Rueil-Malmaison
LaVieImmo.com
DiversDiversmercredi 6 août 2008 à 15h25

Investir : Appartements de standing


(LaVieImmo.com) - Prisée pour ses écoles de renom, la ville attire une clientèle familiale à la recherche de logements de grandes surfaces.

C'est la commune la plus étendue des Hauts-de-Seine, et l'une des plus cotées. Entre Nanterre, Saint-Cloud et Chatou, Rueil-Malmaison est « une ville privilégiée, dans un cadre de verdure exceptionnel », s'enthousiasme Jean-Luc Brulard, directeur du réseau Village Bleu. Certains Parisiens viennent même s'y retirer pour profiter de son environnement et de ses prix plus modérés que ceux de la capitale.

Toutefois, avec un budget inférieur à 500 000 euros, difficile de dénicher une maison, à moins d'être prêt à se lancer dans de grands travaux. On trouvera en revanche des appartements familiaux de bon standing, avec une offre plus abondante dans l'ancien maintenant que les acquéreurs se font plus rares. « Les prix d'affichage continuent d'augmenter, mais en réalité, le marché se tasse. Les acheteurs ont déjà dans l'idée que les tarifs vont baisser, et discutent davantage », constate un négociateur de l'agence Albert Ier.

Si vous n'êtes pas motorisé, mieux vaut ne pas trop vous éloigner de la gare de RER, ligne A, directe vers la Défense et le centre de Paris. Les prix s'y maintiennent grâce à cette bonne desserte. « Il faut compter entre 5 000 et 5 500 euros le mètre carré, estime Dominique Ruciak, responsable adjointe de l'Agence de Vallière. Dans un immeuble récent avec une prestation recherchée, par exemple une terrasse, on peut même atteindre 6 000 euros. » Néanmoins, de nombreuses entreprises se sont installées près de la gare. De ce fait, « le week-end, le quartier est un peu morose », prévient Nathalie Velé, négociatrice chez Arche Immobilier.

L'attrait des écoles privées Pour une ambiance plus animée, préférez le coeur de ville, riche en commerces. Le mètre carré s'y négocie 5 800 euros le mètre carré au maximum. Au-delà de ce secteur, les prix tombent à 5 000-5 200 euros le mètre carré. Un 80 m2 en bon état, dans une belle résidence récente, a trouvé preneur pour 420 000 euros.

Le secteur de Buzenval, au sud, est particulièrement prisé par les familles pour sa tranquillité, et surtout ses écoles privées. Les lycées Madeleine-Daniélou et Passy-Buzenval figurent parmi les plus réputés du département. Les prix peuvent varier sensiblement, selon la qualité des résidences et de leurs prestations. Un 66 m2 s'est vendu 280 000 euros, soit 4 240 euros le mètre carré, au quatrième étage d'un immeuble des années 1960 sans ascenseur. Mais la vaste résidence Beauharnais, bel immeuble en pierre de taille, se monnaie bien plus cher : un rez-de-jardin de 100 m2 est parti pour 570 000 euros. Et les plus beaux appartements atteignent 6 000 euros le mètre carré. A noter cependant que, hormis la proximité du centre commercial, route de l'Empereur, le quartier est un peu loin de tout, et que la voiture est donc de rigueur.

Muriel Breiman

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...