Paris
LaVieImmo.com
Mieux HabiterMieux Habitermercredi 23 mars 2011 à 09h27

Paris : Baisse des prix de l'eau de 8 % au 1er juillet


La baisse des prix de l'eau : Réelle économie ou effet d'annonce ?
La baisse des prix de l'eau : Réelle économie ou effet d'annonce ?
La baisse des prix de l'eau : Réelle économie ou effet d'annonce ? (©dr)

Bertrand Delanoë a annoncé hier mardi une baisse des prix de l’eau dans la capitale. Son prix passera de 1,0464 euros à 0,9627 euros HT par mètre cube au 1er juillet prochain. Une économie due à la remunicipalisation de l’eau, signal fort voulu par le maire de Paris.

(LaVieImmo.com) - Chose promise, chose due. Bertrand Delanoë avait fait part de cette baisse de tarifs dès janvier ; une économie issue de la gestion de l’eau à Eau de Paris. Une décision qui intervient après avoir mis fin aux contrats privés de distribution conclus avec la Lyonnaise des eaux et Veolia. « Entre 2011 et 2015, ce seront 76 millions d'euros que nous rendrons aux usagers », a déclaré hier Anne Le Strat, adjointe au maire de Paris chargée de l’eau. Cette mesure devrait plaire aux parisiens, qui n’ont cessé de constater depuis plus de quinze ans une hausse des prix : « Entre 1985 et 2010, la facture d'eau a flambé de 260 % à Paris », explique la mairie.

L’Hôtel de Ville explique dans un communiqué que les gains proviennent « essentiellement de la récupération des bénéfices liée à l’absence de rémunération des actionnaires en régie et d’une exploitation du service optimisée avec, à qualité égale, des coûts d’entretien du réseau, de facturation et de la relation clientèle nettement moindres que ceux pratiqués précédemment ».

Une économie de 10€ par an par foyer

Mais la baisse des coûts pourrait presque passer inaperçue dans la facture des parisiens. En effet, « la baisse de 8 % se traduira par une économie de 10 euros par an seulement pour un foyer », révèle Le Parisien. Qui plus est, « ce n’est que l’eau potable qui baisse. Or, elle ne représente qu’un tiers de la facture totale, qui inclut aussi les frais pour l’assainissement et les taxes, dépenses qui augmentent chaque année et qui ne sont pas du ressort de la mairie. La baisse de l’eau potable risque donc d’être rapidement annulée par la hausse des autres composantes de la facture », précise le quotidien. Cette mesure suscite la méfiance de l’UMP, qui la considère comme « une baisse en trompe-l’œil, et les Verts non plus, parlant de simple « affichage politique » du maire de Paris », rapporte Le Parisien.

Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 23/03/2011 à 10:23 par Friand

    Bon ... 10 euros c'est toujours ça...
    Mais le + important serait de résoudre le problème du logement.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...