Paris
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobiliermardi 31 décembre 2013 à 14h00

Municipales 2014 à Paris : Le projet logement de NKM


NKM veut faire "revenir les classes moyennes" à Paris
NKM veut faire "revenir les classes moyennes" à Paris
NKM veut faire "revenir les classes moyennes" à Paris (©dr)

Tour d’horizon du programme logement de chacun des candidats à la mairie de Paris. Aujourd’hui : Nathalie Kosciusko-Morizet.

(LaVieImmo.com) - « Faire revenir les classes moyennes » dans la capitale. Tel est le leitmotiv de la candidate UMP aux municipales. Pour changer la donne, NKM veut « un changement radical de méthode : au lieu de dépenser des sommes considérables pour racheter des logements existants et les transformer en logements sociaux, je compte privilégier les logements nouveaux affectés en priorité aux classes moyennes », indique-t-elle sur son site de campagne, nkmparis.fr.

Pour faciliter l’accession à la propriété à Paris – qui ne compte que 33 % de propriétaires contre 58 % en France -, NKM veut proposer « systématiquement 20 % des nouveaux logements aux Parisiens à un prix inférieur de 25 % à celui du marché », explique-t-elle sur son site. Ce qui a déjà été expérimenté dans des communes de la petite couronne, mais pas encore à Paris, précise-t-elle.

Doubler la production de logements

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Afin de faire revenir « les classes moyennes», la construction de chaque logement social « devra obligatoirement être accompagné de la création d’un logement pour les classes moyennes, quitte à prendre plus de temps pour parvenir aux 25 % de logements sociaux exigés par la loi SRU ». NKM souhaite par ailleurs arrêter net toute construction de logement social dans les quartiers où ils représentent déjà plus de 30 %. La candidate UMP veut également augmenter le nombre de logements familiaux dans les programmes neufs, tout comme « les plafonds et les montants des prêts à taux zéro de la Ville ». Plus généralement, NKM veut doubler la production de logements à Paris, afin de « retrouver le rythme de construction » d’avant 2001. Pour ce faire, il s’agit de poursuivre les aménagements du foncier disponible, convertir des bureaux en logements. Mais cela passera aussi par « la récupération de logements vacants ».

Logement social « de qualité »

Du logement social « de qualité » plus que « de quantité » : Nathalie Kosciusko-Morizet entend engager une « politique de rénovation du logement social », sans en dire davantage. Mais aussi « faire appliquer la loi sur les fauteurs de trouble du parc social » et redonner aux gardiens et concierges « leur véritable rôle ».

Enfin, il s’agit dans ce domaine d' « assurer la transparence des conditions d’attribution du logement social ». Au programme, de nouveaux critères, permettant notamment d’obtenir davantage de places pour les agents publics.

André Figeard - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 06/01/2014 à 15:15 par Jérome

    "Doubler la production de logements"

    elle est gentille NKM, mais sait-elle que deux fois zéro = zéro? lol

  • 2 Reco 31/12/2013 à 16:45 par darom

    Faut arrêter le logement social et construire du logement tout court !!!


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...