Pau
LaVieImmo.com
InterviewInterviewjeudi 26 décembre 2013 à 09h29

"Il est primordial de bien faire estimer son bien pour vendre rapidement"


Jean-Michel Augé, responsable Laforêt Immobilier à Pau
Jean-Michel Augé, responsable Laforêt Immobilier à Pau
Jean-Michel Augé, responsable Laforêt Immobilier à Pau (©dr)

Trois questions à Jean-Michel Augé, responsable de l’agence Laforêt Immobilier du boulevard Alsace-Lorraine, à Pau.

(LaVieImmo.com) - Comment se porte le marché palois ?

Jean-Michel Augé : Le marché reste actif et en phase de stabilisation. Suite à une période de turbulences, le niveau de prix des biens proposés commence à concorder avec la capacité financière des acquéreurs .Cela dit le comportement des acquéreurs a radicalement changé. L’offre reste abondante. Les acquéreurs nous sollicitent d’avantage pour orienter leur choix. Les échanges se réalisent si et seulement si les vendeurs sont à l’écoute du marché.

Le sont-ils ?

Jean-Michel Augé : Les personnes qui ont un réel projet immobilier se rendent à l’évidence. D’autres ont encore parfois du mal à accepter que le niveau des prix à atteindre pour vendre n’est plus celui auquel ils songeaient. Le temps fait son œuvre mais il est préférable et nécessaire d’être attentif à l’évolution du marché.

Quel est le délai moyen de transaction ?

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Jean-Michel Augé : Un bien mis en vente au bon prix peut trouver preneur en quelques jours. Comme ce pavillon de 90 m² avec un garage et un jardin de 300 m² dans le quartier d’Idron, que nous avons récemment vendu en moins d’une semaine pour 192000€, soit le prix demandé par le vendeur. A l’inverse, il a fallu plus d’un an au vendeur d’une maison de cinq pièces, sur les hauts de Bizanos, pour trouver un acquéreur. Mis en vente il y a plus d’un an pour 380 000 €, ce produit est finalement parti le mois dernier pour 285 000 €, soit une décote de 25 %. Le prix de départ n’aurait pas paru fou il y a quatre ou cinq ans mais il n’est plus du tout d’actualité aujourd’hui… Nous avons repris le bien en mandat exclusif à l’automne et dès que nous avons abaissé son prix, les acquéreurs potentiels ont commencé à affluer. Cet exemple illustre assez bien la situation du marché palois et prouve l’importance de bien faire évaluer son bien dès sa mise en vente, en s’appuyant sur une estimation établie par un professionnel.

Propos recueillis par Emmanuel Salbayre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...