Paris
LaVieImmo.com
ConstructionConstructionmercredi 30 mai 2012 à 16h03

Les tours, remède contre l'étalement urbain à Paris ?


Pour Anne Hidalgo, la hauteur ne doit pas être un "sujet tabou" à Paris
Pour Anne Hidalgo, la hauteur ne doit pas être un "sujet tabou" à Paris
Pour Anne Hidalgo, la hauteur ne doit pas être un "sujet tabou" à Paris (©dr)

Construire plus de bâtiments de grande hauteur pourrait être la prochaine politique de la ville. C’est ce que laisse entendre Anne Hidalgo, première adjointe au maire de Paris en charge de l’urbanisme, qui entend lutter de cette manière lutter contre l’étalement urbain.

(LaVieImmo.com) - « Il faut aller vers une métropole qui soit contre l'étalement urbain, donc ça veut dire densifier », a déclaré mardi Anne Hidalgo sur Radio Classique et Public Sénat. Déclarant que l’habitat figurait parmi les principales préoccupations des parisiens, la première adjointe a également tenu à recadrer le débat sur la hauteur dans la capitale. Il ne faut pas faire de la hauteur « un sujet tabou », a-t-elle répondu à la question de savoir s’il fallait édifier plus de tours à Paris.

« On ne peut pas être contre l’étalement urbain et contre la densité »

En outre, Anne Hidalgo a estimé qu’ « on ne peut pas être contre l’étalement urbain et contre la densité ». La création d’emploi passant, pour la première adjointe, par « de la densité urbaine ».

De quoi préparer le terrain au développement de projets d’immeubles de grande hauteur (IGH) au sein de la capitale, après la tour Triangle dans le 15ème, la tour Duo dans le 13ème, ou encore le futur palais de justice dans la ZAC Clichy-Batignolles, évoque Le Figaro.

Mme Hidalgo, pressentie pour succéder à Bertrand Delanoé dans un duel avec Cécile Duflot, l'actuelle ministre du Logement, a annoncé par ailleurs avoir « préparé la liste des terrains que l’Etat pourrait céder gratuitement ». Un dossier houleux qui avait suscité un bras de fer entre la ville et le gouvernement, durant le mandat de François Fillon.

André Figeard - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 31/05/2012 à 11:58 par Fredb

    Bien d'accord avec RasLaCasquette, les transports en commun parisien ne sont plus adaptés depuis bien longtemps, alors bien sûr densifions!!

    Résultat, cette ville continuera de devenir agréable que pour une partie de Bobo privilégié, les autres continueront de s'entasser dans les RER et à raquer pour des logements miteux! Le rêve à la française quoi :)

  • 0 Reco 30/05/2012 à 19:59 par RasLaCasquette

    Un des problèmes de Paris, c'est le transport.

    A quoi sert-il d'entasser encore et toujours des habitants sur ce ridicule timbre poste fier de son passé et incapable d'offrir des infrastructures décentes à ses habitants ?

    Construire plus haut pour pkus d'habitants ? Quel cadre de vie navrant. ça me fait vraiment pas rêver...

    DE CEN TRA LI SER, tel devrait être le mot d'ordre

    Ras le bol du Paris débile, de ses élites nombrilistes et de ses décideurs imbéciles.

  • 0 Reco 30/05/2012 à 17:17 par Flo85

    Construire quelques tours pour lutter contre l'étalement urbain, la bonne blague. Voilla des arguments bien détournés. Le concept de la rue-mur, une succession de bâtiments collés les uns aux autres et qui dessinent la rue, ont fait de Paris une des villes les plus densément peuplées au monde. On compte jusqu'à 40.000 habitants au km² dans le XIe sans aucune tour ou presque.
    En France, quand on construit des tours, on laisse toujours beaucoup d'espace et tous les projets de la mairie de Paris vont dans ce sens : résultat on dédensifie, les quartiers avec des tours sont moins denses que les quartiers haussmanniens. Celui qui croit que la ville du Corbusier peut loger plus de monde que celle d'Haussmann se trompe lourdement.
    A New-York les gratte-ciels son intégrés dans la rue-mur, ce qui là, pour le coup, a une efficacité sur la densité. Il n'empêche que, même dans cette application idéale de la densification, avec 27.000 hab/km², Manhattan n'est pas beaucoup plus densément peuplé que Paris. Si la mairie de Paris voulait vraiment densifier la ville, il faudrait déjà qu'elle n'applique pas des politiques contre-productives. Cette histoire de densité a plutôt l’air d’être un moyen détourné pour justifier une politique urbaine qu’une majorité de parisiens rejette. Les tours sont toujours en revanche une belle vitrine pour les politiques qui laissent leur empreinte dans la ville.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...