Paris
LaVieImmo.com
DiversDiversmercredi 4 janvier 2012 à 12h05

Paris : La petite couronne utilise son droit de préemption immobilière


Les communes n'hésitent pas à utiliser leur DPU
Les communes n'hésitent pas à utiliser leur DPU
Les communes n'hésitent pas à utiliser leur DPU (©Ignatius Wooster - Fotolia.com)

Certaines communes d’Île-de-France craignent que leurs classes populaires ne se perdent face à la hausse des prix de l’immobilier. Elles développent donc des moyens pour modérer les prix et préserver leur équilibre.

(LaVieImmo.com) - Les villes de la région parisienne agissent face à la hausse des prix immobiliers. Afin d’éviter que leur mixité sociale ne soit bouleversée, elles usent des grands moyens : clauses anti-spéculatives et accords avec les promoteurs, recours au Droit de préemption urbain (DPU). Ainsi, l’AFP note que la municipalité communiste de Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis) vient de passer un accord avec vingt-sept promoteurs. Cette charte spécifie que dans le futur quartier des Docks, le prix moyen de vente ne devra pas dépasser 4 150 euros le mètre carré, contre les 4 600 euros estimés aujourd’hui.

Des moyens durs mais efficaces

Certaines communes, comme Ivry-sur-Seine, Saint-Ouen, Champigny-sur-Marne n’hésitent pas à utiliser leur DPU pour acquérir des logements à moindre coût lorsque les prix fixés par les vendeurs leur semblent excessifs. Le recours massif de la préemption peut entraîner certaines polémiques. Ainsi, Europe 1 rapporte ce matin le témoignage de Norbert, propriétaire qui avait mis en vente sa maison avec jardin située à Saint-Ouen. Alors qu’il avait déjà signé une promesse de vente avec un acheteur pour 420 000 euros, la mairie a menacé d’exercer son droit de préemption pour 320 000 euros. Norbert déplore ces moyens mis en œuvre par la Mairie de Saint-Ouen car, déclare-t-il, « Le but, c’était de casser la vente. »

Et s’il arrive que des procédures judiciaires soient lancées contre les Mairies, elles aboutissent rarement. Dans 80% des cas, la menace de DPU convainc les propriétaires. Car, comme le précise Europe 1, « Beaucoup préfèrent baisser leur prix plutôt que d'engager un bras de fer avec la municipalité ».

Marielle Davoudian - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 08/01/2012 à 13:16 par Friand

    L'habitude des proprio en fait...
    Pas sûr mais il y a de forte chances qu'il ait acheté cet appart en-dessous de 200 000 euros.
    C'était peut-être même en francs l'époque... !!!

  • 0 Reco 06/01/2012 à 17:20 par Steph

    @friand: ou avez vous lu qu'il faisait une plus value énorme? Qui vous dit qu'il ne va pas perdre de l'argent si il vend à 320 ?

    Que les mairies puissent jouer sur les prix dans le neuf, pourquoi pas, mais quand un particulier veut revendre son bien, qu'il soit libre !

  • 0 Reco 05/01/2012 à 13:27 par alex

    et le droit dans tout cela?
    le procédé est illégale
    ou alors, l’état dicte les prix. mais ce n'est pas à une mairie de faire cela
    et si l'etat fait cela, il ne faudra plus dire que la france est le pays des droits de l'homme
    j'ai l'impression qu'ici, beaucoup ne s'en plaindrait pas
    comme certains ne se plaignait pas pendant l'occupation de pouvoir profiter des biens immobilier saisis......
    suis sur qu'il y a encore des nostalgiques de cette epoque

  • 0 Reco 05/01/2012 à 10:31 par Bernie

    C'est pas faux Bob.......

  • 1 Reco 05/01/2012 à 09:48 par Bob l'éponge

    Les maries ne vont qu'augmenter les dessous de table et cela fera moins de recette pour l'état, les fonctionnaires sont toujours aussi intelligent.

  • 1 Reco 04/01/2012 à 20:21 par Holandissime

    Avec la gauche: la plus-value ne sera plus qu'un très lointain souvenir que les propriétaires ruinés se raconteront au coin du feu.
    Vive le programme de la gauche!

  • 0 Reco 04/01/2012 à 20:12 par Friand

    Excellente initiative en effet.

    Vous aurez bien sûr remarqué l'exemple du petit Norbert qui vient pleurer, alors qu'il réalise déjà une plus-value énorme !
    Quels malins ces proprio... ils essayent toujours de gratter !

  • 0 Reco 04/01/2012 à 18:17 par Holandissime

    Avec la victoire de François Hollande et de la gauche, le droit de préemption va s'étendre à toute la France.
    - 25 % jusqu'à -50% de baisse des prix de l'immobilier dès mai 2012.

    Vive la victoire de la gauche!
    Bientôt la ruine des propriétaires!

  • 0 Reco 04/01/2012 à 16:33 par CaBaisse

    Ha ha, dommage que Hadley ne soit pas là pour commenter, il l'aurait bien aimé cet article.

    En tous cas preuve que les pouvoirs publics ont décider de siffler la récréation et pousse à la baisse. Et ils peuvent le faire. Ceux qui croyaient que l'imo était LA valeur sure peuvent commencer à se faire du soucis.

  • 0 Reco 04/01/2012 à 14:41 par antoine

    tres bone initiative! Il faut faire pareil sur les terrains a batir surévalués!


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...