Insolite
LaVieImmo.com
InsoliteInsolitejeudi 7 juin 2012 à 17h33

Ils vivent dans le luxe pour 120 euros par mois


La maison louée à 1 000 £ est estimée à 2 millions de livres
La maison louée à 1 000 £ est estimée à 2 millions de livres
La maison louée à 1 000 £ est estimée à 2 millions de livres (©DailyMail.com)

Une famille d’immigrés à Londres occupe un logement social dont la valeur est estimée à plus de deux millions de dollars.

(LaVieImmo.com) - Décidément, cela n’arrive pas qu’aux autres ! Une famille de dix personnes en attente d’un logement social a signé l’an dernier le bail d’une maison à Londres pour un prix très inférieur à celui du marché. En effet, la demeure située dans un quartier huppé de la capitale britannique, ne se trouve qu’à quelques dizaines de mètres de celle de Tony Blair, ex-Premier ministre anglais, rapporte le Daily Mail. Le conseil de la municipalité d’Islington, propriétaire du logement, l’a rénové en 2011. Les travaux qui ont coûté pas moins de 100 000 livres sterling à la communauté, soit 123 000 euros, ont permis d’y ajouter deux chambres. Depuis, la valeur du logement est estimée à 2 millions de livres (2,46 millions d’euros).

Huit fois moins cher que la normale

Les occupants de la maison, une famille somalienne, « dont tous les membres adultes touchent des allocations », ne réalisent toujours pas « comment ils sont arrivés ici », indique le quotidien. Les heureux locataires disent mesurer la chance qui s’offre à eux. Mais s’ils ne comprennent pas pourquoi le conseil leur a attribué ce logement, ils n’en demeurent pas moins surpris du loyer qu’ils payent pour l’occuper : 1 000 livres par mois (120 euros par personne). Soit un prix huit fois inférieur à celui d’un logement équivalent sur le marché privé.

Contactés par le Daily Mail, des voisins ont affirmé que les locataires sont dans cette maison de quatre étages depuis un an. Un des membres de la famille, lui, explique qu’ils étaient « sur la liste d’attente du conseil ». Il a vécu avec tous ses proches et ce, pendant de longues années, dans un logement temporaire. Il précise aujourd’hui que la maison autrefois occupée par un retraitée « dispose d’un beau jardin et d’un parquet ».

« Une famille dans le besoin de logement »

Plus tôt cette semaine, une histoire similaire a été révélée. Celle d’une famille touchant les allocations, placée dans une maison dont le prix est évalué à 1,8 million de livres sterling. L’octroi de cette demeure, qui est en cours de rénovation au frais du contribuable, a provoqué un tollé dans l’opinion publique. Le vœu de la municipalité d’Islington était de diviser chacun des quatre étages de l’immeuble en deux appartements afin d’en pouvoir faire profiter plusieurs familles. L’ambition du conseil municipal était sans doute la même en investissant les 100 000 livres dans la première maison. Et pour étayer l’attribution de l’habitation, un porte-parole de la commune d’Islington a déclaré au journal que « cette maison a été détenue par le conseil pendant de nombreuses années ». Et d’ajouter qu’ « elle est actuellement louée à une famille nombreuse qui avait besoin d’un plus grand logement ».

Badr Lebnioury - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 08/06/2012 à 13:20 par Lapoliss

    Entièrement d'acc avec Thrond. Lu l'article du Sun qui parle de "Scandal" à propos de cette histoire. Le scandale, ce sont les gens à la rue !

  • 0 Reco 08/06/2012 à 13:15 par Thrond

    Je ne suis pas jaloux, mieux vaut qu'ils soient là plutôt que dans la rue.

  • 0 Reco 08/06/2012 à 09:32 par Moussa le Comptable

    Vous ne nous expliquez pas comment les enfants (membres de la famille) arrivent à débourser 120 euros par mois, sans toucher eux d'allocations. Avec ce raisonnement, la famille nombreuse de Sarkozy (avec la petite Giulia) est dans un sacré luxe en déboursant 200 euros par mois. Shocking !!

  • 1 Reco 08/06/2012 à 08:49 par Sir Arthur

    C'est Antoine le locataire. Qu'il y reste donc.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...