Paris 4
LaVieImmo.com
DiversDiversvendredi 14 janvier 2011 à 15h24

Maison de l'histoire de France : Problème de locaux


Les Archives Nationales, à Paris
Les Archives Nationales, à Paris
Les Archives Nationales, à Paris (©dr)

Alors que la polémique fait rage quand à la légitimité de la Maison de l’histoire de France, projet cher à Nicolas Sarkozy, c’est un autre problème que vient soulever Le Parisien : celui des futurs locaux.

(LaVieImmo.com) - La Maison de l’histoire de France est censée s’installer aux Archives Nationales, dans le quartier du Marais (4ème). Or, cette installation ne semble pas être définitive, un autre site étant également à l’étude. En effet, « depuis le 16 septembre, une partie des Archives est occupée par le personnel qui refuse l’installation de ce nouveau musée », indique le quotidien.

Une seconde vie pour l’hôtel de la Marine ?

Le deuxième site serait alors l’hôtel de la Marine, qui fait lui-même l’objet d’un débat, ce dernier pouvant être mis en location pour une durée de 60 ans minimum auprès d’un opérateur privé. Six historiens, dont Regis Debray et Alain Decaux ont alors écrit au chef de l’Etat, s’insurgeant contre une telle possibilité. « La France ne perd pas sa mémoire, elle la vend » déclaraient-ils dans une lettre, publiée par Le Monde. La solution serait ainsi pour eux, d’y installer la Maison de l’histoire de France, afin de rendre au lieu toute sa mémoire et par là même, honorer l’histoire de la nation.

Le ministre de la culture, Frédérique Mitterrand, s’est fendu lui, d’un bref : « ce sont deux projets différents » précisant que « la maison de l’histoire de France doit être inaugurée en 2015 », rapporte Le Parisien.

La décision finale sera étudiée lors de la prochaine réunion du comité d’orientation scientifique, le 26 janvier.

Nastasia Desanti - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 15/01/2011 à 07:17 par Marie

    Ce n'est PAS UN PROBLEME DE LOCAUX ! Entre un état qui remet un des plus beaux hôtels particuliers XVIIIème de Paris au type qui a organisé l'obscène destruction de l'hôtel Royal Monceau par des people armés de marteaux et de masses pour tout casser, sans égard pour le caractère de monumentt historique classé de cet hôtel de la Marine, contenant du mobilier précieux classé aussi, donc appartenant à la Nation, et un projet qui fait le coucou aux Archives nationales, comme si seuls des musées dirigées par des énarques pouvaient parler d'histoire sans référence à la recherche historique, une espèce d'histoire figée et enrolée au service d'un certain poliitique, c'est une insulte vulgaire à la France qui se trouve ici faite.
    Un musée (encore un !!!!! Feeaient mieux d'entretenir correctement ceux qui existent et qu'on n'ait pas à rougir quand on visite un monument historique crasseux ........) n'a rien à faire aux Archives nationales et il n'y a pas UNE institution chargée de dire ce que doit être l'histoire en agressant et en réduisant à néant les Archives nationales (car elles sont priées de se TAIRE ET DE RENONCER A TOUTE VALORISATION DE CE QU'ELLES CONSERVENT). Honte à un pays qui traite ainsi son patrimoine !


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...