Toulouse
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobiliermardi 16 octobre 2012 à 11h25

Toulouse : Une hausse de prix "raisonnable" selon les Notaires


Les prix au centre de Toulouse
Les prix au centre de Toulouse
Les prix au centre de Toulouse (©Notaires de France - Perval)

Selon le dernier pointage, le mètre carré se négocie autour de 2 580€, en hausse d'un peu moins de 5 % sur un an.

(LaVieImmo.com) - Toulouse connaît une hausse de prix plutôt « raisonnable », selon la chambre des notaires de Haute-Garonne. En moyenne, le mètre carré ancien dans la Ville rose se négociait à 2 582€ à la fin du premier semestre, en progression de 4,6 % sur un an. Soit un taux de croissance plus fort qu’à Marseille (+0,3 %, 2 574€/m²) et Montpellier (+0,8 %, 2 504€/m²), mais significativement moins prononcé qu’à Nantes (+5,7 %, à 2 641 euros/m²), Lyon (+6,3 %, à 3 205 euros/m²) ou Bordeaux (+7,6 %, à 2 802 euros/m²), qui enregistre la croissance la plus forte.

Bonne tenue des beaux quartiers

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

A la période considérée, Toulouse est « la grande ville de France qui a vu le prix des appartements évoluer avec modération », commentent les notaires. Et encore, la hausse est principalement tirée par « les beaux quartiers » centraux, dont la chambre observe qu’ils « concentrent les prix les plus remarquables et des progressions toujours significatives ». C’est le cas notamment, des quartiers Ozenne, où le mètre carré, en hausse de +8,4 % sur un an, dépasse désormais les 3 800€, et Concorde, qui affiche une progression de 7,3 % et un m² à 3 157 euros. «  Au-delà du centre-ville, deux quartiers enregistrent une hyper performance », ajoutent les notaires : Bonnefoy (+ 18,7 %, 2 340€/m²), « quartier en devenir grâce au programme d’aménagement annoncé du quartier de la gare », et Le Mirail (+17,7 %, 1 722€/m²), où la « nature de l’offre » s’améliore, « avec des appartements résultant de la politique du Grand Projet de Ville ».

Pour 2013, la chambre prédit « un début d’année marqué par une accalmie, avec plus d’offres que de demandes, des volumes de ventes et des prix qui se maintiennent sur l’ancien ».

François Alexandre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...