Paris
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobilierjeudi 9 décembre 2010 à 13h34

Prix de l’immobilier : 7 500€/m² à Paris


Le record de 7000€ avait été battu au 3ème trimestre
Le record de 7000€ avait été battu au 3ème trimestre
Le record de 7000€ avait été battu au 3ème trimestre (©dr)

Il faut désormais compter 7 500 euros du mètre carré pour se loger dans la capitale. Soit une augmentation de 20 % en rythme annuel selon le nouvel indice des Notaires, qui tient compte pour la première fois des promesses de vente.

(LaVieImmo.com) - Le record de prix annoncé fin novembre vient d’être battu. Dans une étude dévoilée jeudi, la chambre des notaires de Paris Île-de-France note « que le rythme de hausse des prix des logements s’est intensifié dans Paris au cours des derniers mois ». Le troisième trimestre 2010 s’était soldé par le franchissement de la barre des 7 000 euros par mètre carré à Paris, soit une hausse annuelle de 13,8 %. C’est déjà de l’histoire ancienne : les Notaires d’Île-de-France tablent sur +20 % d’augmentation à fin décembre.

Les avant-contrats comptabilisés

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Les notaires ont affiné leur méthodologie, en tenant compte pour la première fois, de données joignant aux actes de vente les promesses de vente, ces avant-contrats jusqu’alors non comptabilisés. Et « dans la mesure où les avant-contrats de ventes de fin d’année 2010 se transformeront en ventes en début 2010, cette hausse devrait se poursuivre au même rythme au cours des premiers mois de 2011, les indices de pris de vente approchant alors un nouveau record de 8 000 euros par mètre carré », précisent les notaires. Selon cette même méthode, les prix en Île-de-France devraient « dépasser 10 % sur 2010 en un an, notamment pour les appartements ».

+5,3 % en province

En province, l’étude montre une évolution de +5,3 % pour les appartements anciens, et de +8,9 % pour les maisons anciennes sur un an. La tendance prévue par les notaires pour le début de l’année prochaine est d’une progression de l’ordre de 10 à 15 % sur Rennes, Nantes, Bordeaux, Lyon et Marseille. Soit 2 250 euros par mètre carré à Rennes, 2 450 à Nantes, 2 700 à Bordeaux, 3 000 à Lyon et 2 500 à Marseille. La hausse devrait être plus tempérée à Toulouse, avec une projection de 5 à 10 % d’augmentation, soit 2 350 euros par mètre carré. Le grand-est devrait quant à lui faire preuve de « stabilité ».

Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 17/12/2010 à 21:32 par analyste financier

    Donc, encore une fois, aux lecteurs de ce forum, n'achetez que si vous êtes certains de pouvoir rester de longues années dans votre future habitation.
    La sécurisation de l'argent, les plus-values etc. ça c'était vrai avant : maintenant vous entrez sur un marché en point haut, qui pourra rester en point haut et même monter un peu quelques temps (mais probablement trop peu pour que vous puissiez récupérer vos IRA, vos frais de notaire, vos travaux, la rémunération de votre "cher" AI et le coût de votre crédit) ; après, à ce stade des infos sur l'économie de notre pays, vous le regretterez amèrement.
    t après ce sera

  • 0 Reco 17/12/2010 à 21:28 par analyste financier

    @ poilagratter
    totalement d'accord avec vous : le marché de ces 10 à 12 derniers mois est du n'importe quoi.
    Plus on est loin de Paris mieux on s'en rend compte : depuis l'étranger s'est encore plus flagrant.

  • 0 Reco 17/12/2010 à 16:02 par louve76

    C'est bien ce que je pensais MisterH. Que vous n'alliez pas répondre.
    Ma prédiction était donc juste.

    Voila, voila... ;)

  • 2 Reco 17/12/2010 à 14:45 par MisterHadley

    Je n'ai pas à rechercher la moindre "crédibilité", moi, faudrait pas confondre...

    J'en ai déjà bien trop parfois avec les gens avec qui je travaille depuis de trèeees longues années déjà.

    De plus, si moi qui n'ai fait aucune erreur depuis deux ans devait ne pas en avoir, que dire alors de la "crédibilité" des "spécialistes" sur la même période, y compris ceux que vous interviewvez avant de les débiner, en plus biensur de ceux avec lesquels vous ne faites que boire leurs paroles..!

    :)

    Et enfin, je l'ai fait deux années à l'oeil...

    Et vu qu'il est évident que je continue, si tu ne lis pas la suite, c'est tout simplement que les gamins trop gâtés que vous êtes et qui s'imaginent que "tout leur est dû et c'est bien normal" ne le méritent pas...

    ... et surtout que depuis que les choses sérieuses ont débuté, plus question de vous filer quoi que ce soit, bah tiens..!

    Ha ha ha ha ha..!!!

    Nan mais puis quoi encore..!!!

    :)

    Allez voir les autres, ceux qui se sont ramassés ces deux dernières années, ils ne manqueront surement pas de vous répondre, eux, même si vous leur demandez rien, tant que l'on fait des gros titres racoleurs avec leurs têtes de kéké juste à coté...

    Ce sera bien assez pour les zéro pointés et autres mauvaises langues...

    :)

    Message édité 17/12/2010 à 14:52

  • 1 Reco 17/12/2010 à 14:37 par MisterHadley

    Perso, je suis chef d'entreprise, je n'ai pas d'horaires et ne compte jamais mes heures...

    Pour l'animateur qui se reconnait, lui, c'est par plage horaire derrière ses pseudos...

    Donc, suivant les jours et les horaires, malgré les pseudos de facade, on reconnait toujours les mêmes derrière... ;)

    Message édité 17/12/2010 à 14:46

  • 0 Reco 17/12/2010 à 10:20 par louve76

    Dans vos rêves MisterH

    Moi J'attend toujours les preuves démontrant que "L'analyse prédictive comportementale humaine..." est bien une discipline a part entière, et bien indépendante des autre sciences sociales qui elles aussi analysent le comportement humain. Le nom des spécialistes, soit disant peu nombreux qui la pratiquent, ainsi que tous les éléments prouvant qu'elle ne sort pas de votre imagination.

    Au lieu de cela vous préférer vous la péter en vous gargarisant avec vos écrits de 2008 et poser une question qui est hors de propos puisque ce qui nous préocupe n'est pas de savoir si vous et les spécialiste de l'immobilier avez eu tort ou raison entre 2008 et 2010, mais de savoir se qui va se passer.

    Si vous étiez aussi serein que cela sur la suite des événements. Si vous aviez une once de crédibilité, non seulement vous auriez répondu au sujet de la discipline suscitée et en plus vous vous seriez permis de décrire ce qui allait se passer en détail sur le marché immobilier dans les années qui von suivre.

    Mais comme de toute façon vous n'allez pas plus répondre...

  • 0 Reco 17/12/2010 à 09:55 par poilagratter

    en attendant , moi,modeste petit agent immobilier proche de la retraite au fin fond de ma grande banlieue je peux vous dire une chose bien loin de tous ces beaux discours: c'est du n'importe quoi le marché aujourd'hui et vu le contexte socio-politico-économiqu e général qui n'a jamais été aussi déprimant depuis la fin de la dernire guerre, je suis bien content de la voir vite arriver ma retraite car le pire n'est pas derrière nous.....

  • 0 Reco 17/12/2010 à 09:48 par poilagratter

    une question comme ça en passant: vous bossez quand les deux pongistes qui animent ce forum par leur surenchère de littérature pour savoir qui a la plus grosse??? et plus ça va,plus vos discours deviennent abscons.....

  • 1 Reco 17/12/2010 à 09:02 par MisterHadley

    En attendant "dix ans", qui est donc une très belle fuite...

    Toujours aucune explication de ces messieurs les zéro pointés, donc...

  • 0 Reco 17/12/2010 à 08:09 par alain

    Pas d'ac louve.

    Si Mister Casimir de 2008 a bien prévu que les prix du marché de l'immobilier ne s’effondrerait pas, je suis persuadé qu'il n'a pas prévu, tout comme ceux qui prédisaient l'effondrement, que la hausse reprendrait de manière plus spectaculaire.
    Et donc la nouvelle bulle qui va nous péter à la gueule.

