Paris
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobilierlundi 29 février 2016 à 15h09

Paris : les chambres de bonne se vendent encore à prix d'or


Les chambres de bonne continuent à se vendre à prix d'or
Les chambres de bonne continuent à se vendre à prix d'or
Les chambres de bonne continuent à se vendre à prix d'or (©dr)

Selon une étude des notaires, les prix de ces biens au confort minimal peuvent dépasser les 9.000 euros par mètre carré.

(LaVieImmo.com) - Quelque 115.000 de ces "chambres de service", exigües et au confort parfois inexistant, sont nichées sous les toits des immeubles haussmanniens de la capitale. Une manne financière pour leurs propriétaires, qui les vendent à des prix parfois supérieurs à 9.000 euros par mètre carré, selon l'étude "Trois décennies d'immobilier à Paris" publiée par la Chambre des notaires de Paris Ile-de-France.

Ainsi en 2015, il fallait compter 70.500 euros pour acquérir une chambre de service - et pas loin de 100.000 euros dans le XVIe arrondissement. Pourtant, ce n'est pas leurs beaux volumes qui font rêver : seules 15% de celles vendues de 2009 à 2015 disposaient d'une salle de bains. Les caractéristiques des ces chambres de bonne laissent en effet à désirer : il s'agit le plus souvent de petits logements "sans confort d'une surface inférieure à 15 mètres carrés, dépourvus de salle de bain", dont le WC se trouve "sur le palier ou en commun".

2.500 ventes par an

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Ainsi, les loges de gardiens ou les studios vendus en annexe d'un appartement principal, de même que "des lots déclarés en studios ou studettes, mais inférieurs à 15 mètres carrés situés au-dessus du 4e étage et sans salle de bain", sont aussi considérés comme des chambres de service. Rappelons que la réglementation interdit la mise sur le marché locatif les biens d'une surface inférieure à 9 mètres carrés et à 20 mètres cubes.

Il n'empêche, pénurie de logement oblige, ce marché résiste bien à la crise : il s'en vend au rythme de pas moins de 2.500 par an depuis 1990. Même si l'an dernier a marqué une sensible décélération, avec 1.700 ventes seulement, conséquence probable de la mise en place de l'encadrement des loyers à Paris selon les notaires. Et pour certaines, le marché a même explosé, bien au-delà de celui des appartements "classiques" de la capitale : les 10% de chambres de service les plus chères vendues de 2009 à 2015, c'est-à-dire les mieux situées, près des grands lycées ou Universités parisiennes, ont vu leur prix bondir de 84% depuis 1990, conclut l'étude.



Retrouvez les prix au m² à Paris, arrondissement par arrondissement >>

Avec AFP

Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...