Prestige
LaVieImmo.com
PrestigePrestigevendredi 13 août 2010 à 15h08

Le château de la famille Schneider


Nous sommes en Saône et Loire, un lieu historique. Berceau de la France où, en 52 avant JC, Vercingétorix fut proclamé chef des Gaules coalisées. Où César, après sa victoire d'Alésia, passa l'hiver à rédiger les Commentaires sur la Guerre des Gaules. Un lieu, proche d’Autun où fut aussi élevé, pour majeure partie au 19ème siècle, un château d’une grande famille, devenu au fil des décennies, une dynastie empereur des forges.

(LaVieImmo.com) - Sachez le, le château est connu dans la région. Situé à la sortie d’un village de 1850 âmes, sur un monticule. Il est élevé au sein de presque 30 hectares de parc, bois et prairies occupant les deux versants d’une colline. L‘allée ondulante traversant le parc conduit à la demeure entourée de douves en eau, formant une plateforme en graviers ornée de massifs fleuris.

Néogothique

Construit par une riche famille d’industriels de la région donc, à une époque où le confort était alors souverain et la décoration abondante et flamboyante, il marque les esprits d’alors et… d’aujourd’hui. Le plan de base est complexe, de forme générale en U. Il est élevé sur trois niveaux de 600 mètres carrés environ chacun, sur caves de la même surface. De nombreuses ailes, tours, tourelles et balcons en accentuent le caractère néo-gothique. La toiture, elle aussi complexe, a été restaurée. La partie principale est entièrement décorée de tuiles bourguignonnes aux motifs colorés, rappelant les célèbres hospices de Beaune.

L’intérieur conservé dans son jus, est entretenu avec soin depuis le premier jour. Quelques exemples de pièces à vous couper le souffle, un salon de 130 mètre carré, un espace travail de 115, une salle à manger de 60, un premier appartement de 75, une bibliothèque de 40…

Premier Empire

Ici, les plafonds sont peints de motifs fleuris, comme il était souvent d’usage au 19ème siècle. La décoration résolument Premier Empire est mise en valeur par les larges fenêtres donnant sur les douves et le parc. Au sol, parquet en points de Hongrie, les murs sont plaqués de boiseries bleutés aux moulures dorées. Cheminée en marbre noir surmonté d’un trumeau, lui même dominé par une toile chinoise du 19ème siècle.

Pour accéder au premier, prenez l’escalier principal qui débouche sur une mezzanine. Dans la partie Sud, quatre chambres avec chacune leur salle de bain. Dans la partie Ouest, trois chambres, dans la partie Nord, trois, dont une avec boudoir. Au second, aménagé dans les combles, nous sommes à ce qui était autrefois les logements du personnel de maison et aux différentes pièces de service telle que les lingeries.

Enfin, entièrement élevé sur caves desservies par deux escaliers de service, on trouve une grande cuisine ancienne avec cheminée à l’accès extérieur. Ici ont été aménagées une salle de jeux et une salle de cinéma. Pour finir de rêver, deux caves dont une découverte par les actuels propriétaires renfermaient pendant la Seconde Guerre Mondiale tous les crus les plus prestigieux. Qui ne sont malheureusement plus là... Mais on ne peut pas tout avoir.

L’agence Patrice Besse

Visualiser ce bien

Laetitia André - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 13/08/2010 à 15:42 par Marsattack

    La décoration intérieure est... euh... exquise !
    :)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...