Prestige
LaVieImmo.com
PrestigePrestigejeudi 24 juin 2010 à 16h02

L’héritage d’une seigneurie


Situé au carrefour de la Haute et de la Basse Normandie, à proximité du Pays d'Ouche et du Perche, au milieu de ses 23 hectares de verdure, ce petit manoir récemment restauré, respire tranquillité et sérénité. Ne manquent que les chevaux pour parfaire le tableau.

(LaVieImmo.com) - Héritage d'une seigneurie locale, on trouve trace des origines de cette propriété au 16ème siècle. Sa toiture à deux pans recouverte de tuiles plates est ornée de lucarnes à croupes surmontées de châssis à tabatières. La façade, flanquée de deux tours hexagonales, est percée de nombreuses travées à petits carreaux qui laissent filtrer la lumière du jour et du soleil. Deux des pans des tours sont eux ornés de lucarnes jacobines. Des volets battants à écharpes et pentures ferment les ouvertures.

350 m2 remaniés il y a peu

Le perron à double repos donnant accès au logis, orné d'une rampe d'appui, est surmonté d'un auvent de porte. Sous le perron, une porte mène à une cave en sous-sol. L'intérieur du logis est spacieux. De part et d'autre, de gauche à droite, les trois niveaux ont une répartition identique pour les pièces de vie. En leur centre, un escalier mène aux deux étages depuis le rez-de-chaussée.

Réparti sur 350 m2, entièrement remaniée, la bâtisse possède au rez-de-chaussée une grande cuisine, un office, une salle à manger en son arrière, un grand salon avec cheminée monumentale. Le premier et le second étage abritent neuf chambres, deux salles de bain, trois salles de douche et un grenier non aménagé.

De belles dépendances

Le chalet ou logis d'amis à la façade de style Normand, à pans de bois, est couvert d'un toit à double pans recouvert de tuiles mécaniques. Des lucarnes à croupe et chiens couchés percent la toiture. Les deux extrémités du bâtiment sont coiffées de chaque côté d’un pignon ouvert et coupé. Cette belle dépendance dispose en son étage de 4 chambres, un grand salon, une cuisine, une salle de douche, une salle de bain

Pour clore la visite, place au pigeonnier

Isolé et circulaire, à clocheton, probablement ancien colombier remanié par la suite en pavillon de chasse, ce ravissant pigeonnier daterait du 15ème S. Sa toiture recouverte de tuiles est surmontée de lucarnes à croupes. La façade de briques à mi-hauteur et enduit est percée d'ouvertures en demi-cercle de briques. Le sol de la pièce du rez-de-chaussée ornée d'une cheminée, est recouvert de tomettes.

Enfin, impossible de terminer la visite sans mentionner la maison de gardiens de type normand, à façades à pans de bois et une toiture d'ardoises. Et la piscine et le pool house situés à côté du tennis, hors de vue, bien-sûr, du manoir et du reste de la propriété.

Visualiser ce bien à vendre
Découvrir l'agence Patrice Besse

Laetitia André - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 25/06/2010 à 16:43 par Pepito de Chantilly

    On s'en fou de l'actualité ! Ca fait juste rêver... enfin moi ça me fait rêver ces baraques de dingue... Je te conseille celle-là qui est juste ce qu'il me faut avec ma femme et mes deux enfants...
    http://www.lavieimmo.com/ immobilier-prestige/une-e xceptionnelle-forteresse- a-habiter-5870.html .
    J'ai juste pas réussi à convaincre mon banquier...-:)

  • 0 Reco 25/06/2010 à 01:49 par pigeon voyageur

    En quoi est-ce une actualité ?, même de prestige ?


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...