Vitré
LaVieImmo.com
FiscalitéFiscalitélundi 19 juin 2017 à 15h29

Dispositif Pinel : retour des dérives de l'investissement locatif dans le neuf ?


Vitré vient d'obtenir une dérogation pour bénéficier du dispositif Pinel
Vitré vient d'obtenir une dérogation pour bénéficier du dispositif Pinel
Vitré vient d'obtenir une dérogation pour bénéficier du dispositif Pinel (©Philippe Huguen - AFP)

Vitré, une commune de la zone C où la demande locative est considérée comme la plus faible de France, est désormais éligible au dispositif d'incitation fiscale. Son maire assure que les investisseurs n'auront aucun mal à trouver de futurs locataires.

(LaVieImmo.com) - Un décret publié en mai dernier a acté l'extension aux communes de la zone C (celle où la demande de logements est la plus faible de France) du dispositif Pinel qui permet aux propriétaires d'un logement neuf de bénéficier de réductions d'impôt sur le revenu, à condition de le louer pendant six, neuf ou douze ans à un prix inférieur à celui du marché. Pour devenir éligibles, les mairies doivent cependant réaliser une demande d’agrément au préfet de région.

À Vitré, en Ile-et-Vilaine, on se réjouit d'avoir obtenu cette dérogation tant attendue. Située à une quarantaine de kilomètres de Rennes, la commune de 18.000 habitants s'est vue délivrer l'agrément préfectoral en à peine un mois. Elle devient ainsi la première ville de la zone la moins tendue de l'Hexagone à pouvoir bénéficier de cette mesure expérimentale, censée prendre fin au 31 décembre 2017. Pierre Méhaignerie, le maire de Vitré, veut donc aller vite, car il y a déjà 50 demandes d'investissements en Pinel. Soit autant de logements à faire sortir de terre, en seulement six mois. Les travaux de construction doivent démarrer avant la fin de l'année.

L'ancien ministre UDI, qui fait partie de ceux qui ont poussé en faveur d'une extension en zone C, y voit la preuve que la demande des investisseurs est particulièrement forte dans sa ville. Interrogé sur ce qui justifie l'arrivée d'une telle mesure à Vitré, Pierre Mehaignerie a des arguments solides: quatorze entreprises de plus de 500 salariés se trouvent dans un rayon de quinze minutes autour de Vitré. Autant d'entreprises et de salariés qui cherchent donc des logements. Voilà pourquoi le maire de Vitré est convaincu que la demande locative sera en mesure de correspondre à la nouvelle offre.

Une trentaine de communes devraient emboîter le pas

De quoi apaiser les craintes qui planent sur le Pinel. Il y a quelques mois, les experts du Laboratoire de l'immobilier avaient passé au crible les villes les plus peuplées de la zone C où investir serait très risqué si elles obtenaient une dérogation. Mais Vitré pourrait incarner l'exception. Car les communes capables d'accueillir ce type d'investissement sont minoritaires dans le pays. Surtout, on ne peut y faire que quelques opérations, une ou deux au maximum. Sauf qu'une fois la dérogation accordée, rien ne pourra empêcher les promoteurs de multiplier les chantiers, encouragés par des épargnants en quête d'investissement.

Et rien ne garantit la présence future d'un locataire dans ces zones plus rurales. Le risque est donc de retomber dans les dérives incarnées par les fameux "Robien de la colère", ces ménages qui pensaient devenir propriétaires en espérant profiter d'un dispositif fiscal, mais qui faute de locataires, ont été contraints de vendre leur bien à perte.

Une petite trentaine d'autres communes sont déjà en passe d'obtenir à leur tour les agréments nécessaires pour être éligibles au dispositif. Un expert l'assure: "On a bel et bien ouvert la boîte de Pandore". D'où son conseil d'éviter d'investir dans la zone C, quelque soit la ville et son profil. "Il y a suffisamment d'opportunités d'investissements ailleurs", nous dit-on.

Marie Coeurderoy édité par J.Mo.

LaVieImmo.com - ©2017 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...