Saclay
LaVieImmo.com
ConstructionConstructionlundi 27 septembre 2010 à 09h17

Grand Paris : 1Md€ en plus pour l’établissement public de Saclay


Les tracés en compétition pour le Grand Paris des transports
Les tracés en compétition pour le Grand Paris des transports
Les tracés en compétition pour le Grand Paris des transports (©dr)

Nicolas Sarkozy a annoncé vendredi 24 septembre le débloquement d’une enveloppe supplémentaire d’un milliard d’euros pour le futur établissement public de Saclay, l’un des pôles les plus avancés du chantier du Grand Paris.

(LaVieImmo.com) - Alors que les décrets portant création de l’établissement public de Saclay (91) doivent être publiés aujourd’hui, le président a annoncé vendredi dernier un budget supplémentaire à l'institution, dont l'objectif est de rassembler les pôles scientifiques, victimes d’un morcellement. Selon Nicolas Sarkozy, en visite vendredi dernier sur le site, « il n’est pas raisonnable que perdure une telle mosaïque d’institutions, certes chacune très prestigieuse, mais mal coordonnées entre elles et séparées par des barrières institutionnelles artificielles totalement obsolètes au regard des enjeux de la compétition mondiale », rapportent Les Echos.

Valorisation du foncier

Le milliard d’euros supplémentaire octroyé au pôle proviendra des « ressources apportées notamment par les différents acteurs, qu’elles proviennent de leurs propres activités, de la valorisation du patrimoine immobilier et foncier qu’ils occupent actuellement ou de collectes de fonds auprès de leurs anciens élèves et de leurs partenaires », a indiqué M. Sarkozy.

Parallèlement à cela, c’est très prochainement que les projets de double boucle et d’Arc Express, nouveaux réseaux de transports en commun franciliens seront examinés. La Commission nationale du débat public (CNDP) a indiqué que le calendrier du débat aura lieu du 30 septembre 2011 au 31 janvier 2011. Roger Karoutchi, président de la commission des finances du conseil régional d'Ile-de-France, a souhaité que les deux débats publics débouchent sur « un projet commun », de par les nombreux points de convergence entre les deux propositions. La double boucle est quatre fois plus chère que l'Arc Express, et la mise en place du futur moyen de transport francilien, quel qu'il soit, ne devrait voir le jour qu'à l'horizon 2023-2025.

Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...