    Et là pour le coup c'est un zéro pointé.

  • 0 Reco 16/12/2010 à 20:14 par louve76

    Que sera sera.
    Rendez vous dans 10 ans pour faire le bilan.

  • 0 Reco 16/12/2010 à 20:01 par MisterHadley

    Ah j'oubliais, "louve"... pour te faire plaisir... ;)

    Je me la pète grave de chez grave, avec mon zéro erreur 2008->2010..!

    Et je vais encore plus me la raconter maintenant que tu es bien incapable d'expliquer quoi que ce soit..!

    Hi hi hi hi hi..! ;)

    A+

  • 0 Reco 16/12/2010 à 19:57 par MisterHadley

    Pas d'explication, donc...

    Tout est dit.

    Et vu que tu ne peux donc expliquer 2008->2010, je ne m'en fais pas trop pour la vision personnelle que tu auras donc de moi-même, donc...

    Donc, terminé puisqu'à par critiquer sans aucune explication, tu n'as strictement rien d'autres à dire.

    Et bonne soirée malgré tout.

    :)

  • 0 Reco 16/12/2010 à 19:48 par louve76

    Mon pauvre Mister.
    Pas besoin d'aller dans des explication pour comprendre pourquoi vous allez bientôt vous planter. Il suffis juste de comparer votre prose d'il y a deux ans et la prose d'aujourd'hui. Sur les éléments qui forgent votre point de vue de l'époque (Un contexte) et ceux que vous usez aujourd'hui (l'ironie, arogance). Sans oublier votre suffisance qui consiste a vous persuader, parce que vos écrits de 2008 sont relativement conforme à ce qui s'est passé, que tout ce que vous allez soutenir va se réaliser. Et c'est peut-être bien là votre plus grande erreur.

    Un chose est certaine c'est que le Mister de 2010 n'est plus le Mister de 2008...
    Le Mister de 2008, n'aurait certainement pas utilisé une notion qui sort tout droit de son imagination...

  • 0 Reco 16/12/2010 à 17:01 par MisterHadley

    Expliques-moi donc comment tous se sont plantés, sauf moi...

    Vas-y...

    Et sois précis, surtout, hein... ;)

  • 1 Reco 16/12/2010 à 16:59 par MisterHadley

    Et c'est moi qui suit supposé "botter en touche", là..!?

    Ah, sacré toi, va...! ;)

  • 0 Reco 16/12/2010 à 16:56 par louve76

    C'est pas que ça peut m'aider, mais c'est tous simplement que la discipline que vous évoquez n'existe tout simplement pas et sort de votre imagination. Sinon il y a belle lurette que vous auriez répondu aux question tres présise présente dans mon message du 15/12/2010 à 22:17. Au lieu de cela, n'avez fait que tourner autour du pot...
    Il n'y a donc plus rien à ajouter vous pouvez partir faire la quête de votre "GT Italienne" puisse que, soit disant, vous étiez parti pour ça.

  • 0 Reco 16/12/2010 à 16:50 par MisterHadley

    (la suite, et fin, donc...)

    Vous participeriez en plus bien plus activement à la relance économique à moyen terme en procurant des "liquidités" aux banques tout en ayant l'avantage de protéger malgré tout votre bas d'laine étant donné que si une banque vous prête de la thune pour compléter votre investissement, ça n'a plus rien à voir avec vos habituels placements que la banque est censée vous rendre un jour ou l'autre avec votre "rendement garanti"...

    Si une banque s'effondre alors que vous lui devez de la thune, bah quelque part, vous perdrez bien moins que si c'est elle qui vous en devait..!

    Moi j'dis finalement que ya ptête ben moyen d'moyenner, finalement...

    Fin de citation...

    Et une spéciale dédi à "louve"...

    ... qui peut donc "contrôler" de façon concrète et probante en rentrant dans le moteur de recherche du forum le nom du sujet pour justement "contrôler", vu que le nombre de 688 messages le rend difficilement accessible directement...

    Voila, voila... ;)

    Message édité 16/12/2010 à 16:54

  • 0 Reco 16/12/2010 à 16:47 par MisterHadley

    08/10/2008 à 19:26 par MisterHadley
    Et si l'immobilier, contre toute attente, était la valeur refuge du moment..?

    Aujourd'hui, mercredi 8 octobre 2008, le CAC40 a perdu encore 6.31%...

    Si l'on additionne tous ces % et quelques de ces derniers jours, bah ça fait une sacré perte, n'est ce pas..?

    En tout cas, terriblement plus de perte que le marché immobilier n'en a subi jusqu'ici, n'en déplaise aux mauvaises langues... Et ce, malgré le "dramatique et inévitable krach immobilier" qui n'a toujours pas eu lieu alors que les places financières mondiales, elles, s'effondrent vraiment...

    Sur MSN Finances, dans un des titres d'aujourd'hui, le mot "krach" a été employé comme si c'était déjà une évidence... Mais dans une analyse boursière de la situation réelle actuelle, pas immobilière...

    Alors, puisque les banques centrales, dont la BCE, baissent leur taux directeurs, et ce même si les marchés boursiers ne s'en satisfont toujours pas, pourquoi finalement ne pas reconsidérer l'immobilier comme une valeur refuge..?

    Regardez les chiffres, les vrais... Pour celles et ceux qui en doutaient encore, l'économie et l'immobilier n'évoluent pas sur les mêmes critères, ils sont indépendants...

    Quand tout le monde ou presque s'interroge de savoir si leur bas d'laine durement gagné et placé à je ne sais combien sur je ne sais quel placement censé être à "rendement garanti" et tout et tout...

    Pourquoi ne pas simplement laisser une partie de ce bas d'laine dans ces trucs, si possible diversifiés, habituels mais dans une moindre mesure et investir bien gentiment dans de la bonne vieille pierre qui, elle, ne partira jamais en fumée..?

    Même si la maison ou l'appartement que vous seriez susceptible d'acheter devait perdre de la valeur, ça ne frolera jamais le zero absolu comme des actions pourraient le valoir...

    (la suite dans le message suivant...)

  • 0 Reco 16/12/2010 à 16:37 par MisterHadley

    Tu as 688 messages "concrets et probants" datés...

    Et t'en es encore à faire l'incrédule... :)

    Tu as raison, ça n'existe pas, si ça peut t'aider... ;)

    Ceci dit, toi, "Wiki spécialiste", tu nous auras dit que le hasard n'existe pas...

    Dans ce cas, comment expliques-tu que tous les "spécialistes", sans exception, se soient donc plantés ces deux dernières années, et pas moi..?

    Et biensur, le "coup de bol" étant donc du "hasard", le "coup de bol durant deux ans d'affilés et constants" ne peut donc exister, n'est-ce pas, puisque c'est toi qui l'aura dit...

    Alors, je m'interroge... comment aurais-je pu donc faire..?

    :)

    Message édité 16/12/2010 à 16:40

  • 0 Reco 16/12/2010 à 15:30 par louve76

    C'est fait.
    Et donc ? Une collection d'affirmation gratuite, mais toujours aucun élément concret et probant prouvant que cette discipline existe eu ne sort pas de votre imagination.

    CITATION pour controle :
    "1 14/12/2010 à 14:15 par MisterHadley
    Aucun, je dis bien aucun, modèle ne peut s'y appliquer, qu'il soit économique, mathématique et autres...

    ... et là, soudainement, il y en a qui sont stupéfait(e)s par ce "détail", et qui, d'un coup, se disent dans un premier temps : "mais oui..! mais c'est bien sur..! Voila pourquoi on s'est lamentablement ramassés..!"

    ... puis, dans un deuxième : " Mince... on s'est tapé des années de stats pour que dalle, finalement... tsss... et dire que je n'ai toujours pas fini de rembourser mon prêt étudiant..! Quelle poisse... je hais ce gars-là..!"

    ;)

    3 14/12/2010 à 14:11 par MisterHadley
    Ce qui nous amène donc à quelque chose d'essentiel, et que tous les analystes réels actuels auront toujours ignorés, en étant de plus bien incapables de s'y risquer vu l'incroyable complexité de ce "détail" jusqu'ici "inconnu" :

    L'analyse prédictive comportementale humaine...

