Paris 7
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobilierjeudi 18 août 2011 à 09h45

Le 7ème, un arrondissement qui ne connaît pas la crise


Rue Saint-Dominique, à Paris, dans le 7ème arrondissement
Rue Saint-Dominique, à Paris, dans le 7ème arrondissement
Rue Saint-Dominique, à Paris, dans le 7ème arrondissement (©Google Map)

Le 7ème arrondissement de Paris garde la forme en dépit de la conjoncture. Ici, pas de retournement du marché immobilier, mais une stabilité de la demande. Et une hausse des prix de 20 % depuis le 1er septembre 2010, les tarifs moyens au mètre carré étant de 12 000 euros environ. Un arrondissement très demandé, où la part d’étrangers attirés par le prestige parisien atteint les 30 %.

(LaVieImmo.com) - « Dans le 7ème, le marché se tient », indique Claude Delannoy, directeur de l’agence Laforêt du 31 avenue Rapp. Les prix affichent une progression constante et sans à coups « depuis le 1er septembre 2010 », affirme le professionnel, qui ne constate pas localement « de baisse, ni même de baisse de croissance ». Ainsi, pour acquérir un bien classique et de bonne facture, il faut compter en moyenne entre 12 500 et 13 000 euros par mètre carré. Un prix toutefois à nuancer en fonction de sa localisation au sein de l’arrondissement.

Le Champ-de-Mars

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Comme partout ailleurs, cet arrondissement comporte des disparités. « Le boulevard Saint-Germain, le quartier Assemblée Nationale et les Invalides sont les plus recherchés », souligne Claude Delannoy. Les tarifs constatés sont en moyenne de 13 500€/m². Mais le quartier Breteuil, le Gros Caillou, et dans l’ensemble, le sud de l’arrondissement, demeurent un peu plus abordables. « On y trouve plus de biens dont les prix avoisinent les 11 500-12 000€/m² », précise le responsable. Mais le coin le plus luxueux est sans conteste le Champ-de-Mars, où l’on trouve sans peine des appartements de 15 000 à 18 000 euros le mètre.

Peu d'emprunteurs

La clientèle du 7ème est « essentiellement composée de secundo-accédants », explique Philippe Taboret, directeur général adjoint du courtier en crédit Cafpi. Selon lui, « la plupart de la clientèle jeune accède à la propriété grâce à des donations ». Et pour le peu d’emprunteurs présents sur le marché, « l’apport personnel ne descend jamais en-dessous de 400 000 euros ». Même si les étrangers sont quasiment absents sur le marché du crédit, ils représentent environ 30 % de la demande dans le 7ème, estime-t-on chez Laforêt.

Quelques ventes. Un appartement situé rue du pont des Loges, au 2ème étage avec ascenseur et d’une surface de 54 mètres carrés s’est vendu 680 000 euros, déclare le réseau. Un appartement plus haut de gamme, de 100 mètres carrés sur l’avenue de la Bourdonnais, côté Champ de Mars, est parti lui pour… 1,32 million d’euros.

Les investisseurs locatifs ne sont pas en reste: il reste la possibilité d’acquérir un studio, comme ce 12,5 mètres carrés rue de l’Université, vendu 136 000 euros.

Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...