Paris
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobilierlundi 7 septembre 2015 à 16h05

Pourquoi les loyers parisiens devraient baisser


Les loyers pourraient baisser de 9% à Paris
Les loyers pourraient baisser de 9% à Paris
Les loyers pourraient baisser de 9% à Paris (©dr)

Peu de temps avant l'entrée en vigueur de l'encadrement des loyers, 49% des montants des locations de la capitale étaient au-dessus des loyers de référence majorés, selon une start-up spécialisée. La contraction est donc inéluctable si le dispositif est respecté.

(LaVieImmo.com) - D'après Home'n'go, l'encadrement des loyers mis en place à titre expérimental en août dans la capitale devrait se solder par une baisse moyenne de 9%. L'ajustement est prévisible à terme, à en croire le site d'informations pour locataires et propriétaires, qui a croisé les loyers de référence établis par l’Observatoire des loyers de l’agglomération parisienne (Olap) dans les 80 quartiers de Paris avec quelque 220.000 annonces publiées sur son site entre juillet 2014 et juillet 2015. 49% des loyers étaient alors à cette période « au-dessus du loyer de référence maximal et seulement 3% en dessous », souligne ainsi l'étude.

Les studios et meublés plus touchés

Forum immobilier
Forum immobilier Vous avez une question ?
Posez la sur notre forum !

Pour autant, tous les types de logements ne devraient pas subir les mêmes rabais. Ce sont les studios qui devraient être le plus touchés. Des baisses de 3,2% à 16,5% sont ainsi à attendre pour les meublés, contre 3% à 15,4% pour les logements loués nus. Et les propriétaires de l'Est parisien et ceux de l'Ouest ne seront pas logés à la même enseigne. Les meublés seront ainsi relativement plus épargnés dans les quartiers de Belleville (-3,2%), Porte-Saint-Denis (-4,9%) et Saint-Merri (-5.0%), selon les anticipations de Home'n'go. Tandis qu'à l’inverse, les quartiers Champs-Elysées, Saint-Germain-des-Près et Les Halles seront ceux qui devraient le plus baisser (respectivement -16,5%, -14,3% et -14,2%). Les logements non-meublés seront enfin les moins touchés par la baisse à Grenelle (-3,1%), Saint-Vincent-de-Paul (-4,5%) et Maison-Blanche (-4,7%). Contrairement à ceux des quartiers Gare, Halles et Jardin-des-Plantes (respectivement -15,4%, -15% et -14,1%).

La contraction est inéluctable si le dispositif est respecté. Mais tous les propriétaires joueront-ils le jeu ? Les résultats pourraient être biaisés par l'émergence de nouvelles pratiques de logement, qui assureraient d'autres rentrées d'argent. Conséquence, nombreux sont ceux qui « risquent parfois de s’orienter vers d’autres solutions (locations courte durée, vente, etc.) entraînant une pénurie de biens locatifs », conclut Home'n'go.



Retrouvez les loyers au m² ville par ville, partout en France >>

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 10/09/2015 à 17:17 par sentury23

    Chômage. Emplois précaires. PapyBoom. Baisse des loyers. Hausse des taxes proprio. Baisse de la rentabilité locative. Fuite des investisseurs de l'immobilier qui n'est plus un investissement viable pour de longues années à venir. Engorgement supplémentaire de l'offre. Indice de tension immobilière (dit "iti") en chute libre (0,4 en France). 2,5 vendeurs par acheteur. Encadrement des loyers. Hausse annoncée des taux d'emprunt (manque à gagner pour les vendeurs qui n'auront pas vendu avant la fin de l'été). Taux réel non intéressant pour les acheteurs (taux d'emprunt moins inflation). Fuite des retraités "aisés" à l'étranger (Portugal, Thaïlande), Fuite des jeunes actifs à l'étranger (USA, Canada, Australie). Engorgement supplémentaire de l'offre par rapport à la demande. Century21 annonce 15% de baisse "mécanique" par 1% de hausse des taux d'emprunt, tout effet de conjoncture mis à part. Courbe de dépendance de la population française en hausse. L'Etat vend en pagaille ses biens. Le comité de Bâle 3 va limiter les crédits (les solvables pourront emprunter moins qu’avant)...

    Ceux qui n'auront pas vendu très bientôt verront la situation se dégrader pendant la durée du papy-boom (30ans).
    Il ne fera pas bon être propriétaire...


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...