Saint-Jean-de-Monts
LaVieImmo.com
InterviewInterviewjeudi 24 juillet 2014 à 09h40

"Les propriétaires "raisonnables" vendent plus rapidement"


Thomas Piquot, agent immobilier à Saint-Jean-de-Monts
Thomas Piquot, agent immobilier à Saint-Jean-de-Monts
Thomas Piquot, agent immobilier à Saint-Jean-de-Monts (©dr)

Quatre question à Thomas Piquot, responsable de l'agence Century 21 PPV Immo, à Saint-Jean-de-Monts, en Vendée.

(LaVieImmo.com) - Comment se porte le marché immobilier à Saint-Jean-de-Monts ?

Thomas Piquot : Il reste actif, même si notre volume d’affaires moyen a fortement baissé depuis le début des années 2010. L’incertitude économique et les modifications successives de la fiscalité sur les plus-values immobilières ont indéniablement pesé sur les ventes de résidences secondaires, qui représentent une part importante de l’activité du littoral atlantique en général et de Saint-Jean-de-Monts en particulier.

Dans une note récente, les notaires de l’ouest estiment que la baisse des prix à l’œuvre depuis deux ans rend le « rêve de la résidence secondaire à nouveau abordable ». Est-ce le cas à Saint-Jean-de-Monts ?

Thomas Piquot : L’affirmation me paraît un peu rapide. Ce n’est pas parce que les prix sont orientés à la baisse que le « rêve » est plus accessible pour autant. Dans leur grande majorité, les propriétaires de logements secondaires proches de la mer ne consentent pas encore à baisser leur prix au niveau de la demande des acquéreurs actuels. C’est la raison pour laquelle on observe un allongement des délais de vente, et une plus forte négociation des prix sur les biens mis en vente au-dessus du prix du marché. Les propriétaires plus « raisonnables » arrivent encore à vendre dans des délais ne dépassant pas 90 jours, et avec peu de négociation (environ 3 %).

Quels sont les niveaux de prix pratiqués dans la ville aujourd’hui ?

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Thomas Piquot : Il est très difficile d’être précis car la valeur d’un bien dépend d’une multitude de critères : de sa situation géographique, de son environnement, des prestations qu'il offre, de sa performance énergétique et de son niveau d’équipement, mais aussi de son étage s’il est situé dans une copropriété verticale, ainsi que de l’état de la copropriété elle-même. Par exemple, si on voulait globaliser, je dirais que dans une copropriété de bon standing avec ascenseur, un beau T2 de 45 m² avec vue sur la mer se négocie en moyenne dans une fourchette de 120 000 à 150 000 €, contre 150 000 à 180 000 € en 2010. Pour un beau trois-pièces de 65 m² avec vue sur la mer, on est passé en l’espace de quatre ans de 200 00 - 230 000 € à 160 000 - 190 000 €.

La même étude montre qu’un quart environ des ménages qui achètent sur le littoral sont retraités, et que l’âge moyen des acquéreurs est de 51 ans. Qu’en est-il à Saint-Jean-de-Monts ?

Thomas Piquot : Je ne sais pas si des statistiques officielles existent, mais nous constatons dans notre agence un vieillissement de nos acheteurs ces douze derniers mois, 60 % environ ont plus de 60 ans. Cette part augmente, conséquence notamment de la crise économique. Ainsi, les 50-60 ans ont moins qu’avant le pouvoir d’achat nécessaire pour acheter une résidence secondaire. Cette tendance s’accompagne d’ailleurs d’un autre phénomène : la part des biens vendus à destination de résidence principale progresse, la plupart de ces acquéreurs plus âgés choisissant de s’installer dans la région de façon permanente.

La demande des investisseurs locatifs est-elle importante ?

Thomas Piquot : Non. Moins de 10 % des logements neufs que nous avons vendus depuis le début de l’année l’ont été à des investisseurs locatifs, au lieu de 20 à 30 % environ au début des années 2010. Dans l’intervalle, Saint-Jean-de-Monts a été écartée des zones éligibles à la défiscalisation (Saint-Jean-de-Monts est situé dans la zone « B2 », qui était éligible au dispositif Scellier mais ne fait plus partie du périmètre du régime Duflot, ndlr).

Retrouvez les prix au m² ville par ville, dans toute la France >>

Propos recueillis par Emmanuel Salbayre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 25/07/2014 à 13:59 par el manici

    les vendeurs se basent souvent sur le prix d'achat, les travaus.... hors ce qui fixe de les prix c'est l'offre et la demande.

  • 0 Reco 24/07/2014 à 17:47 par ElCotillo

    Regardez les comme ils s'excitent sur le marché de ST Jean de Monts, alors que pas un d'entre eux n'y a foutu les pieds !

  • 1 Reco 24/07/2014 à 14:20 par jeje

    Les vendeurs n'ont jamais prétendu avoir le pouvoir, ayant eux mêmes été acheteurs, ils sont très humbles et connaissent le parcours, mais les experts de l'état, qui déorganisent tout en permanence, vont devoir se faire à la réalité également. Si la France veut faire baisser l'immobilier, il suffit d'installer des familles de roms et de djiadistes et leurs laisser tous les droits. C'est tout simple et gratuit.. C'est le meilleurs moyen pour faire fuir les gens de l'intérieur, regardez le centre ville de Béziers, c'est très abordable..

  • 0 Reco 24/07/2014 à 13:08 par Roger

    Oui mais là on parle d'immo, pas d'un vulgaire objet consommable à moins de 100€.

    Et quand tous les experts du marché s'accordent à dire qu'il ne faut pas être trop gourmand sous peine de se retrouver le bec dans l'eau pdt de long mois, c'est qu'il y a une raison. les vendeurs n'ont plus le mouvoir, va falloir s'y faire....

  • 0 Reco 24/07/2014 à 13:06 par marc19

    En général un acheteur "honnête" est un acheteur qui se fait entuber .................

  • 0 Reco 24/07/2014 à 11:46 par LibDub

    Il y a même un objet, il y avait trop de gens intéressés, j'ai rajouté 60€
    Plus de réponses de rageux puis 2 semaines plus tard un acheteur honnête me l'a pris ^^

    Comme quoi il faut pas hésiter à revoir le prix à la hausse quant il y a de la demande.

  • 1 Reco 24/07/2014 à 11:42 par LibDub

    vendeurs "raisonnables" = vendeurs pigeons qui vendent au premier venu.

    J'ai récemment vendu 7 objets sur Le Bon C***.
    Quand tu mets un objet en vente tu as directement toute une flopée d'enragés obsédés par le prix qui te sautent dessus pour te proposer de le prendre direct à -20%.
    Je les envoie bouler comme il se doit, et au bout de quelques semaines une personne honnête, qui reconnaît la valeur de ton produit, te le prend au prix ^^

  • 0 Reco 24/07/2014 à 10:57 par jeje

    Raisonnable c'est à dire se faire encore plumer par l'état et les intervenants pour mieux se faire voler ses devises par les banques via les décisions du FMI.. Ce qui est raisonnable c'est d'arrêter d'investir dans ce secteur où l'interventionnisme de l'état empêche toutes transactions et où le droit n'existe que pour les personnes qui vivent au dépends des autres... députés, juristes, politiques vous etes responsables de la situation, c'est votre boulot de facilité les échanges économiques dans les DEUX sens.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...