Suresnes
LaVieImmo.com
PrestigePrestigelundi 3 mai 2010 à 20h41

La French Touch du 92


On doit cette maison contemporaine au style dynamique et affirmé à Jacques Moussafir, figure majeure de la création architecturale française, membre du collectif French Touch. Il la réalise en 1998 pour un couple amateur d’architecture et de nouvelles matières, sensible aux travaux de Zumthor, Le Corbusier, Mies van der Rohe ou Kahn pour leur maîtrise de la lumière et de l’espace.

(LaVieImmo.com) - La maison se situe sur les hauteurs de Suresnes dans les Hauts-de-Seine, au cœur d’un quartier calme et résidentiel.

D’une surface de 180 m², la maison, en retrait par rapport à la rue, conjugue lumière, vues, intimité, convivialité, ouverture sur l’extérieur et praticité. Elle articule deux volumes, traités différemment et recevant chacun une fonction propre.

Le volume principal, tel un écrin percé de quatre grandes baies toute en hauteur, s’élève sur un socle compact. Il comprend au premier étage un grand espace de vie de 4 m de hauteur sous plafond, se prolongeant par une vaste terrasse et une cuisine. Le rez-de-chaussée dispose de deux chambres d’enfants avec salles de bain, d’une chambre parentale et d’un atelier. Celui-ci bénéficie d’un double éclairage (latéral et zénithal) et ouvre sur un petit jardin japonisant.

Un second volume sculptural, lumineux et suspendu, permet l’accès à la maison. Il se compose d’une entrée et d’un escalier le long de la façade latérale nord. C’est un lien entre les niveaux, l’intérieur et l’extérieur. Sa sous face abrite un accès à la cave.

La maison propose une série de séquences et de transitions entre les différents espaces et s’attache à créer un lien depuis l’intérieur vers son environnement, un jardin paysager proposant différentes ambiances.

Dans le séjour, une façade vitrée doublée d’une bibliothèque filtre la lumière. La tradition classique des ouvrants et fermants y est inversée: ce sont les pleins en iroko qui s’ouvrent sur toute leur hauteur vers l’extérieur. Les panneaux de verres assemblés par un joint silicone, sont fixes.

Représentative des années 90, en partie par le choix des matériaux (sols en résine et en béton, panneaux translucides en polycarbonate) et son style affirmé, cette réalisation architecturale demeure une pièce urbaine marquante dans le paysage pavillonnaire des hauteurs de Suresnes. Innovante dans la forme sculpturale de la maison, comme dans les choix techniques et la gestion des détails, elle a fait l’objet de plusieurs articles dans la presse spécialisée.

Architecture de Collection

Visualiser ce bien à vendre

Laetitia André - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...