Insolite
LaVieImmo.com
Insolitemardi 29 janvier 2013 à 12h40

Elle poursuit son vendeur pour lui avoir caché le passé sanglant de sa demeure


La maison de Janet MillikenLa maison de Janet Milliken (©ABC News)

Une mère célibataire a porté plainte contre le vendeur de sa maison, qui lui avait caché qu’un meurtre suivi d’un suicide avait eu lieu des années auparavant. Elle fait appel à la Cour suprême de Pennsylvanie.

(LaVieImmo.com) - Quand Janet Milliken, 59 ans, part s’installer en Pennsylvanie avec ses enfants après le décès de son mari, c’est pour « entamer une nouvelle vie », relate ABC News. Or, après avoir acheté sa nouvelle maison en 2007, pour 610 000 dollars, cette mère célibataire s’aperçoit qu’un terrible drame a eu lieu peu de temps avant son emménagement. En effet, en février 2006, celui qui occupait alors les lieux, un certain Konstantinos Koumboulis, aurait tiré sur sa femme par arme à feu avant de mettre fin à ses jours dans la chambre à coucher. En octobre suivant, un couple qui connaissait le sordide passé de la maison en fait l'acquisition pour la revendre à Janet Milliken, sans mettre celle-ci au courant, raconte ABC News. Tout le contraire de la maison de Xavier Dupont de Ligonnès, rachetée par l'un des membres de la famille du propriétaire du présumé meurtrier !

Un passé délibérément caché

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Milliken apprend l’existence de la tragédie par l’intermédiaire des camarades de ses enfants. Perturbée, elle décide alors de se retourner contre l’ancien propriétaire et l’agent en charge de la vente. Pour elle, il y a un dol : ces derniers ont choisi lors de la vente de « cacher délibérément le passé récent de la demeure ». La demande de la propriétaire est d’abord rejetée par le tribunal. Elle en appelle alors à la Cour Suprême de Pennsylvanie, en lui adressant une pétition pour faire reconnaître ce préjudice quelque peu particulier...

« Dommageable et troublant pour le futur propriétaire »

L’avocat de l’actuelle propriétaire, Tim Rayne, espère que les juges reconnaîtront qu’un « horrible événement qui a eu lieu à l’intérieur d’une propriété peut se révéler aussi dommageable et troublant pour le futur propriétaire qu’un défaut physique ». Voire pire : selon lui, « les défauts physiques peuvent être réparés. Les faits troublants qui (…) se sont déroulés dans cette maison ne le peuvent pas ».

L’avocat de la partie adverse, Abraham Reich, estime que la justice s'est montrée jusqu'à présent un véritable « guide pour toute transaction immobilière à venir, en mettant de côté l’incertitude autour de l'obligation ou non du vendeur de révéler l’existence d’un assassinat suivi d’un suicide ou tout autre type de « dommage psychologique » ». En attendant le verdict, la famille continue à vivre dans la maison…

Estimez votre logement en quelques secondes : cliquez ici.

Léo Monégier - ©2014 LaVieImmo
Donnez votre avis
(il vous reste 2000 caractères)

  • 2 Reco 31/01/2013 à 12:51 par dédé le saumon

    @ddb31 : ce que tu décris doctement, en pompant une définition pour mieux faire entendre que tu as raison (l'apanage des médiocres me semble-t-il mais passons), c'est une arnaque "active". Ce qui n’est pas le cas ici.

    En l'occurrence on est dans le "passif", la rétention d'information. La "réticence dolosive" dirait-on en tout cas en droit français, encore faut-il le prouver dans ce cas précis. A mon avis, rien n'est moins sûr…

    Par ex: tu achètes un appart dans lequel il y a eu une tuerie en 1850. Tu le dis pas. Tu encours une condamnation ? moralement, tu y vois une faute moins lourde que si c'était hier ? Où est la limite ? Ou bien dans l'appart en question, il y a eu un suicide, peu importe quand. Tu le dis aussi ?...

