la résistance de la cote du marché parisien? Paradoxalement, c'est la faible évolution des prix depuis 2012 qui contribue à maintenir son attractivité, souligne le cabinet.

Selon lui, les prix raisonnables (comparé aux autres villes mondiales) ainsi que le potentiel de réalisation de plus-value immobilière sur le long terme assurent à Paris une "attractivité certaine".

Mi-2015, les prix médians des biens d’1 à 3 millions d’euros s’échelonnent entre 9.540 euros par mètre carré dans le 4ème arrondissement jusqu’à 12.920 euros dans le 6ème.

Autre facteur participant à la bonne tenue de l'immobilier de luxe parisien, la fiscalité de l'Hexagone, qui est loin d'être la plus contraignante. La perception de la France au sujet de ses impôts et taxes est, "dans une certaine mesure, exagérée en ce qui concerne les résidences secondaires", poursuit Savills.

En tout cas du point de vue des étrangers: récemment, une décision de la Cour de Justice européenne a même réduit l’impôt sur les plus-values immobilières, en modifiant les charges sociales pour les non-résidents.

Celui-ci est ainsi passé de 34,5% à 19%, rappelle Savills. De quoi encourager durablement les investissements étrangers dans la belle pierre parisienne.

Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...