Paris
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobiliermercredi 5 août 2015 à 15h20

Les loyers encadrés à un niveau trop bas ?


L'encadrement des loyers pourrait toucher plus de propriétaires
L'encadrement des loyers pourrait toucher plus de propriétaires
L'encadrement des loyers pourrait toucher plus de propriétaires (©dr)

Les loyers de référence instaurés par le nouveau dispositif, entré en vigueur à Paris le 1er août, ont été fixés à un niveau trop bas. C'est la conviction de certains professionnels de l'immobilier.

(LaVieImmo.com) - L'encadrement de loyers, un reflet inexact de la réalité ? D'après Meilleursagents, pas de doute : les loyers de référence utilisés dans le dispositif d’encadrement des loyers « ont manifestement été fixés à un niveau trop bas », explique Sébastien de Lafond, président du site d'information sur l'immobilier, dans les colonnes du Monde. Pour le dirigeant, « il suffit de consulter les annonces immobilières pour s’en rendre compte ».

Prix Immobilier

Les prix au m2 de votre ville

En effet, le nouveau dispositif applicable à Paris, puis Lille et Grenoble d'ici l'an prochain, prévoit que le loyer d’un logement ne peut pas être supérieur de 20% au loyer de référence établi par l’Observatoire des loyers de l’agglomération parisienne (Olap). Selon l'organisme, 20% des nouveaux baux conclus après le passage de la nouvelle réglementation devraient au final voir leur niveau de loyer ajusté. Avec parfois à la clé une baisse conséquente, de plus de 100 euros par mois, pour un tiers d'entre eux, rapporte le quotidien.

« Impact largement sous-estimé »

Mais pour Meilleursagents, « cet impact est largement sous-estimé ». Après analyse des quelque 28.000 annonces publiées depuis janvier par les agences immobilières à Paris, ce seraient ainsi en réalité près de la moitié d'entre elles - 46% - qui dépassaient le loyer de référence majoré. Il s'agit certes d'annonces, et pas des prix observés lors des signatures effectives du contrat de bail, ce qui peut expliquer l'écart entre les chiffres de l'Olap et ceux de Meillleursagents.

Quoi qu'il en soit, une autre critique peut être formulée contre le dispositif : « le découpage de l’observatoire semble faire fi de la forte hétérogénéité existante dans certains quartiers de la capitale », écrit Le Monde. Ainsi, dans la zone Clignancourt, la préfecture a-t-elle fixé le loyer de référence à 22 euros par m2. Or, chez Meilleursagents, on note un écart de plus de 30% entre les loyers de la butte Montmartre, où en moyenne un deux pièces se loue à 29 euros par mètre carré, et ceux des logements proches du périphérique qui sont inférieurs à 22 euros. Une différence de taille, qui risque fort de « léser de nombreux bailleurs », conclut M. de Lafond.

Retrouvez notre dossier complet sur l'encadrement des loyers >>

Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 05/08/2015 à 18:50 par franckblack

    Quand les loyers ont augmenté de 30% grâce aux défiscalisations DEROBIEN et SELLIER personne ne s’interrogeait?


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...