Paris
LaVieImmo.com
Prestigemercredi 6 février 2013 à 16h51

Immobilier : Le luxe baisse ses prix


Des baisses de prix de 8 à 15 % sont observées par Barnes sur certains segments du luxe. Mais le très haut de gamme ne se décote pas, toujours prisé de la clientèle internationale...

(LaVieImmo.com) - Le dernier point de marché du réseau Barnes décrit un marché du luxe parisien « à trois vitesses » : des ventes en baisse entre novembre 2011 et novembre 2012, autant pour les biens inférieurs à 2 millions d’euros (-28 %) que ceux d’un montant supérieur à 2 millions (-42 %). Si la clientèle européenne « a disparu », de l'avis de Barnes, les acheteurs internationaux demeurent très présents sur le segment des « biens d’exception », l’expatriation de patrimoines élevés et de jeunes entrepreneurs ayant produit un afflux de biens sur le marché. Russes, Chinois et clientèle du Moyen-Orient continuent ainsi à privilégier les arrondissements huppés de Paris, qui comportent leur lot de biens avec « vues sur Seine et jardins, sur les monuments, Rive Gauche et dans le centre » selon Barnes.

Stabilité pour les biens sans défaut, décote pour les autres

Enfin, la tendance chez certains vendeurs est à l’anticipation d’une baisse des prix. Les vendeurs de biens « avec défauts » jusqu’à 2,5 millions d’euros ajustent leurs prix de 8 à 15 %, tout comme ceux de biens au-delà de 2,5 millions d’euros. Stabilité, en revanche, pour les produits « sans défaut » inférieurs à 2,5 millions, ainsi que pour les « biens d’exception ».

Barnes fournit quelques exemples de ces « réajustements » dans le 16e : le réseau a vendu un appartement de 402 m² avenue Victor Hugo avec 6 chambres, pour 3, 595 millions d'euros (8 942 €/m²). Un bien négocié en 8 mois, dont le prix final a été amputé de 17 %. Par ailleurs, un 7/8 pièces Chaussée de la Muette (16e) de 275 m² est parti pour 2,7 millions d'euros en 3 mois, mais après rabais de 12 %. Même décote pour un bien situé rue de la Tour (16e), vendu 2,965 millions en 4 mois.

André Figeard - ©2014 LaVieImmo
Donnez votre avis
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 08/02/2013 à 18:15 par tripple x

    A Pigeons, je suis d'accord avec vous !!! On n'aurait menti aux pauvres gens que l'immobilier même celle du luxe s’écroulerait jamais. Bah alors, ou est donc cette valeur refuge ?????

  • 0 Reco 08/02/2013 à 17:47 par Salon de l'arnaque Immo

    Quelle question? et quel luxe à Toulouse?
    L'immo se vautre à Paris, alors à Toulouse...il ne faut plus toucher l'immo avant un bon petit moment...

  • 0 Reco 08/02/2013 à 15:37 par Salon de l'Immobilier Toulouse

    Venez poser toutes vos questions sur l'immobilier du luxe ... Lors du Salon de l'Immobilier Toulouse Midi-Pyrénées.

    Invitation gratuite pour 2: http://goo.gl/QK6hu

  • 0 Reco 08/02/2013 à 12:55 par Pigeons

    Nan, pas possible, ca peut pas baisser le luxe , et encore moins à Paris....reprenez vos articles sur le sujets des deux dernières années...