    ;)

    Et donc ? une collection d'affirmation gratuite mais toujours aucun élément concret et probant

  • 0 Reco 16/12/2010 à 15:17 par MisterHadley

    Mais je comprends que la pilule soit difficile à avaler, hein, ça ne me gène aucunement, d'ailleurs...

    Relis mes deux messages du 14 12 2010 sur cette présente page, 14h11 et 14h15...

    A plus tard...

  • 0 Reco 16/12/2010 à 15:13 par MisterHadley

    Bah ça prouve déjà que tout ceux qui ne la connaissent pas se sont lamentablement plantés, eux..!

    Et sans aucune exception.

    ;)

  • 0 Reco 16/12/2010 à 15:12 par louve76

    Et donc ? ça ne prouve toujours en rien que la dicipline dont vous soutenez l'existence existe réellement.

  • 0 Reco 16/12/2010 à 15:09 par MisterHadley

    Le sujet s'appelle "Et si l'immobilier...", et ça date du 08 octobre 2008...

    2008 où d'autres annonçaient, eux, un CAC40 à 7000 points, par exemple...

    D'autres un "krach" qui n'aura jamais eu lieu...

    J'en passe et des meilleures, que les plus passionnés peuvent biensur retrouver sans aucun problème avec un moteur de recherche afin de comparer ensuite de la même façon...

    2008 -> 2010...

    Résultat..?

    Tout est dit.

    Sur ce... ;)

    PS : La "discipline" ne recrute pas et n'a pas à convaincre de quoi que ce soit.

    Message édité 16/12/2010 à 15:12

  • 0 Reco 16/12/2010 à 15:05 par louve76

    C'est ça continuez à botter en touche...
    Ce n'est pas mon problème si vous ne vous souvenez pas des propos que vous avez écrit aujourd'hui même.

    En attendent ce n'est pas du tout la bonne démarche pour convaincre qui que se soit que cette discipline existe.

    Quant à la suite c'est d'un pathétique !!!

  • 0 Reco 16/12/2010 à 14:53 par MisterHadley

    E.S.

    Cites moi donc tout ce que je suis censé avoir dit, d'après toi, et qu'en fait, je n'ai biensur pas dit..?

    Hum..?

    J'ai relu l'ensemble de cette file, devenu PDF biensur... ;)

    ... et encore une fois, tu fantasmes grave, hein...

    Et je persiste simplement en lisant ce dernier message de ta part :

    Tu ne connais pas, donc, forcément, ça n'existe pas...

    Quelle prétention..!

    :)

    Maintenant, dis ce que tu veux, perso, ça n'a aucune importance, tu utilises exactement les mêmes combines à chaque fois que tu es pris en défaut, sur tous les sujets où tu l'auras été...

    Sinon, je vais exhumer un très vieux sujet du forum à ton attention...

    Le genre de sujet où les mauvaises langues qui ont kracké disaient à l'époque "wait and see", "rendez vous dans 6 mois", etc, etc...

    Je le remonte et te le dédicace à la fin...

    A relire dès son tout premier message de 2008, et à comparer ensuite, avec tout ce qui ce sera passé depuis ces deux dernières années... ;)

    Message édité 16/12/2010 à 14:54

  • 0 Reco 16/12/2010 à 14:46 par louve76

    Euh Mister, Arretes de prendre les autres pour des burnes.

    A part répéter et répéter sans rien apporter de plus que : c'est secret, qu'ils sont pas nombreux, que c'est une élite. Vous n'avez apporté aucun élément concret et probant, je dis bien concret et probant, pouvant convaincre que cette discipline existe.

    Donc oui je persite et signe en disant que c'est un vulgaire mensonge de votre part visant à masquer votre fuite en avant.

  • 0 Reco 16/12/2010 à 14:18 par MisterHadley

    Il n'y a rien de secret...

    C'est juste que :

    1 - tu ne connais pas, tu l'as toi-même dit...

    2 - Sous prétexte que tu ne connais pas, tu penses donc très prétentieusement que ça n'existe pas...

    3 - Et comme tu ne trouves aucunes infos là dessus sur ta Bible "Wiki spécialisée", ta vie s'effondre...

    :)

    Message édité 16/12/2010 à 14:19

  • 0 Reco 16/12/2010 à 14:04 par louve76

    C'est ça MisterHadley de l'élite auss secrète que bidon.
    Et c'est certainement le plus grand service que vous pouvez vous rendre.

  • 0 Reco 16/12/2010 à 13:35 par MisterHadley

    Cette heureuse conclusion, puisqu'il faut que tu ais l'illusion de ne pas avoir le nez dedans... ;)

    ... me ravira, malgré les fautes d'orthographes...

    ... puisqu'il n'y a pas de débat à avoir là dessus...

    Sur ces bonnes paroles, je préfère suivre les autres sujets, bien plus passionnants...

    Et n'oublies pas de rejoindre, toi aussi, le mouvement "Une GT Italienne pour tous..!"

    C'est important... ;)

    Sur ce...

  • 0 Reco 16/12/2010 à 12:45 par louve76

    N'en jetez plus Mister. Votre prose, qui a défaut de donner du grain à moudre, ne ce caractérise que par la répétition de ce que vous avez dit sans apporter aucun élément supplémentaire, n'a d'égal que c'est chaines qui polluent nos mail et nous promettent le bonheur absolus si on fait partager son contenu au plus grand nombre. Et le malheur si on ne fait rien...

  • 0 Reco 16/12/2010 à 11:46 par MisterHadley

    Je vais te donner, et généreusement, du grain à moudre... ;)

    Il y a peut-être... allez, soyons comme toi, fous, quoi...

    ... quelques dizaines de personnes au monde capables de le faire...

    Et va falloir te faire à l'idée que ces gens là font partie d'une élite...

    Oui, tu lis bien, une élite...

    Je le répète une troisième fois : une élite...

    ... qui t'assure de pouvoir te réveiller chaque matin en ayant la Liberté d'être insultant, agressif, etc, etc...

    Alors, dis-moi, toi qui est si "Wiki spécialisé"... crois-tu réellement que tu connaitrais ce type de personnes en allant faire ton PMU, avant d'aller faire quelques heures de présence à ta fac de sociologie, avant de faire ton job à mi-temps d'animateur "Wiki spécialisé"..?

    Et je rajoute un point très important, qui visiblement, fonctionnerait au diesel :

    PRE-DIC-TIVE...

    Tu comprendre..? ;)

    Comme dirait ma vieille voisine : "on n'a pas les mêmes rillettes..."

    :)

    Message édité 16/12/2010 à 11:48

  • 0 Reco 16/12/2010 à 11:35 par louve76

    Vous savez MisterH. Ce n'est pas par vos sarcasmes que vous allez maquillez le fait que vous ne parler pour ne rien dire.

    Vous parlez d'une discipline : "l'analyse prédictive comportementale" qui serait indépendante de toutes des autres discipline de science humaine. Mais que visiblement personne a part vous n'a entendu parlé et dont les moteurs de recherches nous renvoient systématiquement vers la psychologie la sociologie (tien comme c'est bizarre) et des études Marketting. Dont vous ne donnez aucun nom de spécialiste la pratiquant.

    Nan la vérité est que vous ne voulez pas en débattre non pas parce que personne ne connais ou parce que c'est un secret, mais tout simplement parce que cette pseudo discipline n'existe que dans votre propre imagination.

    Quant aux "anneries" qui peuvent avoir été écrite sur le net, Pas besoin de vous cacher derrière celles des autres. Les votres vous suffisent amplement (Et ce n'est toujours pas une insulte mais juste un constat).

  • 0 Reco 16/12/2010 à 09:23 par MisterHadley

    Applaudissons bien fort "louve" pour cet énième pétage de plombs très instructif... :)

    Ce n'est pas parce que tu ignores tout de l'analyse prédictive comportementale humaine que tu dois être aussi agressif, hein...

    De plus, je n'ai aucunement l'intention d'en débattre ici, vu que personne ne connait, ça ne servirait donc à rien du tout, surtout quand on lit tes réactions épidermiques...

