Insolite
LaVieImmo.com
InsoliteInsolitejeudi 19 juillet 2012 à 11h56

Il achète un hôtel 4 étoiles pour... 1 000 francs suisses !


L'hôtel la Claustra, avant sa fermeture
L'hôtel la Claustra, avant sa fermeture
L'hôtel la Claustra, avant sa fermeture (©www.claustra.ch)

Un entrepreneur a fait l'acquisition d'un hôtel 4 étoiles en Suisse vendu aux enchères pour une bouchée de pain : 1 000 CHF ! Le bâtiment, qui offre des prestations grand luxe et a la particularité d’être construit sous terre, est pourtant estimé a près de 4 millions.

(LaVieImmo.com) - L’heureux acquéreur de l’hôtel La Claustra, Luca Filippi, a peut-être fait l’affaire du siècle. Lors d’une vente aux enchères mémorable, le 10 juillet dernier, cet entrepreneur en construction s’est offert cet incroyable bâtiment souterrain pour trois fois rien, comme le relate le quotidien Le Temps : seulement 1 000 francs suisses, soit un peu plus de 830 euros.

Il est vrai que l’acheteur a dû s’acquitter des frais de procédure pour accéder à la vente, qui se sont montés à 40 000 CHF. Il n’empêche, le bien, estimé à plus de 3,7 millions de francs suisses, lui permet de réaliser une affaire en or. Avec une belle plus-value en perspective !

Un restaurant, une piscine thermale, un centre de bien-être

Il s’agit d’un « 4 étoiles » très atypique. Conçu au cœur d’une montagne, le col du Gotthard, dans les Alpes Lépontines, l’hôtel La Claustra a la particularité de se situer à 35 mètres en-dessous du sol exactement, précise le quotidien helvète.

Cet ancien fortin militaire métamorphosé en un hôtel grand luxe en 2004 possède « 17 chambres, des salles de séminaire, un restaurant, un centre de bien-être avec bain turc et piscine thermale », précise Le Temps. Le constructeur de l'endroit, l’artiste et sociologue lucernois Jean Odermatt, voulait créer un « couvent postmoderne », un lieu propice à la réflexion.

Fermeture en 2010

Mais malgré sa disposition atypique et ses prestations de choix, l’hôtel la Claustra n’a pas rencontré un franc succès. En cause, notamment, selon un ami du concepteur cité par le quotidien, la politique exclusive de l’hôtel, qui faisait que de nombreux touristes de passage dans ce magnifique endroit trouvaient porte clause s’ils n’avaient pas réservé au préalable. Face aux difficultés financières, l'établissement a été mis en faillite en 2010, conclut Le Temps.

Quel sera l'avenir de La Claustra ? L'acquéreur ne s'est pas encore prononcé, mais le lieu, propice au rêve, laisse imaginer de belles choses...

Retrouvez les prix immobiliers au m², ville par ville

Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...