Prestige
LaVieImmo.com
PrestigePrestigelundi 20 octobre 2014 à 15h49

L'immobilier de luxe repart grâce à la baisse des prix


Dans son dernier état des lieux, Sotheby’s International Realty France-Monaco fait part d’une reprise des transactions en 2014, après deux années difficiles.

(LaVieImmo.com) - Après deux années moroses, le haut de gamme reprend des couleurs. « Nous avons enfin pu noter à partir de décembre 2013 une baisse des prix qui commence à redynamiser le marché », indique Alexander Kraft, directeur général de Sotheby’s International Realty France-Monaco.

Les transactions sont là, mais « se font uniquement à la condition que les prix soient hyper - réalistes et correspondent à la nouvelle réalité du marché », indique le spécialiste de l’immobilier de prestige.

A Paris, le repli des prix est bien là, quoique très mesuré. Dans le 6e arrondissement, compter en moyenne « de 1 à 2 % sur un an », nous indiquait début octobre Eric Pitoy, responsable chez Maxihome. Mais dans ce segment, les biens exceptionnels sortent des tendances : ainsi, la vente d’un hôtel particulier de la Rive gauche pour 52 millions d’euros par Sotheby’s, en septembre a signé « un nouveau record pour la vente des biens très haut de gamme à Paris en cette période de crise ».

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Mais, où qu'ils soient situés, les biens se vendent au prix de concessions parfois importantes de la part des vendeurs. Par exemple, un chalet à Chamonix pour 4,1 millions d'euros s'est vendu 10 % moins cher que son prix de départ. Le propriétaire d'un château dans le Morbihan est descendu jusqu'à 50 % de moins pour céder son bien, pour 3 millions. Enfin, mentionnons la vente d'une villa en Corse pour 2,45 millions d'euros, soit -20 % par rapport au prix initial...

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 25/03/2015 à 10:07 par www.lescuyer-properties.com

    Avec cette baisse des prix, les biens de luxe n'en deviennent que plus attractifs pour les milliardaires qui n'ont pas subit le contre-coup de la crise financière. C'est un marché de niche qui évolue dans l'ombre, loin des problématiques du marché immobilier traditionnel. Les destinations sont très ciblés: les Alpes, la côte d'Azur, la Corse et Paris.

  • 0 Reco 23/10/2014 à 17:35 par Robert

    Hillarant cette logique : le secteur du luxe "qui ne pouvait pas baisser" a bien baissé mais c'est fini, du coup c'est le moment d'acheter !!!

    Bon en même temps c'est pas bien grave des riches qui se plument entre riche...


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...