Puteaux
LaVieImmo.com
InsoliteInsolitevendredi 18 décembre 2015 à 12h18

La tour Trinity d'Unibail-Rodamco sera édifiée en un temps record


La Défense: Vinci va construire la tour Trinity d'Unibail-Rodamco
La Défense: Vinci va construire la tour Trinity d'Unibail-Rodamco
La Défense: Vinci va construire la tour Trinity d'Unibail-Rodamco (©dr)

La foncière Unibail-Rodamco aura bientôt sa propre tour dans le quartier d'affaires de La Défense. Les travaux de construction qui démarreront début 2016 devraient prendre fin au second semestre 2018.

(LaVieImmo.com) - La société foncière cotée Unibail-Rodamco, l’une des 40 plus grandes capitalisations de la place parisienne, aura bientôt sa propre tour de bureaux à la Défense. Réalisée par le groupe de BTP et concessions Vinci Construction, la tour Trinity de 140 mètres sera située sur le flanc Est du CNIT. Les démarreront début 2016 et seront achevés au second semestre 2018, indique Vinci dans un communiqué.

Le nouvel immeuble de grande hauteur (IGH) sera édifié dans un temps record de 33 mois : 16 mois pour le parvis et 17 mois pour la tour. Présentée fin 2011, la tour Trinity développera une surface totale de 52.000 m² sur 32 étages, incluant 3.000 m² de nouveaux espaces publics et services. Vinci signe donc un nouveau projet d’envergure après avoir érigé les tours Granite, Eqho ou plus récemment D2.

Des balcons et des jardins à chaque niveau

"D’aspect et de forme innovants, Trinity sera composée de deux lames décalées et disposera, sur ses façades Est et Ouest, de balcons et de jardins à chaque niveau afin de faire pénétrer le maximum d’air naturel dans le bâtiment", précise Vinci. Autre innovation singulière de l’IGH : ses ascenseurs. Traditionnellement disposés "à l’aveugle" dans les tours de La Défense, ceux-ci seront situés sur l’extérieur du bâtiment pour gagner en luminosité.

Unibail-Rodamco devait à l'origine construire la tour Phare, qui allait être la plus haute de France avec 300 mètres de haut. Confronté à une vive opposition locale, il a opté sur le même emplacement pour ce projet alternatif, moins ambitieux.

Le maire Les Républicains de Courbevoie, Jacques Kossowski, s'était notamment opposé au démontage d'une passerelle, qui permet chaque jour à 30.000 personnes de relier l'esplanade de la Défense au quartier de l'Arche, en surplombant le boulevard circulaire.

Celle-ci devait impérativement être remplacée par une passerelle provisoire, pour édifier la tour Phare, ce qu'a refusé l'édile de Courbevoie.

Avec AFP

Julien Mouret - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...