    Ma question est la suivante : que dis-tu ou non à ton acheteur, à part l’existence de vices apparents, de défauuts « physiques » ? La loi dit rien à ce sujet. Et à mon avis, elle fait bien. Donc pour moi, ça s'appelle une opération immobilière; Point barre.

  • 2 Reco 31/01/2013 à 11:05 par Veilleur

    Il y a quelques années, un de mes enfants a loué une maison. Le jour de l'emménagement, un déménageur lui dit qu'une pièce sent l'embaumement d'un mort. Le jour de l'arrivée des enfants dans la maison aménagée, un de leurs enfants affirme qu'une pièce sent la même odeur que lors d'une veillée funébre où ils étaient allés un mois auparavant. Il ne nous en parle pas. Nous allons les voir, ma femme fait un malaise, dans la pièce en question. Les appareils électriques s'arretaient tous seuls à un moment dans cette pièce, l'électricien n'a rien trouvé d'anormal. Et le gros lustre a tourné tout seul un jour de réunion de famille, un vendredi 13. Nous étions 14 adultes, tous témoins, et les enfants et les ados dans une autre pièce n'ont pas eu droit à ce ballet lumineux.. Le jour de déménagement, un déménageur a dit connaître la maison. Pompier bénévole, il y avait pour la première fois rencontré un mort, un suicidé, un vendredi 13 !! Du coup, les miens et les déménageurs ont fait une prière à voix haute, chacun dans sa langue et en fonction de sa religion, cacophonique mais très doux parait il, il y avait des orthodoxes, des musulmans et des catholiques.
    Dans certains états d'Amerique du Nord, il y a obligation pour le vendeur d'informer le client des décès accidentels ou non, et de la présence de fantômes !

  • 0 Reco 31/01/2013 à 09:48 par Vince

    elle a peur de quoi? des fantômes?? c'est grotesque, il n'y a aucun préjudice, aucun dol.

  • 0 Reco 31/01/2013 à 08:52 par bibi

    ou l'art de gagner de l'argent a l'américaine

  • 1 Reco 31/01/2013 à 07:37 par marc19

    Marc a raison , c'est importé des States cette manie d'entamer des procédures pour tout et n'importe quoi.
    Les termes de l'acte de vente n'ont plus de valeur.
    Les assureurs devraient nous mitonner un contrat pour couvrir ce nouveau risque .

  • 0 Reco 31/01/2013 à 00:45 par zara le beninois

    aies confiance a ta foie cela peut arriver a tout le monde par negligence

  • 0 Reco 31/01/2013 à 00:43 par zara le beninois

    maman oublie le passe pour ne pas trouble tes enfants rien ne t arrivera par la grace de dieu

  • 0 Reco 30/01/2013 à 21:21 par ddb31

    @dédé le saumon : "arnaque : populaire pour escroquerie. escroquerie : Délit, tromperie consistant en l'obtention d'un bien ou la fourniture d'un service au moyen de l'usage d'un faux nom, d'une fausse qualité, de l'abus d'une qualité ou de manœuvres frauduleuses."
    Ce couple a trompé l'acheteuse dans le but de faire un bénéfice : c'est une arnaque.
    Que vous soyez d'accord ou pas avec le fait que ça n'impacte pas la valeur de la maison, ni l'acte d'achat, peu importe, le fait est que certaines personnes le sont et qu'il y a de sérieux doutes sur le fait que les vendeurs aient délibérément caché cette information pour surcoter la maison par rapport à leur prix d'achat !
    Ce sont des arnaqueurs, point barre, peu importe les USA, capitalisme ou libéralisme !

  • 0 Reco 30/01/2013 à 19:17 par REGINE

    "Rosemary's baby" revisité.

  • 1 Reco 30/01/2013 à 17:49 par Vieil homme sage...

    c'est comme pour l'adultère: tant que le ou la trompé(e) n'est pas au courant tout va bien....si on devait être au courant de tout ce qui a bien pu se passer dans une maison ancienne on n'achèterait peut-être plus rien!! il se dit dans le milieu des architectes qu'il ne faut jamais lancer de programme immobilier sur un lieu où il y a eu de la souffrance humaine ou animale (ancien hopital, abattoir, etc...) ..superstition, probablement, mais l'irrationnel fait aussi partie de l'humanité...