    Je ne fais juste qu'apporter un simple "détail" que tout le monde aura, soit "oublié", soit totalement ignoré, rien de plus, afin d'expliquer très simplement les plantages dramatiques des "spécialistes" et autres prétendus "experts", comme tout à chacun l'aura de lui-même constaté depuis plus d'un an...

    Il suffit d'un moteur de recherche et d'entrer le nom de tel ou tel "spécialiste" pour en avoir la démonstration...

    Le point positif du net étant justement, dans ce genre de cas, la "mémoire" sur les âneries monstrueuses qui auront été dites par ces mêmes "spécialistes"...

    Je rajouterai que s'il s'agissait simplement que de "sociologie", les "analystes" l'auraient donc déjà intégrée dans leurs "analyses", vu les bataillons d'étudiants en sociologie...

    Pareil pour la psychologie...

    Ensuite, que tu ne connaisses pas l'analyse prédictive comportementale humaine, ni qui est capable de maîtriser ces performances, c'est complètement normal... et ne veut pas dire que cela n'existe pas...

    Ce n'est pas enseigné dans la fac du coin, et ne figure pas dans les cursus actuels...

    Et ce n'est pas dans tes sources "Wiki" que tu en feras ton prochain biz virtuel "à forte valeur ajoutée", non plus... :)

    Si l'on considère que le Monde est un échiquier, devines pourquoi les joueurs de PMU n'en aient jamais entendu parler... ;)

    Sur ce... bonné journée, hein...

  • 0 Reco 15/12/2010 à 22:21 par louve76

    @poilagratter
    Là on est d'accord sur toute la ligne.

  • 0 Reco 15/12/2010 à 22:17 par louve76

    "Ce n'est pas sécuriser son patrimoine mais son avenir" Ouahh c'est fou comme nuance !!! Mais je vais vous dire un secret : Sécuriser son patrimoine ou sécuriser son avenir sont dans un cas comme dans l'autre des comportements sociologiques. Domage !!!

    "une poignée de gens très hautement spécialisés AU MONDE sont actuellement capables d'analyser prédictivement le comportement humain"
    Combien ? 5, 12, 3000, 6 Milliard ?
    Spécialisé en quoi ? En psycho, en tartiflette ?
    Qui des nom ? MisterHadley peut-être ? Rica Zarai ?...

    Moi ce qui me fait marrer ce son les gens comme vous qui quand il ne savent plus quoi dire entre dans une loghorhée pathétique qui n'a ni queue ni tête (je suis persuadé que vous ne vous êtes pas rendu compte que vous disiez exactement la même chose dans le paragraphe 2 et le paragraphe 6 de votre dernier message.).
    Parsemée d'affirmation gratuite sortie d'on ne sait où (l'humain dest le maillon faible ?), accompagnée d'aucune explication (pourquoi est-il un maillon faible ?).

    Non seulement votre dernière phrase est une contrevérité qui témoigne chez vous soit une mauvaise foi soit une ignorance flagrante, je pencherai pour la deuxieme solution (ce n'est pas une insulte, juste un constat),

    Mais en plus, l'analyse du comportement humain :

    outre la psychologie qui est : " est l'étude scientifique des faits psychiques, la connaissance empirique ou intuitive des sentiments, des idées, des comportements d'autrui et des siens, l'ensemble des manières de penser, de sentir, d'agir qui caractérisent une personne, un animal, un groupe, un personnage". (source wiki) ;

    et outre la sociologie "qui cherche à comprendre et à expliquer l'impact du social sur les représentations (façons de penser) et comportements (façons d'agir) humains." (source wiki) ;

    a aussi fait l'objet d'un domaine d'étude en science économique à travers la théorie des jeux.

  • 0 Reco 15/12/2010 à 15:21 par poilagratter

    c'est qui?

  • 0 Reco 15/12/2010 à 15:05 par MisterHadley

    A propos de folie, sait-on ce qu'est devenu jean marc vinner..!? ;)

  • 0 Reco 15/12/2010 à 14:45 par poilagratter

    certes, mais d'une part il n'est pas du tout certain dans votre exemple que votre vendeur trouve si facilement le pigeon à 430 000 euros et ensuite le phénomène d'augmentation exponentielle des prix à ce stade là sort totalement du domaine du rationnel....et la folie, ça se soigne!! un bon petit clash de temps en temps, rien de tel comme électrochoc....

  • 0 Reco 15/12/2010 à 14:37 par MisterHadley

    Déjà, ce n'est pas sécuriser son "patrimoine", mais son avenir.

    Ensuite, seule une poignée de gens très hautement spécialisés AU MONDE sont actuellement capables d'analyser prédictivement le comportement humain...

    Ce qui m'amuse beaucoup, c'est de justement lire les commentaires là dessus, et de lire des trucs "pour faire style qu'on sait ce que c'est alors que pas du tout, mais on fait style quand même..." :)

    Un truc drôle, parmi d'autres, je cite :

    "Justement, c'est parce que c'est plus complexe,et surtout dans l'immobilier, que je me permet d'introduire ces notions. "L'analyse prédictive comportementale humaine" est plutôt du domaine de la Psychologie."

    Seules les personnes (très peu nombreuses au niveau mondial encore une fois) qui maîtrisent ce type d'analyses en sont justement capables...

    Et ces personnes là, de par leurs très hautes compétences, peuvent s'engager sur n'importe quel domaine, en raison de ces très hautes compétences...

    Pourquoi..?

    Parce que le seul vecteur commun à tout domaine d'application, tout secteur confondu, le "maillon faible", en quelque sorte, c'est justement "l'humain"...

    Et heureusement qu'il demeure "faible", ce maillon, heureusement...

    Lire donc les commentaires "qui font style de...", c'est assez drôle, non..?

    :)

    Je rajoute qu'à la base, l'analyse prédictive comportementale humaine n'est biensur pas développée pour l'immobilier, puisque c'est le sujet, ni pour tel ou tel autre secteur d'activité économique... c'est au dessus de tout ça...

    ... mais ça "aide" aussi, pour l'immobilier, à ne pas se planter donc... ;)

    Message édité 15/12/2010 à 14:40

  • 0 Reco 15/12/2010 à 14:29 par louve76

    @poilagratter. Vous ne m'avez pas compris. Qu'une accélération de la demant entraine une hausse des prix, c'est tout a fait normale. Sauf qu'ici la hausse des prix est elle aussi à l'origine d'une accélération de la demande qui amplifie encore plus les prix (la hausse attire la hausse).

    Pour exemple sur Paris fin septembre, un 2/3 pièce d'environ 50 m2 était proposé communément à environ 300000 €. Aujourd'hui, pour le même type de bien on est plutôt sur du 400000 voir 430000 €. En deux mois on est sur une hausse de + de 100000 €. On n'a jamais vu dans de tel proportion une hausse aussi rapide avant le retournement de 2008. Ce qui montre bien là que devenir propriétaire Parisien est devenu un phénomène de mode.
    Et vous devinez bien ce qui se passe lorsqu'un phénomène de mode disparait...

  • 0 Reco 15/12/2010 à 14:15 par louve76

    @MisterH Si Mister. C'est devenu le sujet depuis que vous avez attribué a ceux qui acquiert un bien immobilier le Mobile de sécurisation de son patrimoine.

    Justement, c'est parce que c'est plus complexe,et surtout dans l'immobilier, que je me permet d'introduire ces notions. "L'analyse prédictive comportementale humaine" est plutôt du domaine de la Psychologie. Or un comportement psychologique peut avoir pour origine un phénomène de mode : comme par exemple l'envie de vouloir sécuriser son patrimoine en achetant dans l'immobilier parce que l'on croie que c'est un produit sécurisé. C'est justement parce que tout est lié que c'est compliqué.

    Au contraire, si rien avait avoir avec rien, se serait simple comme bonjour.

  • 0 Reco 15/12/2010 à 13:56 par MisterHadley

    Sauf que ce n'est pas le sujet, louve... :)

    Sécuriser son avenir, c'est une décision offerte, non pas à tous, mais à celles et ceux qui peuvent avoir la liberté de faire ce choix...

