Paris
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobilierjeudi 26 mai 2011 à 09h00

Immobilier : Le début de la fin à Paris ?


Paris : La hausse continue malgré la chute des ventes
Paris : La hausse continue malgré la chute des ventes
Paris : La hausse continue malgré la chute des ventes (©dr)

Les ventes d’appartements ont marqué le pas au début de l’année dans la capitale. Mais en dépit d’un recul affiché de 12 %, la hausse des prix a une nouvelle fois sévi dans l'ancien au premier trimestre. Les prix des biens à Paris, à 7 780 euros par mètre carré en moyenne, ont encore progressé de 5,6 % en trois mois, et de près de 21 % en un an.

(LaVieImmo.com) - Les Notaires se disent « pas surpris » de l’érosion qui affecte les volumes de vente en Île-de-France et à Paris. Avec un recul respectif de 4 % des ventes et de 12 %, selon leur dernière note de conjoncture trimestrielle, serait-on arrivés au terme de l’ère haussière observée dans la région depuis plus de trois ans ? Et surtout, serait-on aussi en présence d’acquéreurs épuisés par la flambée des prix ?

Pas sûr, selon eux, car « cela n’a pas empêché une accélération de la hausse des prix au 1er trimestre 2011 qui pourrait paraître paradoxale mais s’explique sans doute par une pénurie d’offre liée aux spécificités de la capitale », expliquent-ils. En effet, le marché francilien continue d'augmenter, et franchit les 7 780€/m² à Paris et les 5 290€/m² en première couronne. Soit une hausse trimestrielle de 5,6 % dans la capitale, et de 4,2 % en banlieue. Qui plus est, selon les notaires, « le cap des 8 000 euros devrait bien être franchi pour l'indice des prix parisiens dans le courant du deuxième trimestre 2011» .

Le 7ème explose

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Plus fort encore que le 6ème arrondissement, le 7ème crève le plafond, avec des prix moyens de 11 880€/m² pour le premier et de 11 870€/m² pour le second. Les quartiers Invalides (12 710€/m²), Saint-Thomas d’Aquin (12 500€/m²), Ecole-Militaire (11 820€/m²) et Gros-Caillou (11 030€/m²) deviennent ainsi les endroits les plus chers de le Ville lumière. C'est l'arrondissement qui subit la plus forte hausse, de 27,3 % entre le premier trimestre 2010 et le premier trimestre 2011. En revanche, le 19ème reste le plus abordable, à l'image du quartier Amérique, qui ne se place « qu' » à 5 900€/m². Suivi de la Goutte d'Or (5 910€/m²) et de la Chapelle (6 030€/m²). Le 1er arrondissement passe lui au-dessus de la barre des 10 000 euros, à 10 030 euros par mètre carré très exactement.

La tendance est à la disparité dans toute l'Île-de-France. Les Hauts-de-Seine enregistrent la plus forte baisse des ventes au premier trimestre (-15 %), la petite couronne perd 8 % et l’Île-de-France 7%. Seule la Seine Saint-Denis et la Seine-et-Marne sont restées dynamiques, avec une croissance de 3 %. En glissement annuel, l’ensemble de la région Île-de-France enregistre un repli de 13 % des ventes. La capitale chute littéralement, avec -24 % de son volume de ventes.

Les 10 plus fortes hausses en proche banlieue

Retrouvez les prix de votre ville, arrondissement ou quartier : cliquez ici.

Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 27/05/2011 à 14:23 par Etienne

    MDR oser sortir les stats seloger comme référence, ce site ne comporte que des quintuplons, et représente surtout l'évolution de l'utilisation d'internet dans ce genre de transaction.
    Sur Paris il n'y a effectivement rien de trés sérieux à vendre.

  • 1 Reco 26/05/2011 à 21:46 par MisterHadley

    Aujourd'hui, et il y a 6 semaines, c'est le T2 2011...

    Combien y avait-il d'offres au 30 mars 2011..?

    Combien y en avait-il au 31 12 2010..?

    Combien y en avait-il il y a un an..?

    Hum..?

    Tssss...

  • 0 Reco 26/05/2011 à 21:02 par Ben non

    @Mr. Hadley
    "L'offre se raréfie..."

    Ah non. Il y a 13000 offres de vente à Paris sur se loger aujourd'hui. On en avait 11000 il y a 6 semaines. A ces prix là, c'est évidemment la demande solvable qui ne suit plus.

  • 0 Reco 26/05/2011 à 19:25 par socialiste

    moi je trouve cela juste. il est normal que cela soit 150% plus cher et demain, ce sera 300% plus cher. Les écarts se creusent, c'est signe d'un capitalisme qui fonctionne.
    Les pauvres, y font vraiment chier !!!

  • 0 Reco 26/05/2011 à 18:26 par une solution pour faire baisser

    Merci de coller un contrôle fiscal à tous ceux qui peuvent encore se payer par exemple des appartements à Paris à plus de 4500 euro le m2... qu'il y ait 20 ou 30% de surprime quand on habite Paris "ok", mais que cela soit plus de 150% plus cher qu'en province, le législateur doit intervenir pour rétablir l'équité : rien n'est plus injuste que de devoir payer 150% plus chez que les autres français

  • 1 Reco 26/05/2011 à 18:24 par MisterHadley

    Tout ce qui est vendu n'est plus à vendre...

    D'où la baisse normal des transactions, et la hausse des prix qui l'accompagne...

    L'offre se raréfie...

  • 1 Reco 26/05/2011 à 18:00 par Conclusion

    Hausse des prix malgré une contraction du nombre de ventes... En gros le marché est bloqué par les prétentions ridicules des vendeurs et il n'y a plus que les biens très chers mais dont le prix est justifié qui trouvent preneurs.

  • 1 Reco 26/05/2011 à 17:12 par Klougue

    Et Montreuil aka ville pourrie qui prend 16 % ça vous interpelle pas ? . . .

  • 1 Reco 26/05/2011 à 14:23 par et ben bravo

    Et tout ça malgré la hausse des taux. Les français ne sont finalement pas si pauvre que ça.

  • 0 Reco 26/05/2011 à 13:36 par buzz l'eclair

    vers l'infini et au delà!

  • 1 Reco 26/05/2011 à 11:51 par fait comme moi

    casse toi !!!

  • 1 Reco 26/05/2011 à 11:18 par Amal Gam

    Marre marre marre marre marre. Endettement sur 25 ans, une pièce pourrie, rarts dans les cages d'escalier, voisin qui taffe pas et écoute sa zique non stop, STOP A LA POUBELLE LA PLUS CHERE DU MONDE !


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...