Strasbourg
LaVieImmo.com
DiversDiversmercredi 13 avril 2011 à 09h12

Strasbourg ne veut plus de sa centrale nucléaire


Le site de Fessenheim dans le collimateur des élus strasbourgeois.
Le site de Fessenheim dans le collimateur des élus strasbourgeois.
Le site de Fessenheim dans le collimateur des élus strasbourgeois. (©dielinkebw)

Le conseil municipal de la capitale alsacienne a voté, à l’unanimité moins une abstention, une motion demandant l’arrêt de la centrale nucléaire de Fessenheim. En service depuis 1977, de nombreuses voix s’élèvent pour dénoncer son obsolescence.

(LaVieImmo.com) - « Ses installations sont vraisemblablement frappées d’obsolescence, comme de nombreux dysfonctionnements le laissent penser ». Le conseil municipal est sans équivoque lorsqu’il parle de sa centrale. En service depuis 34 ans, c’est la plus vieille centrale nucléaire française en activité que les élus espèrent voir démanteler. Avec ce vote, ils rejoignent des riverains et des associations écologiques, qui avaient manifesté récemment autour de la centrale. Dans un souci d'affirmer la position de Strasbourg comme ville « européenne », ils se rangent derrière les régions suisses et allemandes, voisines de la centrale, toutes opposées à celle-ci.

Des similitudes troublantes avec Fukushima

Le conseil municipal fait le lien entre l’incident nucléaire japonais et la centrale alsacienne, montrant des doutes quant à la fiabilité du système : « le déroulement des événements au Japon montre qu’un haut niveau de maîtrise scientifique et technique n’est pas un gage suffisant de sécurité en matière de gestion nucléaire ». La ville s’inquiète de la dégradation progressive du site de Fessenheim : « L'Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN) et l'Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) ont mis cette année en lumière de nouveaux dysfonctionnements impactant la sécurité des installations ». Strasbourg souhaite reconvertir la centrale en un site pionnier sur la recherche et le développement. Un processus qu’elle souhaiterait coupler avec « la mise en place et le développement d’un plan de réduction de la consommation d’énergie dans tous les secteurs ».

Damien Fournier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 13/04/2011 à 13:08 par Friand

    Cette fermeture serait justifiée, vu l'ancienneté de cette centrale.
    La reconversion en centre R&D est une bonne chose car la France doit faire des efforts pour innover !

  • 0 Reco 13/04/2011 à 10:17 par Nulot

    Arrêtons le nucléaire ! (si c'est encore possible d'appuyer sur le bouton "off" de ces machines infernales).


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...