    L'analyse prédictive comportementale humaine n'a rien à voir avec la philosophie, ni la "sociologie"...

    C'est bien plus complexe... et, encore une fois, ça n'a rien à voir... ;)

    Message édité 15/12/2010 à 13:58

  • 0 Reco 15/12/2010 à 12:26 par poilagratter

    je persiste à croire que c'est l'accélération de la demande sur Paris qui provoque la hausse exponentielle des prix.....

  • 0 Reco 15/12/2010 à 12:02 par louve76

    @poilagratter
    Economique, sociologique oui, mais pas philososophique.

    Si le Hasard est une notion philosophique, je rappelle juste que c'est vous qui l'avez introuit dans la discussion. Une chose est sure c'est que le hasard n'existe ni en economie ni en sociologie.

    Si je fait allusion à la notion de bien Giffen (notion purement économique), c'est que l'immobilier parisien est devenue depuis peu un bien Giffen. Un bien dont la demande augmente a mesure que les prix augmente. Et c'est aussi pour çà que cela va craquer un jour.

    Concernant votre dernière phrase, si c'était le cas on serait dans une évolution de prix à la hausse plutot de type logarithmique (c'est a dire une augmentation de moins en moins forte) or nous somme plutot actuellement dans une configuration de type exponentielle. Une situation économiquement irrationnelle et donc forcément prémisse d'une crise.

  • 0 Reco 15/12/2010 à 10:46 par poilagratter

    @louve76 :le hasard n'existe pas??? là je vais avoir du mal à reprendre le fil de la conversation....en plus je vois que l'on atteint des sommets socio-philosophiques qui nous éloignent de plus en plus du sujet....et ce n'est pas parce que les prix augmentent qu'ils veulent tous acheter à Paris, c'est exactement le contraire!!

  • 0 Reco 15/12/2010 à 10:35 par louve76

    Détrompez vous mon cher MisterH.

    Quand vous évoquez l'idée de "sécuriser son patrimone" dans l'immobilier, vous n'évoquez ni plus n'i moins qu'un comportement sociologique.

  • 0 Reco 15/12/2010 à 10:10 par MisterHadley

    Oui, c'est surement merveilleux, hein, sauf que ça n'a aucun rapport avec tout ça, en fait...

    Vu que je ne parle pas de philosophie, ni encore moins de sociologie...

    :)

    Analyse prédictive comportementale humaine...

    Message édité 15/12/2010 à 10:12

  • 0 Reco 15/12/2010 à 07:41 par louve76

    Et si vous aviez lu avec plus d'attention mon message, vous auriez vu que j'évoque aussi la notion de groupe. Et que ce comportement s'entend au sein de ce groupe.

    Ce n'est en rien de la Philosophie,mais tout simplement de la sociologie.

  • 0 Reco 14/12/2010 à 21:14 par louve76

    @misterH
    C'est une absurdité flagrante de penser que chaque être humain est par définition unique. Dans la mesure ou tout être humain, sans exception, est lié au fait de naître un jour, et de devoir mourir un autre jour. Le tout lié par des contrainte de subsistance ayant trait à la faim, à la soif, à la peur, au besoin de subsistance...

    Quoiqu'unique, les humains ont toujours besoins de s'identifier à l'intérieur d'un groupe : que se soit à travers la mode, derrière un drapeau, un comportement d'achat...

    Quoique complexe, ils finissent tous par agir de la même manière lorsqu'ils se retrouvent confrontés à un contexte donné.

    Et pour revenir au cas qui nous occupe : de la même manière qu'ils veulent de plus en plus acheter à Paris dans la mesure ou les prix augmentent (la hausse entrainant la hausse) ils finiront tous par vouloir vendre lorsque les prix baisseront (la baisse entrainant la baisse). Et ce ironiquement pour la même raison qui les aura pousser à acheter : à savoir la volonté de vouloir assurer la valeur de leur patrimoine.

    C'est juste une question de temps. Vous verrez.

  • 0 Reco 14/12/2010 à 20:59 par louve76

    @poilagratter. Mais le hasard n'existe pas. Tout à son explication. Et si une intensité permet d'introduire une nuance par ci par là, cela n'arrête pas ma mécanique. On peut changer la proportion du jaune et du bleu, au final on obtiendra toujours du vert si on les mélange. Si un couché de soleil ne ressemble à aucun autre. Le soleil se lève toujours à l'est et se couche toujours à l'ouest...
    Pour revenir à une discipline qui nous touche, un Bien Giffen n'a jamais remis en cause la théorie de l'offre et de la demande.

    Quand je parlais d'exception c'est plus par l'ampleur du phénomène mais qui a une explication de part, par exemple, du degré prudenciel des français préférant les taux fixe aux taux révisables. Mais globalement l'évolution reste conforme, en décalé, avec ce qu'ont connu les autre pays. Un retournement suivit d'un frémissement haussier puis la Chute. Reste pour la France l'étape de la chute pour confirmer l'existence du cycle. En fait il est encore trop tôt pour dire si le cycle existe toujours ou non....

  • 3 Reco 14/12/2010 à 18:22 par MisterHadley

    Le "facteur" humain ne peut se résumer en équation, étant donné que chaque "spécimen" humain est par définition unique, et surtout, à multiplier par autant "d'inconnues" que de spécimens...

    Sachant que chaque spécimen est déjà plus ou moins complexe à "analyser", et source d'une multitude de réactions censées être imprévisibles...

    Sachant donc que chaque humain est indépendant des autres, et que nous sommes malgré tout l'air de rien quelques milliards de "spécimens"...

    ... bon courage, hein, surtout à tous ceux qui tenteraient de s'y aventurer à l'arrache sans en avoir le talent... :)

    Message édité 14/12/2010 à 18:41

  • 3 Reco 14/12/2010 à 18:16 par MisterHadley

    Je cite la propre affirmation de louve76 :

    " Pour le moment la France fait juste figure d'exception les autre pays ayant repris la marche de la baisse. Si les cycles n'existaient plus l'exception ne se limiterait pas qu'à un seul cas..."

    Donc, comme la France n'est pas actuellement une exception, puisque la Belgique et la Finlande sont également reparties à la hausse, on peut donc en déduire, d'après ce que dit louve, que puisque la France n'est pas une exception, les cycles n'existent plus en terme de "modèles"...

    ;)

  • 0 Reco 14/12/2010 à 17:18 par poilagratter

    ah si tout dans l'univers était ainsi réglé comme du papier à musique!! qu'est ce qu'on s'em......rait! heureusement (ou malheureusement....) il reste un trublion majeur qui se fait un malin plaisir à venir régulièrement contrarier toutes ces belles théories: LE HASARD! que certains ont d'ailleurs déjà tenté d'enfermer mathématiquement dans une autre théorie qui ne vous est pas inconnue non plus, bien sûr....

  • 0 Reco 14/12/2010 à 16:41 par louve76

    Vous êtes donc au courrant que la" théorie" peut émaner de deux démarche : la démarche hypotético déductive, on parle d'un modèle simplifié par des hypothèses pour en retirer des règles de fonctionnement, et qui peuvent se vérifier ou non en fonction des hypothèses choies.

    Et la démarche inductive ou on part des observation du monde réel pour défir la théorie.

    La théorie des cycles fait partie de la deuxieme démarche. Reprenez les courbe de l'évolution de l'immobilier, vous verrez quelle est la même (avec une ampleur différente certe et parfois un écart d'environ un an parce que les pays on des caractéristique différentes ex crédit évisabe aux EU...) quelque soit le pays. Et là on est au début de la partie baissière d'un cycle qui n'a pas interdit de frémissement haussier aux EU au RU début 2010 ainsi qu'en France. Pour le moment la France fait juste figure d'exception les autre pays ayant repris la marche de la baisse. Si les cycles n'existaient plus l'exception ne se limiterait pas qu'à un seul cas...

  • 0 Reco 14/12/2010 à 15:38 par poilagratter

    ah, je vois que Louve a été formé(e?) comme moi sur les théories du sieur Kondratieff ...mais certaines théories qui ont pu se vérifier en son temps ne sont pas assurées de perdurer dès lors que les composantes économiques actuelles n'ont plus grand chose à voir avec ce qu'elles étaient alors.....par contre, continuer à croire que l'immobilier sur de longues périodes reste un placement sans risque me semble indépendant de toute théorie de cycles ....

