Paris
LaVieImmo.com
DiversDiverslundi 15 novembre 2010 à 10h04

Logements, Halles : Sujets brûlants pour le conseil de Paris


Le conseil de Paris aujourd'hui à la Mairie
Le conseil de Paris aujourd'hui à la Mairie
Le conseil de Paris aujourd'hui à la Mairie (©dr)

Le plan local de l’habitat parisien 2010 (PLH) doit être adopté aujourd’hui au conseil de Paris. A l'ordre du jour également, la cession du forum des Halles au groupement Unibail/Axa. Les débats s’annoncent houleux.

(LaVieImmo.com) - Le programme local de l'habitat (PLH) est un document de prévision et de programmation, qui vise à répondre aux besoins en logements et à favoriser la mixité sociale. Il est établi pour une durée d'au moins cinq ans. Celui de 2010, doté d’un budget de 3,6 milliards selon Les Echos, fixe un objectif de construction de 4000 à 6000 nouveaux logements par an pour faire face à la demande croissante de familles dans le besoin, « la Mairie espère toujours passer le cap des 20 % de logements sociaux dès 2014 ». La construction de 6000 logements est une condition sine qua non pour que les verts et les communistes votent le projet, précise le quotidien.

Les riverains contre le projet Unibail/Axa

En débat également, le projet de délibération portant sur le protocole d'accord entre la Ville et Unibail. Unibail-Rodamco et l'assureur AXA sont parvenus à un accord avec la ville de Paris sur la rénovation des Halles avec un versement de 238 millions par le groupe pour la rénovation du centre commercial. Mais cette entente ne plait pas à tout le monde, et notamment aux riverains, regroupés au sein de l’association Accomplir. Anne Hidalgo, Première adjointe au Maire de Paris, est montée au créneau pour défendre le projet. Elle déclarait ainsi à LaVieImmo «qu' il s’agissait de ne pas « brader » les intérêts des Parisiens, ce à quoi nous avons veillé. Le premier prix proposé par Unibail, de l’ordre de 40 millions d’euros, n’était pas acceptable. Nous avons donc réussi à obtenir 238 millions ». L’adoption de l’accord devrait ainsi être votée aujourd’hui.

Nastasia Desanti - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 02/12/2010 à 20:47 par Jean Valjean

    Il faut reconstruire les Pavillons Baltard à l'identique. Les Halles de Paris n'étaient pas le ventre de Paris, c'était son Coeur ! Il faut les reconstruire à l'identique et en faire des restaurants, boutiques, marchés couverts, refaire un quartier populaire accessible à tous, redonner une âme à Paris.

  • 0 Reco 15/11/2010 à 21:03 par Gilles Pourbaix

    M. Le Garrec, la presse serait maintenant aux ordres d'Accomplir? Combien de personnes au service de presse de la Ville? Quel budget? Et la distribution du "communiqué" de la Ville dans les boites à lettres des 4 premiers arrondissements? Et le film de propagande pour le chantier des Halles qui va être diffusé dans les salles de cinéma parisiennes? Le tout payé avec l'argent des contribuables.
    Nous savons depuis longtemps que pour vous une bonne association est une association godillot ou mort. Désolé M. Le Garrec, Accomplir est bien en vie. Heureusement pour la démocratie et le pluralisme.
    Gilles Pourbaix, Président d'Accomplir

  • 0 Reco 15/11/2010 à 20:55 par Gilles Pourbaix

    M. Le Garrec votre haine vous aveugle, vos convictions politiques vous aveuglent.
    Le phasage des travaux était dans le cahier des charges et était un des critères pour le concours qui a vu la victoire du projet Berger-Anziutti. Il a été bien vite abandonné pour respecter les échéances électorales. Le conservatoire devait rester sur place pendant la construction du suivant. A la trappe! Plus de phasage et construction d'un conservatoire provisoire (vraiment?) à grands frais et dans des locaux inadaptés (poteaux au milieu des salles de danse par ex.!). L'auditorium prévu dans le cahier des charges est passé aussi à la trappe. Les espaces publics qui devaient se trouver en rez-de-chaussée pour une meilleure visibilité et accessibilité sont logés dans les étages pour laisser les rez-de-chaussée aux commerces, concession faite à UNIBAIL. Le Centre d'Animation des Halles, Place Carrée au rez-de-chaussée, vendu pour en faire des surfaces commerciales, cadeau à UNIBAIL. Les enfants privés de bibliothèque tout le temps des travaux du fait de l'abandon du phasage. Les enfants privés de jardin tout le temps des travaux ou contraints de jouer près d'un chantier avec grues, camions, amiante (pavillons Willerval)... Où est l'intérêt des parisiens dans tout cela?
    Demain au Conseil de Paris l'accord entre la Ville de Paris et UNIBAIL-AXA, géants du CAC40, sera peut-être entériné grâce aux votes du Parti Communiste. Sûrement dans l'intérêt des parisiens? Sûrement pas dans l'intérêt des contribuables parisiens.
    Vue à court terme? Soyons sérieux M. Le Garrec. Qui veut à tout prix (c'est la cas de la dire!) terminer les travaux pour les prochaine sélections municipales? Pourquoi construire le bâtiment avant de faire le plus urgent: la salle d'échanges du RER? Pourquoi vendre maintenant alors que dans 45 ans la Ville sera propriétaire du Forum des Halles? Qui a une vue à court terme?
    Ouvrez vos yeux et vos oreilles...

  • 0 Reco 15/11/2010 à 18:29 par cerragle

    Pas les riverains...quelques riverains. La rénovation du centre commercial est trés réducteur...quid du Conservatoire? Quid des espaces publics, quid en fait de ce qu'a réclamé l'association Accomplir depuis des années! On peut tout dire et son contraire, c'est dans l'air du temps, mais l'utilisation des mots "brader", "intérets des Parisiens" n'impliquent pas que l'on ait raison, mais implique un relais Presse...ce qui est le but d'Accomplir. derrière tout cela il n'y a que conservatisme, égoïsme, et vue à trés court terme.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...