Paris
LaVieImmo.com
DiversDiversvendredi 13 novembre 2015 à 18h05

La lutte contre les "marchands de sommeil" s'intensifie à Paris


Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

(LaVieImmo.com) - Les bailleurs qui louent des logements indécents sont prévenus : la municipalité parisienne va augmenter les infractions aux règlements sanitaires, dont le montant de 450 euros est "trop faible", a expliqué hier à la presse Ian Brossat adjoint en charge du logement (PCF) à la maire de Paris.

Une amende loin d'être dissuasive, puisque selon l'élu, certains propriétaires indélicats "préfèrent payer" cette somme plutôt que faire les travaux nécessaires dans leur logement. "Il faut une modification de la législation pour que les sanctions soient plus fortes", a-t-il ajouté.

Autre mesure symbolique du durcissement de la politique de la municipalité à l'égard de ces "marchands de sommeil" : la ville se constituera systématiquement partie civile dans les procès qui leur seront intentés, "en faisant valoir ses droits à la réparation du préjudice subi par la commune". De quoi alourdir, in fine, les sanctions contre les indélicats.

Malgré les plans de la municipalité, le logement insalubre reste toujours un problème dans la capitale, notamment dans le nord-est de la capitale. De 250 à 300 nouveaux arrêtés d'insalubrité sont ainsi pris chaque année.

Avec AFP

L. M. - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...