Sallèles-d'Aude
LaVieImmo.com
InsoliteInsolitemercredi 31 juillet 2013 à 10h43

Un village pour retraités gays dans l'Aude


Un village qui suscite la polémique dans l'Aude
Un village qui suscite la polémique dans l'Aude
Un village qui suscite la polémique dans l'Aude (©http://www.thevillagesgroup.com)

Selon une information de l’AFP, le maire d’un petit village proche de Narbonne a donné le feu vert à la construction d’un village destiné aux retraités homosexuels. Sans le savoir…

(LaVieImmo.com) - Yves Bastié, maire de Sallèles d’Aude, dit être « tomb(é) des nues » après s’être rendu compte qu’il avait délivré « à son insu » un permis de construire pour un village destiné aux retraités gays. Selon l’agence de presse, le bénéficiaire de l’autorisation, la société Villages Group construit généralement des villages destinés aux retraités. Mais le groupe britannique a semble-t-il davantage ciblé son offre, en proposant cette fois aux retraités homosexuels un « oasis privé pour les plus de 50 ans de la communauté LGBT » tout proche du Canal du Midi, peut-on lire sur la brochure reproduite sur le site du quotidien L’Independant.fr.

Prix Immobilier

Les prix au m2 de votre ville

Le maire de cette commune de 2 000 habitants a déclaré à l’AFP avoir demandé à ses collaborateurs de « vérifier cette information mais si c'est bien le cas, j'estime que la moindre des choses aurait été d'être tenu informé ». M. Bastié, qui comptait redynamiser sa commune avec un projet de village de vacances, avait donné son accord en mars dernier, croyant avaliser « un site traditionnel de logements pour touristes seniors », relève Le Figaro. L'édile doit s'exprimer prochainement à ce sujet, mais se demande déjà « quel sera l'effet sur l'image de la commune », note le Huffington Post.

236 000 à 248 000€ la maison

Le projet, baptisé « Village-Canal du Midi », comprend 107 maisons individuelles écologiques selon le quotidien. Construit dans « un style villageois traditionnel », le lieu sera « coupé du monde par une enceinte ». La brochure précise que l’endroit est « idéal pour retraite-vacances-investissement ». Mais y vivre sera relativement onéreux : compter « 236 000 euros ou 248 000 euros pour une maison, à quoi il faudra ajouter 70 euros par semaine de frais de gestion et de management ».

Retrouvez les destinations estivales les moins chères en France : cliquez ici.

André Figeard - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 31/07/2013 à 15:20 par pasd'accord

    trop communautariste alors qu'ils veulent être considérés comme des citoyens lambda, commençons par passer des vacances ensemble!

  • 0 Reco 31/07/2013 à 13:56 par Gironimo

    C'est de la discrimination

  • 0 Reco 31/07/2013 à 11:00 par marc19

    Le début des guettos gays .........................


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...