Saint-Tropez
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobilierjeudi 22 août 2013 à 09h06

Le haut de gamme se porte bien à Saint-Tropez


A Saint-Tropez, le haut de gamme attire toujours autant
A Saint-Tropez, le haut de gamme attire toujours autant
A Saint-Tropez, le haut de gamme attire toujours autant (©Wikimédia Commons / Ryodo477)

Dans la ville Varoise, le marché de la vente concerne principalement les résidences secondaires et les biens d’exception. Zoom sur cette ville atypique où le luxe s’exprime sans limite.

(LaVieImmo.com) - Le marché de l’immobilier tropézien victime de son succès ? Dans le village, les prix au m² se négocient autour de 8 700 euros au dernier trimestre 2012. En hausse de 7,92 % sur un an. Le mouvement semble toutefois se calmer depuis le début de l'année, comme l’affirme Bernard Papazian, responsable de l’agence tropézienne d’Orpi : « actuellement, nous constatons une stabilité des prix ». La dernière tendance : les vendeurs réévaluent leurs biens pour les ajuster au prix du marché.

Le haut-de-gamme a le vent en poupe

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Forte de sa réputation, la ville qui est plébiscitée par la jet-set n’a pas de difficulté à vendre ses biens luxueux. Le marché immobilier compte sur une clientèle étrangère, notamment Russe « attirée principalement par l’ultra luxe », précise Philippe Chassaing, responsable chez Barnes. Mais point de primo-accédants. Ce que constate également l’agence Orpi, qui ajoute que « les français avec un gros pouvoir d’achat, comme les sportifs » sont particulièrement présents à la vente immobilière dans le haut de gamme. De fait, les biens de milieu de gamme peinent à trouver acquéreur. Ce que l'on regrette chez Barnes : « le marché immobilier devient très compliqué, dans la mesure où le marché de la vente concerne uniquement des résidences secondaires et du loisir ».

Une ville qui attire toujours

A Saint-Tropez, pas de quartiers plus privilégiés que d'autres. L’atout essentiel reste que « les amateurs de la ville sont bien présents », selon les mots de Bernard Papazian. La clientèle reste attirée par « l’esthétisme en terme de paysage », indique pour sa part Phillipe Chassaing, qui nous décrit des pins parasols, les vignes et la mer comme décor idyllique. De plus, la ville connaît peu de changements dans son urbanisme : aucun trafic ferroviaire, très peu de trafic routier, « tous ces atouts se retrouvent nul par ailleurs sur la Côte d’Azur », estime t-on chez Barnes. Le « snobisme tropézien » joue à plein, quitte à délaisser des communes voisines pourtant très agréables, telles Cogolin ou encore Grimaud. Même si les plages de Pampelone ou encore Ramatuelle restent recherchées.

Quelques transactions récentes :

  • - Propriété à Ramatuelle de 400 mètres carrés dans un domaine. Vue sur la mer, piscine, tennis. Prix de vente : 15 millions d’euros (Barnes).
  • - Maison de 240 mètres carrés, avec 3 000 mètres carrés de terrain. Vendue 15 millions d’euros (Orpi).
  • - Appartement dans un programme neuf, place des Lys. Vendu entre 15 et 20 000 euros, le mètre carré (Orpi).

Sahra Laurent - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 09/09/2013 à 11:11 par particulier

    Bonjour à tous, ce message pour vous prévenir que l'agence immobilière Barnes International a agit envers moi de la manière suivante: la surface indiquée sur une annonce de location d'un appartement a été surévaluée à 40m2, alors qu'elle fait moins de 32m2, certifié par un géomètre. En réponse à ma question, le propriétaire leur avait dit 36m2 et ils n'ont jamais eu de problème avec les autres locataires....Méfiez-vou s de cette agence!!


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...