  • 0 Reco 14/12/2010 à 15:28 par louve76

    A propos de cycle.
    Il faut savoir qu'il n'y a pas qu'un type mais pklusieurs. Des cycle de long terme qui dessine la tendance. Et des cycle court qui sont plutôt de l'orgre conjoncturel. Ainsi une tendance baissière n'est en aucun cas incompatible avec l'existance d'épisode passager haussier.

    Et bien imprudent celui qui annonce la fin de l'existance des cycles parce qu'il se sera fait leurré par un épisode de court terme qui lui semblera contracyclique... Le temps fera son oeuvre.

  • 0 Reco 14/12/2010 à 15:12 par MisterHadley

    Pour eux, oui, c'est sûr...

    Mais pour eux, seulement... ;)

    A+

  • 0 Reco 14/12/2010 à 15:06 par poilagratter

    et ce qui rend toute prévision ou prédiction sur l'évolution du marché et des prix dans les mois et années à venir totalement surréaliste!!!

  • 1 Reco 14/12/2010 à 14:15 par MisterHadley

    Aucun, je dis bien aucun, modèle ne peut s'y appliquer, qu'il soit économique, mathématique et autres...

    ... et là, soudainement, il y en a qui sont stupéfait(e)s par ce "détail", et qui, d'un coup, se disent dans un premier temps : "mais oui..! mais c'est bien sur..! Voila pourquoi on s'est lamentablement ramassés..!"

    ... puis, dans un deuxième : " Mince... on s'est tapé des années de stats pour que dalle, finalement... tsss... et dire que je n'ai toujours pas fini de rembourser mon prêt étudiant..! Quelle poisse... je hais ce gars-là..!"

    ;)

  • 3 Reco 14/12/2010 à 14:11 par MisterHadley

    Ce qui nous amène donc à quelque chose d'essentiel, et que tous les analystes réels actuels auront toujours ignorés, en étant de plus bien incapables de s'y risquer vu l'incroyable complexité de ce "détail" jusqu'ici "inconnu" :

    L'analyse prédictive comportementale humaine...

    ;)

    Message édité 14/12/2010 à 14:16

  • 0 Reco 14/12/2010 à 12:22 par poilagratter

    en effet, les cycles d'avant n'ont plus trop cours aujourd'hui pour la simple raison que la mondialisation de l'économie et de la finance ont fait de la planète un immense casino où l'effet papillon d'une crise des subprimes aux States embrase en quelques heures la planète entière et suffit à chambouler toutes les théories macro et micro économiques antérieures....ajoutons à cela des comportements collectifs dopés par une overdose d'informations et d'avis plus ou moins éclairés relayés par des medias privilégiant le spectaculaire à l'analyse de fond et on se retrouve face à des réactions qui n'ont plus grand chose de rationnel.....

  • 0 Reco 13/12/2010 à 21:57 par Alain

    on est d'accord et c'est d'ailleurs pour ca que ce n'est pas une envolée mais bel et bien une simple parenthèse.

    Et puis quoi encore Casimir. Qu'est-ce tu va nous trouver maintenant pour pouvoir nous dire que les prix vont continuer à monter ?

    Trouve moi un message ou j'aurais écrit texto "Je me suis fait couillonné ?

  • 2 Reco 13/12/2010 à 20:19 par MisterHadley

    Le "retournement de 2008" était un rebond technique, oui, c'est sur, vu qu'il n'était pas lié à l'immobilier lui-même, mais aux banques et les combines foireuses de celles-ci...

    La "rareté" et la "pénurie" n'est en aucun cas "mon" argument, puisque je suis le premier à l'avoir bien gentiment annoncé alors que la concurrence faisait mine de l'ignorer...

    Les promoteurs ont eu le réflexe de couper court à tout programme, histoire d'écouler les stocks en cours, soit un truc de base élémentaire commercial...

    et les propriétaires ont tout simplement différés leurs décisions de ventes, évidemment, puisque c'est ce qu'il fallait faire...

    Et ils l'ont justement faits...

    Alors, voir maintenant les "spécialistes" découvrir qu'il y a pénurie, c'est assez drôle, Caliméro, tu ne trouves pas..?

    Surtout pour ceux qui s'avouent eux-mêmes "couillonnés"... ;)

    Message édité 13/12/2010 à 20:21

  • 0 Reco 13/12/2010 à 18:52 par Alain

    2008 a surtout montrer que l'argument phare de Mister Casimir, à savoir la rareté des bien immobilier, ne suffisait pas pour contenir la baisse des prix de l'immobilier. Que les décisions politiques et économiques entraient elles aussi en jeu...

  • 0 Reco 13/12/2010 à 18:42 par Alain

    Nuance : un rebond technique rien de plus.

  • 2 Reco 13/12/2010 à 17:25 par MisterHadley

    Lorsque l'on regarde les chiffres officiels de ce qu'alain appelle "le retournement de 2008", on peut avoir le même raisonnement à l'inverse...

    Après la "chute", l'envolée...

    Ceci dit, le "retournement de 2008" a démontré quelque chose d'intéressant et de tout à fait nouveau :

    Les cycles ne veulent plus rien dire du tout, car ils ne sont en rien régulier...

    Comme quoi, les "modèles d'avant" n'ont plus cours...

  • 0 Reco 13/12/2010 à 17:04 par poilagratter

    mais pas sûr non plus que la chute éventuelle des prix soit liée à la théorie de la chute des pommes sur la tête de Newton!!!!

  • 0 Reco 13/12/2010 à 17:03 par poilagratter

    pour Paris, marché évidemment atypique qui n'a rien à voir avec une bonne partie du reste de l'hexagone , on a vu que pourtant au début de années 90 les prix pouvaient s'effondrer quand on est dans un contexte économique pas au top de sa forme......et les retournements sont d'autant plus spectaculaires que les hausses précédentes auront été elles mêmes spectaculaires.....pas sûr donc que les 20% de hausse des 12 derniers mois soient une bonne nouvelle pour grand monde, à part ceux qui vendent en ce moment et encaissent de belles plus values....

  • 0 Reco 13/12/2010 à 16:16 par Alain

    Zavez raison les Casimir. De Grigny comme du 63. Personne ne controle les prix. Pas même la pénurie de logement qui n'a jamais empêché le retournement de 2008.

    Plus ça attire et plus ça monte, mais ça fini toujour par dégringoler un jour. C'est un fait, c'est la loi de l'attraction...

  • 0 Reco 13/12/2010 à 12:44 par ALain63

    La hausse des prix à Paris est pas prêt de s'arrêter. Zero construction, les deux tiers du tertiaire français. Ca fait une mauvaise équation, dont les inconnues ne sont que trop connues sans pour autant que personne ne saches les résoudres.

  • 0 Reco 13/12/2010 à 11:17 par poilagratter

    Le sieur Hadley m'aura au moins convaincu d'une chose: c'est vraiment perdre son temps que de tenter toute discusision avec lui vu qu'au final il rabâche le même discours e manichéen sans accepter la moindre opposition de qui que ce soit et traitant chaque contradicteur de sous-développé intellectuel ...du coup les échanges tournent vite au combat de coqs sans aucun intérêt.....babaille donc....

  • 3 Reco 13/12/2010 à 08:18 par MisterHadley

    Tout simplement parce que personne ne contrôle les prix..! :)

    Il n'y a que la poignée d'animateurs stagiaires et autres spéculateurs à la baisse qui pensaient pouvoir le faire en utilisant leur outil de travail qu'est le net pour désinformer et tenter de s'en mettre encore plus dans les poches sur le dos des autres, le tout en crachant complaisamment dans la soupe...

    N'est-ce pas..? ;)

    Et comme ils se sont plantés, ils se répendent partout depuis deux ans, et particulièrement depuis quelques mois, afin de nous faire part de leurs aigreurs... parce qu'ils ne veulent pas comprendre qu'ils ne peuvent en rien influencer les prix...

