Paris
LaVieImmo.com
PrestigePrestigemercredi 6 février 2013 à 16h51

Immobilier : Le luxe baisse ses prix


Des baisses de prix de 8 à 15 % sont observées par Barnes sur certains segments du luxe. Mais le très haut de gamme ne se décote pas, toujours prisé de la clientèle internationale...

(LaVieImmo.com) - Le dernier point de marché du réseau Barnes décrit un marché du luxe parisien « à trois vitesses » : des ventes en baisse entre novembre 2011 et novembre 2012, autant pour les biens inférieurs à 2 millions d’euros (-28 %) que ceux d’un montant supérieur à 2 millions (-42 %). Si la clientèle européenne « a disparu », de l'avis de Barnes, les acheteurs internationaux demeurent très présents sur le segment des « biens d’exception », l’expatriation de patrimoines élevés et de jeunes entrepreneurs ayant produit un afflux de biens sur le marché. Russes, Chinois et clientèle du Moyen-Orient continuent ainsi à privilégier les arrondissements huppés de Paris, qui comportent leur lot de biens avec « vues sur Seine et jardins, sur les monuments, Rive Gauche et dans le centre » selon Barnes.

Stabilité pour les biens sans défaut, décote pour les autres

Enfin, la tendance chez certains vendeurs est à l’anticipation d’une baisse des prix. Les vendeurs de biens « avec défauts » jusqu’à 2,5 millions d’euros ajustent leurs prix de 8 à 15 %, tout comme ceux de biens au-delà de 2,5 millions d’euros. Stabilité, en revanche, pour les produits « sans défaut » inférieurs à 2,5 millions, ainsi que pour les « biens d’exception ».

Barnes fournit quelques exemples de ces « réajustements » dans le 16e : le réseau a vendu un appartement de 402 m² avenue Victor Hugo avec 6 chambres, pour 3, 595 millions d'euros (8 942 €/m²). Un bien négocié en 8 mois, dont le prix final a été amputé de 17 %. Par ailleurs, un 7/8 pièces Chaussée de la Muette (16e) de 275 m² est parti pour 2,7 millions d'euros en 3 mois, mais après rabais de 12 %. Même décote pour un bien situé rue de la Tour (16e), vendu 2,965 millions en 4 mois.

André Figeard - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 08/02/2013 à 18:15 par tripple x

    A Pigeons, je suis d'accord avec vous !!! On n'aurait menti aux pauvres gens que l'immobilier même celle du luxe s’écroulerait jamais. Bah alors, ou est donc cette valeur refuge ?????

  • 0 Reco 08/02/2013 à 17:47 par Salon de l'arnaque Immo

    Quelle question? et quel luxe à Toulouse?
    L'immo se vautre à Paris, alors à Toulouse...il ne faut plus toucher l'immo avant un bon petit moment...

  • 0 Reco 08/02/2013 à 15:37 par Salon de l'Immobilier Toulouse

    Venez poser toutes vos questions sur l'immobilier du luxe ... Lors du Salon de l'Immobilier Toulouse Midi-Pyrénées.

    Invitation gratuite pour 2: http://goo.gl/QK6hu

  • 0 Reco 08/02/2013 à 12:55 par Pigeons

    Nan, pas possible, ca peut pas baisser le luxe , et encore moins à Paris....reprenez vos articles sur le sujets des deux dernières années...


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...