Versailles
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobilierjeudi 21 février 2013 à 10h18

Pas de baisse de prix à Versailles... pour le moment


Vue de Versailles
Vue de Versailles
Vue de Versailles (©dr)

Coup d’œil rapide sur le marché immobilier de la préfecture des Yvelines.

(LaVieImmo.com) - Le marché immobilier versaillais n’est pas épargné par la baisse des volumes de transaction, même si les secteurs traditionnellement les plus recherchés, comme Notre-Dame, Saint-Louis ou Clagny-Glatigny restent plutôt épargnés. « Le Versailles de l’image d’Epinal, ville historique aux façades classées aux Bâtiments de France, est toujours très prisé, explique Stanislas Ripert. Les biens plus récents ou mal entretenus, en revanche, n’ont plus le vent en poupe - d’autant moins s’ils sont situés loin du château », ajoute-t-il.

Côté délais de transaction, la tendance est à l’allongement, même sur les biens les plus recherchés. « La demande s’essouffle un peu et les vendeurs restent accrochés à leur branche », explique John Kavrakoff, responsable de l’agence Monte Cristo. « Cela prend forcément du temps pour que l’offre et la demande se synchronise… mais cela finit toujours par arriver », ajoute-t-il.

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Cette synchronisation pourrait alors s'accompagner d'une baisse de prix. Pour l’heure, la tendance reste à la stabilisation : selon le dernier décompte de la chambre des notaires d’Île-de-France, le mètre carré dans la ville se négociait 5 720 € au troisième trimestre 2012, contre 5 740 € un an plus tôt. Le réseau MeilleursAgents.com, lui constatait au 1er février un prix moyen de 5 565 €/m² pour les appartements et de 6 125 €/m² pour les maisons. Avec, bien entendu, des écarts parfois sensibles en fonction de la situation et de la qualité des biens vendus.

Exemples de transactions à Versailles, réalisées par l’agence Monte Cristo

  • Rue des Missionnaires : appartement récent (114 m²) avec deux parkings, vendu 750 000 € avec 5 % de négociation
  • Rue du Général Leclerc : appartement du XVIIIe siècle de 7 pièces (162 m²), vendu 800 000 €
  • Rue du Maréchal Gallieni : appartement de 4 pièces (88 m²) avec terrasse et deux parkings, vendu 688 000 € sans négociation
  • A proximité du boulevard de la Reine : maison de 6 chambres (160 m²) avec jardin, vendu 1,2 million d’euros avec 5 % de négociation
  • François Alexandre - ©2016 LaVieImmo
    Donnez votre avis
    Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
    (il vous reste 2000 caractères)

    • 0 Reco 24/02/2013 à 16:01 par lolop

      @M.C.
      La réalité ne s'est pas encore pliée à vos fantasmes semble t'il.

    • 0 Reco 21/02/2013 à 10:43 par M.C.

      Si quelques petits secteurs font de la résistance, c'est que seuls les biens de haute qualité se vendent et ceci sans prêt, ce qui fausse les statistiques. En fait, à logement égal, les prix ont baissé de partout et cette baisse devrait s'accentuer et dépasser celle de 2009. Si les médias ne parlent plus de cette soi-disant pénurie de biens, c'est qu'il n'y a maintenant plus d'argument valable pour faire reculer le krach immobilier attendu par tous les économistes sérieux.


    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
    Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...