Paris
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobiliermercredi 10 avril 2013 à 18h19

Immobilier : Les acheteurs parisiens ne veulent plus surpayer


Le seuil psuchologique des acheteurs à Paris
Le seuil psuchologique des acheteurs à Paris
Le seuil psuchologique des acheteurs à Paris (©Wall-Market.com)

La plateforme immobilière Wall-Market mesure « le seuil psychologique des acheteurs » à Paris. Les acquéreurs sont plus au fait qu’avant des prix des notaires et refusent de payer plus que le prix de marché.

Comment sortir du lot en publiant un nouvel indicateur immobilier ? Quelques jours à peine après la mise en ligne de la carte des prix par stations de métro de MeilleursAgents.com et alors que la Fnaim propose de renoncer à la traditionnelle lecture des prix au m², la plateforme immobilière Wall-Market.com tente à son tour de relever le pari, avec sa cartographie du « seuil psychologique des acheteurs parisiens ». Ici, pas de prix de vente ni même de mise en vente, mais de niveau maximum que les acheteurs sont prêts à dépenser sans avoir l’impression de surpayer leur bien.

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

« Nous travaillons à l’heure actuelle avec un peu plus de 160 agences partenaires à Paris, Neuilly et Boulogne, explique Thierry Maupas, directeur du développement réseau de WallMarket. et toutes sont unanimes : les acquéreurs ont une très bonne connaissance du marché et savent dès le début de leur recherche le prix maximum qu’ils sont prêts à débourser ». Au-delà, pas de visite ni même d’appel. « Les acheteurs ne veulent pas perdre de temps ».

Les acquéreurs au fait des prix des notaires

Ce seuil, on s’en doute varie selon les arrondissements, voire les quartiers. Ainsi, dans le nord du 16ème arrondissement, un bien aura du mal à trouver preneur s’il est mis en vente à plus de 10 000 €/m² ; dans le sud-ouest, il ne devra pas dépasser 9 000 €/m² (voir carte pour le détail). « D’une manière générale, le niveau maximum que les acheteurs sont prêts à dépenser est assez proche des prix moyens observés par la chambre des notaires », poursuit M. Maupas. « La situation a changé du tout au tout en quelques mois, reprend M. Maupas. Tant que la tendance était à la hausse des prix, les acheteurs acceptaient facilement de faire un effort, conscients que le temps jouaient pour eux. Ce n’est plus le cas aujourd’hui. Les candidats à l’achat se tiennent au courant de l’évolution des prix et prennent garde à ne pas surpayer ». Une donne que les vendeurs feraient bien de prendre en compte s’ils ne veulent pas prendre le risque de voir leur bien rester sur le carreau. Wall-Market constate un écart de l’ordre de 10 à 20 % entre les prix de mise en vente et les seuils psychologique des acheteurs...

La carte devrait être mise à jour tous les trois mois, pour suivre la publication des chiffres des notaires.

Estimez votre bien en quelques clics

Emmanuel Salbayre
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 11/04/2013 à 16:18 par chass-appart

    Impossible de dire qu'ils surpayent ou sous paye ! Le prix du marché, c'est quand il y a accrd sur le prix entre un vendeur et un acheteur.
    Il y a malheureusement des vendeurs qui ne connaissent pas les prix. Ils veulent récupérer : le prix d'achat + le crédit + les travaux (même si la cuisine bas de gamme est hors d'âge) + le bonheur qu'ils ont eu à y vivre + de quoi financer le nouvel appart ou la nouvelle maison. Après cela dérape !

  • 0 Reco 11/04/2013 à 15:49 par Immondice Immo

    "Immobilier : Les acheteurs parisiens ne veulent plus surpayer"

    Cette phrase n'a pas de sens, les acheteurs parisiens surpayent depuis plus de 10 ans. S'ils veulent ne plus surpayer, il faudra attendre les 30% de baisse.

  • 0 Reco 11/04/2013 à 11:30 par hé-hé

    ah oui c'est bien connu, Paris N'A PAS DE PRIX !! Les bien sont en or et si en plus vous voyez la tour eiffel vous avez intérêt à proposer la petite gâterie au vendeur à vie pour qu'il accepte de vous le vendre...

  • 0 Reco 11/04/2013 à 09:43 par nobody

    Oui, c'était juste un exemple ; Paris a aussi commencé

  • 1 Reco 11/04/2013 à 09:39 par antoine_mon_sauveur

    Il me semble qu'on parle de Paris là...

  • 0 Reco 11/04/2013 à 07:45 par nobody

    il faut vraiment être niais pour ne pas voir la baisse ... hier, j'ai encore vu un bien (ville moyenne, belles prestations, CV) à 330K en juin 2012, 298K à l'automne et 245K depuis une semaine ... et ça se généralise ...

  • 0 Reco 11/04/2013 à 03:48 par MisterHadley

    Je rachète tout à zéro euro, et pas un cent de plus..!

    :D

    Message édité 11/04/2013 à 03:49

  • 1 Reco 10/04/2013 à 23:24 par Pigeons

    On efface 10ans de pigeonite aigue aussi vite que cela, pour certains ce sera meme incurable, nest ce pas MH...

  • 0 Reco 10/04/2013 à 23:00 par Friand

    Je trouve les seuils psychologiques des acheteurs encore bien trop hauts... Il faut vraiment qu'ils arrêtent de faire les pigeons.

  • 1 Reco 10/04/2013 à 22:00 par MisterHadley

    Nan, juste toi...

    Sinon, je rachète tout à zéro euro, et pas un cent de plus...

    :D

  • 0 Reco 10/04/2013 à 21:49 par Hadlaid

    Quoi, les prix d"aujourdhui sont de l'arnaque?

  • 0 Reco 10/04/2013 à 19:57 par nobody

    il faut pas avoir fait l'ENA pour se douter que ça va baisser ; il suffit de googoliser "crise immo" pour avoir maintenant que des articles négatifs sur l'immo ...

  • 0 Reco 10/04/2013 à 19:27 par Gaston

    La baisse est là, il n'y a plus d acheteur! Car pourquoi acheter maintenant quelque chose qui vaudra moins demain....

  • 2 Reco 10/04/2013 à 19:04 par MisterHadley

    Alors laaaa..!!!

    On atteint des sommets de bétises, c'est incroyable..

    Comme le dit l'article en introduction: "Comment sortir du lot en publiant un nouvel indicateur immobilier ?"

    Il aurait fallu précisé la suite, à savoir: "... qui ne servent à rien de chez rien..."

    Le "prix psychologique"..?

    Bah moi, je propose zéro euro, et pas un cent de plus..!

    Sera-ce pris en considération dans cette "carte des seuils psychologiques"..?

    C'est à celui qui se démarquera en étant encore plus inutile et stupide que les autres...

    Effarant.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...