Insolite
LaVieImmo.com
InsoliteInsolitemardi 9 avril 2013 à 15h37

Corée du Nord : L'"Hôtel de la mort" attendra !


Le Ryugyong Hotel, en 2009
Le Ryugyong Hotel, en 2009
Le Ryugyong Hotel, en 2009 (©Wikimedia Commons)

Le groupe hôtelier suisse Kempinski Hotels a annoncé à l’AFP avoir cessé ses discussions en vue d’ouvrir un établissement au sein du Ryugyong Hotel, à Pyongyang.

(LaVieImmo.com) - Les relations glaciales entre la Corée du Nord et sa voisine du sud ont-elles aussi gelé le développement de l’immobilier local ? C’est en tout cas ce qui semble affecter le Ryugyong Hotel, dans la capitale nord-coréenne, qualifié d’ « Hotel of Doom » (comprendre au choix « hôtel de la mort » ou « hôtel de l’échec ») par la presse anglo-saxonne. L’exploitation de cet établissement aux multiples retards de livraison depuis le début de sa construction connait un nouvel écueil.

Dans un mail envoyé à l’AFP, l’hôtelier suisse Kempinski Hotels « confirme que KEY International, son partenaire pour la coentreprise en Chine avec Beijng Tourism Group (BTG) avait initialement mené des discussions pour gérer un hotel à Pyongyang, en Corée du Nord ». Or, « aucun accord n'a été signé dans la mesure où il n'est pas possible d'entrer sur ce marché à l'heure actuelle », est-il indiqué.

Comme le rappelle l'agence de presse, Kempinski espérait ouvrir « dans le courant de l’année 2013 un hôtel de 15 chambres » dans cette massive structure pyramidale, haute de plus de 330 mètres.

Plus de 25 ans d'attente

La construction de l’hôtel Ryugyong avait été décidée en 1987, sous l’ancien leader politique Kim Jong-Il, décédé en décembre 2011. Les travaux devaient commencer trois ans plus tard sous l’égide du groupe français Lafarge. Mais au lendemain de la chute du bloc communiste, et du fait de manque de fonds, le projet a été arrêté en 1992.

Ce n’est que 16 ans plus tard, en 2008, que Pyongyang active sa réalisation, à l’aide du consortium égyptien Orascom Group. Non sans cynisme, le magazine américain Esquirre qualifie à cette date l’entreprise de « pire chantier de construction de l’histoire de l’humanité ». Aux dernières nouvelles, l'édifice n'est toujours pas entièrement achevé, après plus de 25 ans de chantier.

Menaces de guerre « thermo-nucléaire »

La tension ne cesse de monter dans la région ces dernières semaines. La Corée du Nord a en effet menacé mardi de se lancer dans une guerre « thermo-nucléaire », et a appelé les étrangers en Corée du Sud à quitter le pays, après avoir mis à exécution sa menace de retirer ses 53 000 employés du site intercoréen de Kaesong.

Retrouvez les prix de l'immobilier au m², ville par ville en France : cliquez ici.

André Figeard - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
    Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...