Saint-Brieuc
LaVieImmo.com
DiversDiversmardi 14 décembre 2010 à 17h34

Eric Besson signe un pacte électrique avec la Bretagne


Le pacte électrique breton prévoit notamment le développement de l'énergie éolienne
Le pacte électrique breton prévoit notamment le développement de l'énergie éolienne
Le pacte électrique breton prévoit notamment le développement de l'énergie éolienne (©dr)

La Bretagne vient de passer un « pacte électrique » avec l’Etat, afin de limiter la croissance de sa demande d’électricité, sécuriser son alimentation et développer le recours aux énergies renouvelables.

(LaVieImmo.com) - « La Bretagne présente simultanément une forte croissance de la demande […] et une faible production régionale d’électricité », indique Eric Besson, ministre en charge de l’Energie, dans un communiqué. Et pour cause, la région, qui connaît une croissance de sa demande plus de deux fois supérieure à la moyenne nationale, ne couvre à l’heure actuelle que 8 % de ses besoins. Un déséquilibre rendu critique par la vague de froid qui s’est récemment abattue sur la France, et a amené le Réseau de transport d’électricité à lancer pas moins de cinq alertes EcoWatt depuis le mois de novembre – dont la dernière aujourd’hui même.

Le « pacte électrique breton », signé avec la préfecture, le Conseil régional, l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) et l’Agence nationale de l’habitat (Anah) s’articule autour de « trois volets indissociables et dont la mise en oeuvre collective Etat/région est nécessaire », précise le ministère.

  • Le premier point concerne la maîtrise de l’énergie. Eric Besson prévoit de réduire par « deux, puis par trois la croissance de la consommation d’électricité dans la Région ». Pour atteindre ce but, l'Etat s'engagera aux côtés des acteurs locaux pour, par exemple, favoriser dans la région les actions d'économie d'énergie qui présentent l'impact physique le plus important sur la consommation d'électricité.
  • Il s’agit ensuite de développer le recours aux énergies renouvelables. Dans ce domaine, Eric Besson explique que « l'objectif est de passer de 845 MW installés actuellement à 3 600 MW en 2020, en encourageant entre autres le développement de l'éolien, de la biomasse et des énergies marine ». L'Etat engagera des études de potentiel et des appels d'offres nationaux pour le lancement de nouvelles filières, avec l’objectif qu'une partie de ces projets se situe en Bretagne.
  • Le pacte prévoit enfin la sécurisation de l'alimentation électrique. A cet effet, une ligne à haute tension sera réalisée entre Lorient et Saint-Brieuc, afin de permettre l'acheminement de l'électricité dans de bonnes conditions, y compris lors de l'éventualité d'un incident sur une autre ligne. Eric Besson a par ailleurs précisé que « cette ligne sera enterrée, pour préserver les paysages de l'intérieur breton ».

En marge de ces annonces, Eric Besson a confirmé la construction d’un « moyen de production classique, d'une puissance de l'ordre de 400 MW » à l’ouest de la Bretagne, afin d’ «  apporter la puissance nécessaire en bout de ligne ».

François Alexandre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...