Paris
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobilierjeudi 2 janvier 2014 à 14h09

Municipales 2014 à Paris : Le programme logement d'Anne Hidalgo


Anne Hidalgo veut "fluidifier les parcours tant sociaux que locatifs"
Anne Hidalgo veut "fluidifier les parcours tant sociaux que locatifs"
Anne Hidalgo veut "fluidifier les parcours tant sociaux que locatifs" (©dr)

Tour d’horizon du programme logement de chacun des candidats à la mairie de Paris. Aujourd’hui : Anne Hidalgo.

« Du social, du social et encore du social ». Le logement, priorité numéro 1 de la candidate PS, passera par une offre accrue de logements sociaux. Dans un entretien au Nouvel Obs sur son programme, Anne Hidalgo a émis son souhait de « 25% de logements sociaux en 2025 et 30% en 2030 ».

De quoi satisfaire les 70 % d’habitants de la capitale éligibles à leur obtention, espère-t-elle. « Une stratégie qui prolonge la politique de rattrapage immense réalisée depuis 2001 : 70 000 logements sociaux et 1000 immeubles insalubres réhabilités », écrit Anne Hidalgo sur son site Internet, Anne-hidalgo.net.

Droit de « postemption »

Prix Immobilier

Les prix au m2 de votre ville

Comment faire ? Cela passe par la mise en œuvre de « trois leviers » : d’une part, l’utilisation de la loi de mobilisation du foncier, mesure à l’initiative de Cécile Duflot début 2013. D’autre part « la création d’un droit de « postemption », permettant à la Ville ou à ses bailleurs sociaux de racheter les logements des locataires menacés par la vente à la découpe et qui ne peuvent acquérir leur appartement », a-t-elle expliqué à l'hebdo. Son troisième axe, enfin : la reconversion de 200 000 mètres carrés de bureaux en logements.

Fluidifier les parcours sociaux et locatifs

Il s’agit par ailleurs pour Anne Hidalgo de « fluidifier les parcours tant sociaux que locatifs ». L’offre de logements sociaux vacants sera mise en ligne, « les demandeurs pouvant ainsi se porter directement candidats sur des logements précis, et solliciter des bailleurs sociaux 25% d’échanges de logements entre les locataires, avec une mutualisation entre tous les bailleurs sociaux par arrondissement ».

Dans le privé, le parc de biens vacants sera mobilisé. Et afin de redonner confiance aux propriétaires - après la mise en place d’encadrement des loyers -, la candidate socialiste veut créer une agence « Multiloc », qui serait en charge de la « perception des loyers, en facilitant par exemple les colocations de grands appartements ou en avançant des frais de remise en état ».

Enfin, afin d’engager Paris dans sa mue « verte », Anne Hidalgo mise notamment sur les toits et murs végétaux, ainsi que l’agriculture urbaine. Les immeubles seront équipés de composteurs collectifs, de potagers sur les toits et de « radiateurs-calculateurs », ou encore les robinets d’économiseurs d’eau. Côté urbanisme, de nouveaux espaces verts sont en vue : 20 000 arbres et 100 hectares de verdure supplémentaires.

André Figeard
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...