  • 3 Reco 30/01/2013 à 17:49 par zouzou

    Si elle veut me la donner je la prend sans soucis sa maison...faut être idiot pour avoir peur de ce genre de choses

  • 1 Reco 30/01/2013 à 16:57 par Jerôme

    Ce ne sont que des superstitions :
    Si l'on vous disait tout les drames et les atrocités qui se sont déroulées là où vous vivez ...

    Bref, c'est normal et rassurant que la justice ne fasse pas de lois pour protéger les superstitieux, sinon il faudrait aller vivre sur la planète Mars pour dormir sur un mètre carré où l'homme n'a pas trucidé son semblable.

  • 3 Reco 30/01/2013 à 16:33 par Jojo

    Je suis d'accord avec cette femme. Je ne me vois pas du tout m'installer avec mes dans la maison hantée d'amytiville ou dans celle où jeffrey dahmer a torturé et tué tant de personnes. D'ailleurs aux Etats-Unis, les autorités détruisent souvent les maisons qui ont un passé horrible.

  • 0 Reco 30/01/2013 à 16:24 par ricou

    voici un village ou ils se passe des choses étranges dans les maisons en France !
    copiez ce lien dans la barre des menu :
    watch?v=r7J9f7XXmfk

  • 1 Reco 30/01/2013 à 15:16 par biba

    Bonjour, moi aussi je ne supporterai pas de vivre dans une maison oû il ya eu un crime. Je ne me sentirai pas en sécurité. Il se peut même qu'elle soit hantée!!

  • 0 Reco 30/01/2013 à 14:56 par dédé le saumon

    ddb31 : arnaque de quoi ? ça s'appelle le profit ! quoi de plus naturel, dans une société de surcroît particulièrement adepte du libéralisme ?

  • 4 Reco 30/01/2013 à 14:36 par otto

    Quoiqu'en disent certains sur le site, c'est illégal aux USA et au Canada de ne pas évoquer avant l'achat, les meurtres et suicides qui se sont produits dans la maison. Donc sa demande est tout à fait légitime puisque c'est la loi ... et ce, peu importe votre avis.

  • 2 Reco 30/01/2013 à 14:27 par NINOU

    Encore une belle façon de ramasser de l'argent ! En quoi cette maison perd sa valeur ? Les etres humains sont tous devenus fous avec leur procés pour un rien, je suis écoeurée de notre humanité, pauvre monde

  • 1 Reco 30/01/2013 à 14:23 par dédé le saumon

    bof, dans toutes les maisons de navarre y a eu des drames, si on cherche bien...

  • 1 Reco 30/01/2013 à 14:10 par julie

    cela fait penser à l'affaire ROMAND à Prévessins (01) pour rien au monde je l'aurais acheté cette maison - il a tué ses 2 enfants et sa femme....je comprends cette femme.

  • 0 Reco 30/01/2013 à 13:49 par josmaria

    Amytville

  • 0 Reco 30/01/2013 à 13:37 par Robluf

    Tres d'accord avec les arguments anvancés par l'avocat de la dame puisque psychologique, c'est troublant et les conchemards sont quasi inévitables surtout pour les enfants.

  • 4 Reco 30/01/2013 à 13:20 par ddb31

    Je suis d'accord avec vous marc19.
    Cependant, dans le cas précis, je serais intéressée de connaître la plus-value du couple vendeur.
    En effet, le meurtre a eu lieu en février 2006, ils achètent la maison en toute connaissance de cause en octobre 2006 pour le revendre moins de 4 mois plus tard ????
    Je vois bien là une belle arnaque en fait : j'achète au prix le plus bas connaissant les faits et revend en suivant au plus fort en cachant les faits ...

  • 2 Reco 29/01/2013 à 12:57 par marc19

    Un jour , il faudra s'assurer contre tout recours d'un acheteur ...................