    L'orgueil de ces dignes spécimens de la génération du "tout m'est dû et c'est bien normal" est à un tel niveau, que ça en devient limite un sujet d'étude, là... :)

    Sinon, pour répondre à la question, à titre personnel, je suis propriétaire depuis pas mal de temps et sans aucun emprunt, mais "MisterHadley" est une entreprise...

    "MisterHadley" est dans l'immobilier...

    "MisterHadley" logera le plus grand nombre en proposant mieux, plus vite, en high quality tout en étant bien plus accessible au bon peuple...

    Et biensur, sans vos niaiseries de "défiscalisations" à trois sous...

    D'ailleurs, les prix n'influencent en rien les objectifs de "MisterHadley", étant donné qu'à la hausse ou à la baisse, beaucoup trop de braves gens et leurs familles ne peuvent se loger décemment...

    Voila, voila...

    Ces messieurs sont-ils satisfaits..?

    Hum..?

    A vous, maintenant... et sans mentir, hein..

    Hé hé hé hé hé... ;)

    A+

    Message édité 13/12/2010 à 08:20

  • 0 Reco 12/12/2010 à 19:35 par Alain

    Pourquoi se serait forcément des "jaloux" et "revanchard" qui aurait envie d'une "bulle qui pète" et pas un "zinzin" qui aurait peur que cette bulle pète au point de tenter de nous faire croire de gré ou de force que tout va bien dans le meilleur des monde.

    Après tout, a combien serait le prix de l'immobilier si les décideurs politiques n'avait pas décidé de racheter avec des fond publique les actifs pourris des banque afin de restaurer la confiance sur le marché interbancaire et qu'elles puisse de nouveau distribuer des crédits...

  • 5 Reco 11/12/2010 à 19:46 par MisterHadley

    Le "problème" n'est pas que nous soyons sur un forum, ni le contexte immobilier...

    Le "problème" est une question de personnalité, de volonté, voir de caractère...

    Lire à peu près partout dès que l'on ose rappeler la réalité immobilière de fiefés crétins qui saoulent tout le monde avec leur bulle qui pète, c'est lassant...

    Beaucoup n'attendent pas de lire les niaiseries de ces mauvaises langues...

    ... qui, sous prétexte de s'être ramassés après avoir pensé qu'ils étaient capables d'aller plus vite que la musique en digne représentant de la génération du "tout m'est dû et c'est bien normal", (se) privent ainsi de bien plus intéressantes discussions sur des vrais sujets bien plus utiles à tous...

    Nan, parce que sinon, autant lire la page des Mickeys, quoi... :)

    Ceci dit, si ça peut soulager les mauvais perdants de déverser leurs aigreurs et autres agressivités ainsi, c'est déjà ça...

    Mais ils n'auront jamais l'occasion de "comprendre" leurs erreurs, et ne pas les comprendre ne leur permettra jamais de progresser en eux-mêmes afin qu'ils ne les reproduisent pas, et donc de continuer leurs parcours personnels ainsi bien mieux aguerris...

    Une question de mentalité, quoi...

    Faire les cakes ainsi est, pour moi, une démonstration d'égoïsmes de leur part, genre "puisque je peux pas, bah les autres ne pourront pas aussi"...

    Une question de volonté, de personnalité, de caractère...

    De maturité, surtout.

    Sur ce...

    Ciao ciao, kévin... ;)

    Message édité 11/12/2010 à 19:54

  • 0 Reco 11/12/2010 à 19:36 par MisterHadley

    Ca change qu'à part faire le kéké et le gamin trop gâté, ce type de sujet, intelligemment traité, sortirait de la daube les gens qui seraient dans la même situation que "ton ami"...

    Parce que sinon, ou est l'intérêt de ce forum, celui-ci ainsi que d'autres...

    Faire garderie, ça va cinq minutes, après, c'est lassant...

    Alors, "ton ami", pas toi, hein... ;) aurait pu avoir la démonstration que tout n'est pas foutu dans une situation comme celle-ci, même pour un boulet défaitiste comme, pas "ton ami", mais toi, cette fois... ;)

    Enfin bref, puisque tu préfères faire le cake, pourquoi pas, quoi...

    Message édité 11/12/2010 à 19:46

  • 0 Reco 11/12/2010 à 18:32 par poilagratter

    excuse, mariés oui mais je voulais dire sans contrat....et pui ça change quoi?

  • 0 Reco 11/12/2010 à 18:29 par poilagratter

    non, pas mariés....achat classique en indivision au prorata des revenus de chacun....la séparation c'est du classique aujourd'hui avec un mariage sur deux qui part en quenouille , et la perte d'emploi pour se retrouver en CDD ou au chômage c'est pas du genre exceptionnel non plus....rien que du très banal tout ça...mais peut-être pas dans ton monde Hadley.....alors forcément ça te dépasse un peu ou pire ça te fait bien rire....

  • 0 Reco 11/12/2010 à 17:38 par MisterHadley

    à quoi, à se marier, à changer de job, à le perdre..?

  • 2 Reco 11/12/2010 à 15:37 par MisterHadley

    J'oubliais... l'appartement était au nom de qui, les deux ou seulement lui..?

    J'imagine qu'il aura été acheté après mariage et sans aucun contrat, biensur...

    Si c'est le cas, bobonne est déjà tenu à la moitié du gouffre à pognon qu'elle aura créée...

  • 0 Reco 11/12/2010 à 15:34 par MisterHadley

    Il manque la ville...

    Et l'appartement, son état, c'est à dire, tas de m..de à rénover ou nickel...

    Surface, étage, centre-ville ou pas...

    Ensuite, je ne lis pas le fond d'investissement ricain qui avait juste avant racheté l'employeur, surtout si le monsieur était indépendant... ;)

    Et enfin, dis toi qu'il y a bien pire que ça, j'ai aussi un vieux pote, celui qui a lamentablement foiré son installation électrique dernièrement, qui lui, est dans une daube monstrueuse en perspective sans encore l'avoir bien compris...

    Message édité 11/12/2010 à 15:40

  • 0 Reco 11/12/2010 à 15:30 par poilagratter

    excuse mon ami, ça m'a pris du temps.....ce que je te raconte là c'est arrivé à un de mes potes......il a été sauvé in extremis par.......ses parents qui ont rallongé les 30 000 euros qui manquaient pour solder le cérdit à la banque après avoir en effet vendu son appart 270 000 euros....

  • 0 Reco 11/12/2010 à 15:27 par poilagratter

    je t'explique: monsieur et madame étaient mariés et gagnaient à eux deux 6 000 euros par mois (4000 pour monsieur, 2000 pour madame); ils ont acheté en 2006 un appartement de 300 000 euros (+ 22 000 euros de frais de notaire et d'hypothèque) entièrement financé à crédit sur 25 ans au TEG de 4,5%; soit 2 000 euros de mensualité...... deux ans après, patatrac, madame se casse et demande le divorce et monsieur qui était agent immobilier libéral (donc pas assuré contre le chômage) doit fermer son agence à cause de la crise (20% des agences ont fermé en 2 ans....); trois mois après plus de sous sur le compte-joint pour payer l'échéance du crédit......madame réclame une prestation compensatoire et une pension alimentaire pour les deux rejetons de la famille....monsieur se bat avec les impôts qui lui réclament un arriéré de TVA.....il vient de retrouver un boulot de négociateur salarié en CDD pour un an dans une agence payé au smic + commissions qu'il commencera à toucher si tout va bien dans 4 ou 5 mois.....la banque envoie un premier recommandé ....un deuxième très rapidement....affolé, monsieur demande à trois agences du coin une estimation de son appartement....le plus "généreux" lui en donne 270 000 euros (10% de baisse en 2 ans, ce fut souvent pire....)....il jette un oeil sur le tableau d'amortiseement de son crédit initial de 323 000 euros....il reste plus de 300 000 euros de capital à payer (ben oui, les premières années il paye surtout des intérêts...à ce stade, je te laisse finir l'histoire......Zorro est arrivééééééé!

  • 0 Reco 11/12/2010 à 15:09 par MisterHadley

    poilagratter, encore une fois, cesses de te focaliser exclusivement sur moi, en essayant de savoir ce que tu ne sais pas, on s'en tape tous, non..?

