Paris
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobilierjeudi 28 avril 2011 à 17h49

Prix de l'immobilier : Les plus fortes hausses à Paris


Pas de baisse en vue dans la capitale
Pas de baisse en vue dans la capitale
Pas de baisse en vue dans la capitale (©dr)

Tous les arrondissements de Paris ont connu de fortes hausses, de l’ordre de 13 à 20 %, entre le 4ème trimestre 2009 et le 4ème trimestre 2010. Mais c’est le 13ème qui a créé la surprise, en en affichant +20,5 % en moyenne en un an. Le 8ème progresse le moins, à « seulement » +13,5 %.

(LaVieImmo.com) - La capitale n’en finit pas avec la hausse, ses prix immobiliers devraient même atteindre les 8 000 euros par mètre carré d'ici à juin, d’après la dernière note de conjoncture des Notaires de France. Une tendance qui s'inscrit dans la continuité, les notaires annonçant que tous les arrondissements de Paris ont augmenté de plus de 13 % minimum en glissement annuel à la fin de l’année dernière.

+20,5 % dans le 13ème

Les prix ont particulièrement flambé dans le 13ème, avec 20,5 % de hausse, en dépit du fait que cet endroit ne comporte pourtant « pas d’investisseurs, mais que des utilisateurs », comme le précise Me Pierre Bazaille, notaire dans le Grand Lyon et président de l'Institut notarial de l'immobilier. On y a franchi en fin d’année 2010 les 6 880€/m². Un pic a été par ailleurs atteint dans le secteur du Père Lachaise (11ème), où une progression de 23 % est enregistrée à cette période.

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Sans réelle surprise, le 6ème, avec 11 120€/m² a augmenté de 20 %, suivi des 2ème et 5ème arrondissements, ex aequo avec +19,8 % (avec respectivement 8 470€/m² et 9 530€/m²). A noter que le quartier qui a enregistré les plus hautes transactions est le 8ème, avec des prix à 15 570€/m² sur les Champs-Elysées.

Croissance moindre dans le 14ème et... le 8ème

Les acquéreurs désirant trouver les biens les moins chers de la capitale peuvent se tourner vers le Pont de Flandres, dans le 19ème arrondissement, le quartier ayant obtenu les prix les moins chers, à 5 330€/m². Mais c’est dans le 8ème arrondissement, qui semble arriver à un niveau de saturation, que la hausse a été la moins forte en 2010, avec 13,5 % et 9 080€/m². Le 14ème arrondissement arrive en deuxième position de la plus faible croissance, avec 14,3 % pour 7 500€/m². Le 20ème a lui aussi connu une hausse de moindre ampleur (14,7 % et 5 980€/m²), en dépit du succès galopant des quartiers Gambetta ou de Père Lachaise.

Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 29/04/2011 à 08:54 par midève

    Il faudrait tout de même que les hausses deviennent enfin raisonnables pour éviter lune bulle nuisible pour tous.

  • 0 Reco 29/04/2011 à 01:28 par Soupçon

    Pourquoi donc ressortir ces chiffres vieux de 5 mois ? Il y aurait quelque chose à cacher dans les tendances actuelles du marché ?


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...