Insolite
LaVieImmo.com
InsoliteInsolitevendredi 20 juillet 2012 à 16h45

Immobilier : Une transaction mortelle !


La morgue
La morgue
La morgue (©North News & Picture Ltd)

A Saltburn-by-the-Sea, petite ville côtière au Nord-Est de l’Angleterre, le promeneur avisé trouvera un sympathique chalet, proche de la mer, à vendre. Le hic : il a abrité une morgue durant des décennies.

(LaVieImmo.com) - Après les lieux de culte métamorphosés en maison, les usines de traitements des eaux usées déguisées en loft, et même les églises transformées en KFC, voici une rénovation pour le moins insolite qui pourrait survenir : la morgue devenue chalet de plage. En soi, l’idée n’était pas si mauvaise : le Redcar and Cleveland Borough Council, sorte de conseil municipal, cherchait à économiser quelques deniers publics, à savoir 18 millions de livres. Parmi les bâtiments mis en vente, on compte un petit édifice, situé au pied d’une colline, avec une belle vue sur la mer du Nord. « Pas plus grande qu’un garage », pour reprendre les mots du DailyMail, cette petite maisonnette pourrait bien devenir un chalet de plage sympathique, pour peu que les nouveaux propriétaires acceptent l’idée qu’il fut jadis un entrepôt à cadavres, ou, en d'autres termes, une morgue.

Active jusque dans les années 1960

Le bâtiment est historique, puisqu’il a été construit en 1881. De son édification jusqu’au milieu des années 1960, la morgue a été active, et a accueilli les cadavres des villes environnantes. Certes, la taille très réduite de celle-ci laisse imaginer une activité relativement limitée - on est bien loin des séries américaines où des centaines de cadavres sont méthodiquement rangés dans des tiroirs réfrigérés -, mais il est vrai que les anciens pensionnaires de ces quelques m² ont de quoi faire frissonner. On a beau savoir que le lieu n’a pas vu d’individus morts depuis une cinquantaine d’années, les photos d’un intérieur délabré, taché et particulièrement glauque ne donnent pas vraiment envie d’ouvrir le portefeuille.

La morgue trouvera-t-elle preneur ?

Alors, cette ex-morgue réussira-t-elle à attirer les foules ? Rien n’est moins sûr. Une réfection totale de l’intérieur semble plus que nécessaire pour commencer. Interrogé par North News Agency, et repris par le Guardian, un père de deux enfants, Ben Muriel, ne paraît pas des plus intéressés par cette vente : « Je ne sais pas qui voudrait vivre dans une morgue. C’est glauque, vous ne trouvez pas ? Je ne pense pas que j’aimerais ça honnêtement… ». En plus de son histoire quelque peu morbide, la morgue est mal placée, « proche d’une route souvent chargée et d’une pente dangereuse », selon Nick Noble de l’école de surf locale, également cité par le Guardian. D’après lui, même les surfeurs n’en voudraient pas : « J’ai du mal à imaginer des gens qui trimballeraient leur équipement en traversant cette route. Je pense que les surfeurs préfèrent utiliser les chalets qui sont vraiment proches de l’eau ». Peut-être certains seront-ils malgré tout intéressés ? Le prix n’a pas été publié, mais l’on espère que le Redcar and Cleveland Borough Counsil comptent sur d’autres éléments pour trouver leurs 18 millions de livres, ce ne sera pas avec cette morgue abandonnée qu’ils y arriveront…

Retrouvez les prix immobiliers au m², ville par ville !

Laura Makary - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...