Saint-Étienne
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobilierjeudi 15 mai 2014 à 09h43

Saint-Etienne, un marché difficile mais profitable aux acheteurs


Vue de Saint-Etienne
Vue de Saint-Etienne
Vue de Saint-Etienne (©Wikimedia Commons)

Tour d'horizon rapide de l'immobilier à Saint-Etienne.

(LaVieImmo.com) - L’immobilier stéphanois n’a pas le vent en poupe. Selon le dernier décompte des notaires, le m² s’y négociait à 1 150 € à la fin de l’hiver, en repli de 5,1 % sur un an et de plus de 15 % par rapport au pic du printemps 2008. En dépit de cette nette baisse, les transactions n’ont pas redémarré. « La ville n’attire plus les ménages actifs, analyse Guy Giraud, président de la chambre Fnaim de la région Loire. Les familles des catégories moyennes et supérieures lui préfèrent la proche banlieue ». Un phénomène déjà ancien, que le Crédit Foncier, sur son site Marche-immo.com, explique par le fait que les communes périphériques « particulièrement au nord » (Saint-Priest-en-Jarez,…) « offrent un habitat de meilleure qualité architecturale et structurelle, ainsi que, pour certaines d’entre-elles, un cadre presque champêtre à proximité des grands axes ».

Hervé Font, franchisé Solvimo dans la ville, décrit pour sa part le marché comme « profitable aux acheteurs », du fait d’une offre de logements largement supérieure à la demande. Attention, le « décalage entre le prix souhaité par les vendeurs et la possibilité d’achat des acheteurs » reste élevée, et les biens mis en vente trop cher peuvent rester plusieurs mois, voire plusieurs années sur le marché. « Un bien au prix du marché se vendra quasiment toujours dans des délais raisonnables, soit moins de 8 mois », précise M. Font.

Un prix de marché qui varie bien évidemment en fonction de la qualité et de la localisation du bien, dans une fourchette de 800 à 2 000 €/m² selon Hervé Font. Au Crédit Foncier, on note la difficulté à préjuger de la valeur des biens selon les secteurs : « Le marché des appartements est contrasté à Saint-Etienne, parfois à une ou deux rues près. Quelques rues très prisées côtoient à proximité presqu’immédiate des rues peu recherchées, voire "évitées". »

François Alexandre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 15/05/2014 à 19:08 par Stéphanois

    Et c'est pas fini la baisse entraine la baisse...

  • 0 Reco 15/05/2014 à 11:02 par Oscar

    Seule une politique ambitieuse de redynamisation de la ville permettra à St Etienne et à son immobilier de rebondir : meilleur entretien de l'espace public, rénovation des façades, développement du commerce et des transports, animation et grands évènements attireront de nouveaux habitants qui chercheront des logements. Sans cela, la ville continuera son lent déclin.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...