Toulouse
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobilierjeudi 16 février 2012 à 08h56

Coup de gel sur l'immobilier à Toulouse


Toulouse sous la neige
Toulouse sous la neige
Toulouse sous la neige (©Chanvin/ Wikimédia)

L’attentisme règne sur l’immobilier toulousain. Prudents, les professionnels se préparent à affronter des mois un peu difficiles.

(LaVieImmo.com) - A Toulouse, il n’y a pas que le mercure qui est gelé en ce début d’année 2012. « Au mois de janvier, nous n’avons fait aucune vente, confesse, sous couvert d’anonymat, un agent de la rue Ozenne, entre le Jardin des Plantes et la place des Carmes. Un ralentissement d’activité est fréquent à cette époque de l’année, mais on ne peut pas vraiment dire que les premiers jours de février soient très encourageants ».

Attentisme

Un constat partagé, peu ou prou, par l’ensemble de la profession. Rue du Printemps, dans le quartier Chalets-Concorde, Françoise Bergua, responsable des deux agences Cabinet du Printemps (rue du Printemps et rue de la Concorde), reconnaît que « la situation n’est pas très encourageante », et craint que la situation ne s’enlise, «  l’attentisme l’emport[ant] jusqu’aux élections présidentielles ».

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Dans ce contexte, l’heure n’est plus à la hausse des prix, même si les professionnels hésitent encore à parler de baisse. Selon le dernier décompte des Notaires, le mètre carré dans la ville rose se négocie à près de 2 500 euros en moyenne, en hausse d’un peu moins de 6 % sur un an. Ce niveau, comparable à celui qui se pratiquait au début de l’année 2008, cache d’importantes disparités, selon la qualité des immeubles et des situations. Dans le centre-ville, valeur-refuge et pénurie de biens disponibles continuent de tirer les prix, qui se négocient très souvent au-dessus de 3 000 euros/m², parfois plus pour les petites surfaces des quartiers les plus recherchés (Capitole, Carmes ou Saint Etienne, notamment).

François Alexandre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 11/03/2012 à 21:42 par Domicilium

    Dans l'hyper centre ville de Toulouse où l'offre est très inférieure à la demande, les prix restent élevés comme nous le constatons quotidiennement dans nos différentes recherches.
    EM
    Domicilium - conseil et chasseur immobilier

  • 0 Reco 16/02/2012 à 12:00 par medium 31

    et c'est que le début! Vous allez voir la chute des prix à venir quand les proprios comprendront que la bulle immobilière est en amorce de rupture avant l'explosion


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...