    Je trouve justement que tu évoques un truc vachement intéressant, là, pour une fois...

    Ma question est une vraie question...

    Quant à ma vie version long fleuve tranquille, si c'était le cas, le film, plus qu'excellent de Chatillez, devrait être revisité en version un tantinet plus brutale... ;)

    Alors, tu la développes ta "certitude", ou non..?

  • 3 Reco 11/12/2010 à 15:06 par MisterHadley

    Sur une autre discussion, quelqu'un prétend que les "investisseurs sont des moutons" au motifs qu'ils seraient tous tentés d'avoir "des croyances"...

    Ce qui me surprendrait presque, moi, c'est de voir les baissiers chroniques en avoir tout autant, finalement...

    Même dans une situation compliquée au demeurant, la vente n'est pas forcément la seule et unique option...

    Voila une croyance qu'il serait quand même utile de ne pas "croire", justement, non..?

  • 0 Reco 11/12/2010 à 15:05 par poilagratter

    l'ami Hadley raisonne dans la peau du bon petit père de famille dont la vie est un long fleuve tranquille sans le moindre incident de parcours et qui a placé une partie de ses économies dans de la pierre qu'il revendra peut-être un jour très lointain , peut-être même jamais, et qui sait qu'à un instant T (sic) ça vaudra plus cher que ce qu'il a payé au départ; et là, en effet, le yoyo il en a rien à battre.....je suppute des origines "terriennes" dans cette vision de l'achat immobilier ...me trompè-je?

  • 0 Reco 11/12/2010 à 14:54 par MisterHadley

    Pourquoi serait-il obligé de vendre, expliques moi...

  • 0 Reco 11/12/2010 à 14:52 par poilagratter

    le type qui a acheté au plus haut en 2006 et qui doit revendre bien moins cher fin 2008 parceque sa femme est partie avec un plus jeune et qu'il vient dêtre viré de sa boîte rachetée par un fonds de placement américain, il s'en tape pas lui du yoyo!! il est où to pays de bisounours où personne n'est jamais obligé de vendre??????

  • 2 Reco 11/12/2010 à 14:38 par MisterHadley

    Qu'ils ne sont pas obligés de le faire...

    Et toi, tu leur dis quoi, exactement..?

  • 0 Reco 11/12/2010 à 14:06 par MisterHadley

    Sauf que ce que tu appelles yoyo, tout le monde s'en tape grave, en fait, puisque la seule chose qui importerait, à la limite, serait la différence entre la valeur vénale d'acquisition à un instant T, par rapport à la valeur vénale de vente, à un autre instant T...

    Donc, tout ce qui se passe entre, bah on s'en tape joyeusement, vu qu'entre les deux instants T, il y aura eu des années, voir des dizaines d'années...

    Message édité 11/12/2010 à 14:06

  • 0 Reco 11/12/2010 à 12:28 par poilagratter

    rappel pour ceux qui n'ont pas joué au yoyo depuis longtemps: le yoyo il fait rien qu'à monter et descendre.....jusqu'à fin des années 80 ça monte....décennie 90 ça baisse ....2000/2007 ça remonte.....2008/2009 ça redescend....2010/? ça remonte (enfin pas partout pour le moment....)....si ça c'est pas du yoyo c'est quoi? bon d'accord après il faut se pencher sur l'amplitude des montées et des baisses pour être plus précis...Et au bout du compte la tendance générale reste plutôt toujours une courbe en hausse...mais je n'ai jamais dit le contraire...

  • 2 Reco 10/12/2010 à 19:07 par MisterHadley

    En yoyo au gré de l'air du temps...

    Mouais, je ne sais pas, là...

    En sept ans, +71.98%...

    Ce qui fait une moyenne de +10.28% par an...

    Bref, je ne suis pas convaincu du coté yoyo de la chose, là...

    :)

  • 0 Reco 10/12/2010 à 16:07 par poilagratter

    et pour relativiser toutes ces hausses il faudrait peut-être pas oublier qu'au cours de l'année 2009 il y avait eu de jolies baisses un peu partout après le coup de grisou d'octobre 2008 qui venait lui même après un net ralentissement de la hausse des prix depuis 2007....on est juste depuis quelques années devant un marché qui fait du yoyo au gré de l'air du temps....

  • 0 Reco 10/12/2010 à 15:59 par poilagratter

    peut-être pas avancer le schmilblick, certes, du moins pas plus que toutes les autres statistiques fournies par ailleurs, mais plus "actuelles" que les analyses portant jusqu'ici uniquement sur les ventes passées chez les notaires au cours du dernier trimestre et donc négociées au cours du trimestre précédent, c'est à dire il y a 4 à 6 mois! toutes choses restant égales par ailleurs, cette nouveauté ne fait que confirmer une tendance haussière qui perdure sur le macrhé parisien..rien d'autre...

  • 0 Reco 09/12/2010 à 15:16 par Vanilla Ice

    Au passage : une nouvelle méthode pour analyser les prix : les promesses de vente. je ne sais pas si ça va faire avancer le shimilibilick

  • 4 Reco 09/12/2010 à 15:03 par MisterHadley

    Ce qui n'empeche pas qu'il y a pénurie de logements par chez nous, et comme tu l'auras si bien dit toi-même, et je te cite : "tout l'argent que les ménages ne consacrent pas à leur logement, ils peuvent le dépenser..."

    ... d'où l'intérêt de s'assurer dès que possible de bien mieux maîtriser ce très gros poste budgétaire en s'assurant que cette dépense nécessaire soit fixe et immuable sur le long terme, c'est toujours ça de gagner...

    ;)

  • 0 Reco 09/12/2010 à 15:00 par Investissez dans le productif

    le fait que les logements en Allemagne soient particulièrement bon marché par rapport aux revenus est à mon avis un élément de compétitivité de l'économie allemande. Tout l'argent que les ménages ne consacrent pas à leur logement, ils peuvent le dépenser en frais d'études, en biens de consommation. Le coût du logement pèse aussi sur le coût du travail. D'où l'intérêt de lutter contre la hausse des prix immobiliers.

  • 0 Reco 09/12/2010 à 14:50 par KDAVR

    @Lola : sous le pont neuf, c'est déjà pris. 60 € la nuit

  • 2 Reco 09/12/2010 à 14:49 par MisterHadley

    C'est sur que ce n'est pas le bataillon de prétendus "ingénieurs" en brassage de vent à "forte valeur ajoutée" virtuelle qui redressera quoi que ce soit avec la valeur "travail"...

    Le vrai travail, celui qui "produit" quelque chose de bien concret, matériel, et qui nous survivra...

    Comme quoi, le "à l'ancienne" était bien, et demeure plus que jamais, la seule vraie valeur face à n'importe quelle autre actuellement...

    C'est un peu comme le "classique"...

    Ca n'est jamais "à la mode", mais ça ne se démode jamais...

    CQFD.

    ;)

    Message édité 09/12/2010 à 14:50

  • 0 Reco 09/12/2010 à 14:44 par copleboss

    Les propriétaires ne peuvent pas être responsable de la désindustrialisation du pays, nous avons créé une société fondée sur le service avec multiplication de cadrounets administratifs, de "contrôleurs", de pilotes et de gestionnaire de reporting aka essentiellement des emplois fictifs, tant pis pour nous si plus aucun francais ne veut se salir les mains en mettant les pieds dans une usine ou un entrepot.
    Et le secteur de l'immobilier est encore un des seuls secteur en france qui recrute un peu, imaginez s'il n'était pas là.

  • 0 Reco 09/12/2010 à 14:44 par Lola

    Bon, je prends ma couverture et me réserve une place sous un pont...

  • 1 Reco 09/12/2010 à 14:22 par Investissez dans ce qui crée

    des EMPLOIS !!! Il faut quand même être franchement c... pour mettre autant d'argent dans des planches et des cailloux... pourquoi ne pas utiliser vos sous pour développer l'économie du pays ? Faire comme les Allemands et leurs 15 milliards d'excédent commercial. Investissez dans les entreprises ! créez des emplois ! faites en sorte qu'ils restent en France !


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...